Projection de La cathédrale de Justo de Xavier Baudoin, Journal blanc, c½ur noir de Jean-Marc Bouzou et Saya et Mira, rêves perdus de Jasna Krajinovic

14 heures

La Cathédrale de Justo

de Xavier Baudoin

2003 – 56′ – les productions de l’½il sauvage, France 3 Corse

A Mejorada, banlieue de Madrid, Justo, ancien moine trappiste, a entrepris, voici près d’un demi-siècle, de construire une « cathédrale » sans plans préalables avec des matériaux de récupération. Depuis quinze ans, Xavier Baudoin filme ce chantier qui avance en marge des institutions religieuses et de la loi. A travers cet ½uvre, c’est tout un village « sans histoire » qui construit son identité avant d’entrer, peut-être un jour, dans la légende…

15 h 30

Journal blanc, c½ur noir

de Jean-Marc Bouzou

2002 – 52′ – La Huit Production, TV10 Angers

Ce film aurait dû être mon journal de voyage.

Pour « cause de maladie », il est devenu le récit intime, mélancolique et drôle, d’un petit blanc, seul et malade, à Ouagadougou. Quand j’ai enfin réussi à quitter ma chambre et à sortir de moi-même, l’Afrique était là, juste à la porte de l’hôtel. Mon voyage fantasmé s’est alors métamorphosé en déambulation poétique et initiatique.

17 heures

Saya et Mira, rêves perdus…

de Jasna Krajinovic

2002 – 52′ – Agat Films, Dérives, CBA, Arte, RTBF

Au lendemain de la guerre en Bosnie, l’omniprésence militaire témoigne d’une paix encore fragile. Saya, orthodoxe, a fui la campagne après la destruction de sa maison pour se réfugier à Brcko. Mira, musulmane, a été chassée de Brcko par la guerre et s’est réfugiée à la campagne. Elles vivent chacune sur les terres de l’autre et ne se connaissent pas. Pourtant, elles partagent un même rêve : celui de rentrer chez elles …

Ces trois films ont obtenu Brouillon d’un rêve, la bourse d’aide à l’écriture de la Scam.