Auteurs&Co 2017 : nouvelle Présidence, nouvelles ambitions culturelles ?

Le jeudi 9 mars 2017 à 9:30


au Forum des images


insérer dans Outlook


image design : Catherine Zask

Une journée de réflexion sur la place et le rôle de la culture, en présence de nombreuses personnalités.
#auteurs2017 - programme complet sur auteursandco.fr

Action Professionnelle, Rencontre, Evénement, Actu1, Agenda


Dans un contexte marqué par les questions économiques et sécuritaires, l’élection présidentielle risque encore de passer à côté des enjeux culturels, pourtant essentiels à la cohésion et à l’enrichissement de notre société et à l’éducation des nouvelles générations.

À quelques semaines de l’élection présidentielle, Auteurs&Co posera les enjeux des politiques publiques en matière culturelle, interrogera l’avenir des médias publics et décryptera les ambitions numériques de l’Europe.

9h - Accueil des participants autour d’un café

9h30 - Ouverture du colloque par
Anne Georget, documentariste et présidente de la Scam
Bernard Stiegler, philosophe et directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI)

10h - L’État peut-il encore avoir une ambition culturelle ?
« La culture pour tous » s’imaginait comme une voie d’émancipation, l’avènement des valeurs du siècle des Lumières. Objectif commun à tous les ministres de la Culture qui l’ont poursuivi avec plus ou moins d’ambitions, de moyens et… de succès.
La « culture pour tous », est-ce une utopie? La culture a-t-elle une mission d’éducation civique? Les politiques culturelles et d’éducation doivent-elles travailler de concert ? Quelles missions et quels moyens souhaite-t-on donner à la culture et à son ministère?
Intervenants :
Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre
Karine Berger, députée des Hautes-Alpes
Jean-Paul Cluzel, président du conseil d’administration de l’Institut pour le financement du cinéma et des industries créatives (IFCIC)
Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France (BnF)
Yves Michaud, philosophe
Animateur : Michel Guerrin, journaliste au Monde

11h45 - Rencontre
Benjamin Brillaud, vidéaste et créateur de la chaîne NotaBene
Léo Grasset, vidéaste et créateur de la chaîne DirtyBiology
animée par Laetitia Moreau, auteure, journaliste et documentariste, vice-présidente de la Scam

12h30 - Déjeuner

14h - L’audiovisuel public a-t-il les moyens de ses ambitions ?
En 2009, la publicité a été supprimée sur les antennes de France Télévisions en première partie de soirée. À l’inverse, en 2016, Radio France a été autorisée à en diffuser davantage. Le mode de gouvernance des médias publics a été modifié en 2009, puis en 2013, sans clore le débat. Malgré la révolution numérique, le financement de l’audiovisuel public repose toujours sur le poste de télévision traditionnel. L’audiovisuel public a-t-il un avenir dans un environnement numérique dominé par des acteurs internationaux ? Comment s’assurer qu’il demeurera un acteur de référence de la création audiovisuelle? Comment moderniser son financement et sa gouvernance?

Introduction : Delphine Ernotte Cunci, présidente de France Télévisions
intervenants : Olivier Babeau, professeur à l’université de Bordeaux et représentant du think tank Fondation Concorde
Philippe Chazal, président du Club Galilée et directeur général de la Fabrique des Formats
Anne Georget, documentariste et présidente de la Scam
Marc Schwartz, conseiller maître à la Cour des Comptes et médiateur du livre
Fabienne Servan-Schreiber, productrice de films et PDG de Cinétévé
animateur : Amaury de Rochegonde, rédacteur en chef adjoint à Stratégies et chroniqueur médias à RFI


16h - Pause


16h15 - Grand entretien
avec Christiane Taubira, ancienne ministre de la Justice, mené par Antoine Perraud, journaliste.

17h - Ambitions européennes : le numérique au service de la culture ou l’inverse ?

L’Europe mise aujourd’hui sur le marché unique du numérique pour atteindre ses objectifs 2020 de croissance, d’emploi et de changement démocratique. La diversité culturelle n’apparaît plus comme une priorité européenne. Le terme « contenu » remplace de plus en plus souvent les mots «oeuvre» ou « création ». Cette évolution reflète également l’enjeu des débats sur le droit d’auteur ou la diffusion des œuvres. La culture doit-elle céder le pas à la technologie? Y a-t-il encore une ambition culturelle européenne? Quels sont les outils pour assurer un partage équitable de la valeur ?
Intervenants : Pervenche Berès, députée européenne (Socialistes et Démocrates), coprésidente de l’intergroupe « Industries culturelles et créatives» du Parlement européen
Anne Durupty, vice-présidente d’Arte GEIE et directrice générale d’Arte France
Constance Le Grip, députée européenne (Parti populaire européen), membre de l’intergroupe « Industries culturelles et créatives » du Parlement européen
Hervé Rony, directeur général de la Scam
Laurent Samama, directeur Média, Entertainment & Industries-EMEA Strategic Relationships de Google
Animatrice : Isabelle Szczepanski, journaliste et directrice générale d’Électron Libre


20h - Projection
, en avant-première, de La Parade, un conte post-industriel de Mehdi Ahoudig et Samuel Bollendorff (52’, Les Films du Bilboquet)


Réservation en ligne indispensable : www.scam.fr/9mars.html
Lien vers les propositions de la Scam : 10 enjeux 20 défis pour une riposte culturelle



Information/contact : marianne.rollet@scam.fr
presse : Astrid Lockhart - 01 56 69 64 05 - astrid.lockhart@scam.fr


Une manifestation Scam en partenariat avec
la Mairie de Paris et le Forum des images
News Tank Culture, NPA conseil, L'Observatoire des médias



Télécharger le communiqué