Le Forum des images et la Scam proposent une programmation annuelle autour du cinéma documentaire :  projections régulières ou exceptionnelles, rencontres, ateliers…

La seconde saison de 100% Doc démarre par un week-end d’ouverture exceptionnel consacré aux pépites des festivals.
Le mois de septembre est éclectique et international avec un hommage au cinéma documentaire de Roger Leenhardt, deux soirées dédiées au documentaire algérien et un focus sur le jeu d’acteurs et portraits d’écrivains en exil.

A noter le 4 octobre à 19 heures, la projection du film Cinema Novo d'Eryk Rocha, lauréat de L’Œil d'or 2016-le prix du documentaire de Cannes, dans le cadre d'une programmation par Documentaire sur grand écran consacrée au Cinema novo 2.0.


Roger Leenhardt documentariste

Théoricien du cinéma moderne, le cinéaste des Dernières vacances est aussi l’auteur d’une œuvre documentaire prolifique injustement méconnue. Roger Leenhardt aime à mêler les formes et les images : archives ou saynètes (Gérard Depardieu dans l’étonnant Le Beatnik et le minet), film de commande pour le cinquantenaire du Métro ou Lettre de Paris, formidable instantané de l’atmosphère de la capitale à la Libération. Ces trois courts métrages issus de nos collections sont à découvrir sur grand écran avec le charme des 16 et 35mm.


« Jouer une scène, c'est d'abord la dire* »

Benoît Jacquot a retrouvé Paula Dehelly, élève de Louis Jouvet, pour le rôle d’Elvire de « Dom Juan » (La Scène Jouvet). Denis Podalydès enchaîne trois pièces différentes dans le documentaire Les Trois Théâtres d’Emmanuel Bourdieu, fascinante immersion dans le quotidien du comédien. Filmé par la télévision suisse, le facétieux Michel Simon évoque avec distance et humour son métier d’acteur (La vie est un jeu difficile). Entre Paris et Bamako, Sotigui Kouyaté, griot moderne est filmé par Mahamet Saleh Haroun. 


« Arpenter cette terre comme si j'y étais autorisé**

En 1948, James Baldwin quitte l’Amérique pour la France. Lui, l’écrivain noir et homosexuel, fuit le racisme et le puritanisme. James Baldwin, the Price of the Ticket de Karen Thorsen nous rappelle le défenseur des droits civiques et l’écrivain majeur qu’il fut. Figure emblématique de l’anti-franquisme, Juan Goytisolo s’exila aussi à Paris. Géographies de l’exil de Pierre Aubry et Stephen Javor est un document rare sur ce farouche tiers-mondiste.

* « Prestiges et perspectives du théâtre français » par Louis Jouvet, éd. Gallimard, 1945
** « Retour dans l’oeil du cyclone » par James Baldwin, éd. Christian Bourgois, 2015

100% doc est une des nombreuses manifestations initiées ou soutenues par la Scam pour promouvoir le documentaire.



Une programmation : Forum des Images / La Scam
En partenariat avec Copie Privée / Documentaire Sur Grand Écran / Centre Simone-De-Beauvoir / L’humanité / Télérama / Lcp-Assemblée Nationale / Sofilm.