image

L'Argent ne fait pas le bonheur des pauvres

de Manuela Frésil
Samedi 6 novembre à 18h15 - Salle 100
France vf 2020 coul 59 min
Première diffusion : Arte
Quark Productions

Projection suivie d'une rencontre avec Manuela Frésil


Enfilade d’enseignes aux rideaux baissés dans la grand-rue et gare désaffectée... : Bessèges, une bourgade des Cévennes, ressemble à une friche en attente d’une improbable reconversion. La mine a fermé en 1960, les aciéries deux décennies plus tard. Dans les marges de cette cité en déshérence, il y a Alec, chanteur des rues franco-italien autant que bricoleur inspiré de fontaines, « l’âme d’une ville », et sa tribu de laissés-pour-compte, naufragés qui s’inventent un quotidien entre misère et poésie, survie et fantaisie.

* Les diffuseurs mentionnés correspondent à la première diffusion de chaque œuvre en France, Belgique, Suisse ou Canada francophone, conformément aux règles d’éligibilité aux Etoiles de la Scam stipulées dans l’appel à candidature.
image
Droits réservés

Manuela Frésil a commencé sa carrière cinématographique en tant que scénariste de fictions et de documentaires dans les années 1990. Elle réalise ensuite de nombreux documentaires et notamment Entrée du personnel en 2011, qui a reçu le Grand Prix de la compétition française du FID Marseille. Ce documentaire lui permet d’achever un cycle autour des conditions de travail et des conditions d’élevage animal. Parallèlement, elle enseigne le cinéma dans plusieurs écoles et anime, dans les années 2000, des ateliers vidéo avec notamment le Groupe de recherches et d’essais cinématographiques (Grec).

Plus d'infos