image
photo Lou Sarda

Romane Bohringer

comédienne et réalisatrice

photo Lou Sarda

Elle débute sa carrière au théâtre et s’impose au cinéma sous l’œil de Claude Miller (L’Accompagnatrice), Cyril Collard (Les Nuits fauves - César du Meilleur espoir féminin 1992), Martine Dugowson (Mina Tannenbaum)… Elle rencontre des cinéastes aussi différents que Agnieszca Holland, Maiwenn, Olivier Dahan ou Yann Gonzalez (Un Couteau dans le cœur, compétition officielle Cannes 2018). Elle prête régulièrement sa voix à des films documentaires (La Marche de l’empereur, Luc Jacquet, Oscar 2006). Au théâtre, elle s’affirme auprès de metteurs en scène tels que Michel Didym, Irina Brook ou Pierre Pradinas avec qui elle s’est glissée cet hiver dans les mots de Annie Ernaux (L’Occupation). En 2018, elle co-réalise et co-interprète avec Philippe Rebbot, L’Amour Flou, succès critique et public, nommé aux César 2019 dans la catégorie Meilleur premier film et Prix du Public au Festival d’Angoulême.