La Scam au FID Marseille 2017

Du mardi 11 juillet
au lundi 17 juillet 2017


au MuCEM de Marseille


insérer dans Outlook


image

Cap sur la 28e édition du festival international du documentaire de Marseille avec une carte blanche donnée à Hayoun Kwon, lauréate du Prix Scam nouvelles écritures, et la Nuit de la radio au MuCEM.

Rencontre, Prix et bourses, Festival, Audiovisuel et cinéma, Radio, action culturelle, Actu1


Vaste invitation au voyage, le FIDMarseille, nous fait parcourir les nouveaux champs du documentaire et de la fiction, issus de tous les continents. Cette année, outre la sélection extrêmement riche, la rétrospective consacrée à la légende du fantastique Roger Corman, connu pour ses adaptations au cinéma d’Edgar Allan Poe, fera la part belle au cinéma de genre.
Présente, la Scam vous propose de découvrir, en réalité virtuelle, le travail récemment primé d’Hayoun Kwon puis d’embarquer pour une Nuit de la radio préparée par Carole Pither et consacrée au(x) liberté(s).

Carte blanche à Hayoun Kwon : vendredi 14 juillet à 16h

Une séance de quatre films courts et une installation en Réalité Virtuelle autour du travail de la lauréate 2017 du Prix nouvelles écritures de la Scam. En présence de l’artiste.

489 Years

France / 2016 / 11'
Prix des nouvelles écritures de la Scam
Un soldat se souvient. Il nous emmène en voyage dans la zone démilitarisée entre Corée du Nord et du Sud. Où beauté et horreur se côtoient, nous prenons conscience de l’ambivalence des frontières intérieures comme extérieures.

Village modèle

France / 2014 / 10’
Librement inspirée du village de propagande nord-coréen, Kijong-dong, Hayoun Kwon révèle un « lieu-décor » et nous plonge dans la fiction, accomplissant son voyage par procuration. Un village inatteignable autrement que par l’imagination.

Pan mun jom

France / 2013 / 4’
L’image de la caméra thermique traite les deux soldats ennemis de façon identique. Les soldats sont réduits à des taches de couleur provoquées par la chaleur animale en-dessous de son uniforme. On ne sait plus si on se situe du côté du Sud ou du Nord. La notion de frontière est annulée.

Manque de preuves

France, Corée du Sud / 2011 / 9’
Chez les Nigérians, ‘être jumeaux’ peut être autant une bénédiction qu’une malédiction. Un jour, le père d’Oscar a tenté, lors d’une fête, de tuer ses deux fils : Oscar a réussi à s’échapper, mais a assisté au meurtre de son frère. Après s’être enfui et avoir traversé son pays, il a réussi, par chance, à sortir du Nigeria et à s’exiler en France. Il a demandé l’asile dans ce contexte, mais sa demande a été refusée, car il ne pouvait pas fournir de preuve.

Hayoun Kwon

est née à Séoul (Corée du Sud) en 1981. Elle débute ses études à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Nantes en 2001, puis est diplô mée du Studio national des Arts contemporains du Fresnoy (Tourcoing) en 2011. Employant la vidéo ou la performance, elle examine le rapport entre fantasme et réalité, mise en scène ou illusion. Récompensée à de multiples reprises pour ses travaux, multipliant les expositions, Hayoun Kwon incarne une nouvelle génération d’artistes réceptive aux possibilités offertes par le numérique. Elle est représentée par la galerie parisienne Vincent Sator. L’artiste a présenté 489 années en février 2017 au MoMA de New York dans le cadre de Doc Fortnight. Une exposition lui sera également consacrée au Palais de Tokyo (Paris) durant l’été 2017.

La Nuit de la Radio : samedi 15 juillet à 21h

Pour la seconde année, la Scam convie le public du festival à la Nuit de la Radio, pour une expérience originale d’écoute collective, casque sur les oreilles et sous les étoiles de l’été. Alors au coucher du soleil, venez savourer ce vent de Liberté(s) proposé par Carole Pither!


Télécharger le communiqué