image

This train I ride
Soirée de clôture

de Arno Bitschy
Avant-première
Dimanche 10 novembre - Salle 500
France - Finlande vostf 2019 coul 1 h 17
Les films du balibari, Napa films


L’Amérique aujourd’hui. Un train de marchandises traverse le paysage tel un gigantesque serpent de fer. Un jour, Ivy, Karen, Christina ont tout quitté, bravé le danger pour parcourir le pays à bord de ces trains. Elles les attendent, cachées dans des fourrés, dormant sous les ponts des autoroutes. Elles mènent une vie de hobos (vagabonds). Dans le fracas de la bête métallique, le réalisateur devient leur compagnon de route. Sur le rail et là où la vie les a menées, leurs trajectoires se croisent et se répondent : une rage de vivre, une quête spirituelle, une éternelle rébellion. Elles sont plus fortes que la société, elles sont plus fortes que les hommes, elles sont libres.

Bourse Brouillon d’un rêve de la Scam

image
Droits réservés

Monteur de formation, Arno Bitschy découvre le cinéma documentaire aux Etats généraux du film documentaire de Lussas. En 2009, il réalise son premier documentaire, Marie-France, le portrait d'une femme qui exorcise ses démons par le tatouage. En 2010 il participe à l'atelier documentaire de la Femis. Il développe un projet documentaire avec le label de musique Jarring Effects, Mother city blues (2013) qui mutera en série pour aboutir à Detroit, avec Résilience (2015), le portrait musical d'une ville en état de choc. Un retour à Detroit lui permettra de filmer Jazz en 2017. Au fil de ses expériences, des films auto-produits, Arno affûte une caméra sans concession avec l'envie de capter l'humain dans ses facettes les plus étranges. Warren Ellis, compositeur et musicien australien, (Nick Cave and the Bad Seeds, The Dirty Three), a composé la musique de son dernier film This train I ride.

Plus d'infos