« On connaît très mal un écrivain par un seul de ses livres : les harmoniques de l’œuvre nous échappent. »

Marguerite Yourcenar, En pèlerin et en étranger.

C’est donc pour mieux approcher un écrivain, appréhender son univers, (re)découvrir son talent que, chaque année, le Prix Marguerite Yourcenar met en lumière un auteur ou une autrice pour l’ensemble de son œuvre.

Le jury* 2022, sensible à la richesse et la pluralité de l’œuvre de Chantal Thomas, l’a élue, reconnaissant sa grande originalité et l’élégance de son style. Romancière, essayiste, dramaturge, c’est toujours avec un mélange de liberté et d’érudition qu’elle a, depuis plus de quarante ans, bâti ses livres qui vont de l’essai au roman et à des récits de plus en plus autobiographiques.

Toulouse Métropole accueillera dorénavant la remise du Prix Marguerite Yourcenar au sein du festival international de littérature Le Marathon des Mots.

Première manifestation littéraire d’Occitanie, le festival est reconnu pour le foisonnement et l’inventivité de sa programmation qui réunit une centaine d’écrivaines et écrivains. Créé en 2015, le Prix Marguerite Yourcenar dont le palmarès égrène les grands noms de la littérature française (Pierre Michon, Hélène Cixous, Annie Ernaux, Jean Echenoz, Pascal Quignard, Marie Ndiaye, Pierre Bayard) y a tout naturellement trouvé sa place.

Doté de 8000 €, il sera remis à Chantal Thomas le 26 juin.

Marguerite Yourcenar a été la première femme à être élue à l’Académie française le 6 mars 1980 et à rejoindre les « Immortels ». Les membres du jury du Prix Marguerite Yourcenar se réjouissent que leur lauréate Chantal Thomas célèbre à son tour son entrée à l’Académie française le 16 juin prochain, sous la Coupole.

Chantal Thomas, romancière et essayiste, universitaire spécialiste du siècle des Lumières, et en particulier de Sade et Casanova, a été révélée au grand public en 2002 avec Les Adieux à la Reine (prix Femina), adapté au cinéma par Benoît Jacquot. L’échange des princesses (Seuil, 2013), porté à l’écran par Marc Dugain, a également connu un grand succès. Elle a depuis publié Pour Roland Barthes (2015), Souvenirs de la marée basse (2017), East Village Blues (2019), Café Vivre (2020), De sable et de neige (2021). Son œuvre est traduite dans de nombreux pays.
Son prochain roman, Journal de nage (Le Seuil), sort en librairie le 13 mai 2022.

* présidé par Isabelle Jarry, le jury est composé de Laura Alcoba, Arno Bertina, Catherine Clément, Colette Fellous, Simonetta Greggio, Nedim Gürsel, Ivan Jablonka, Bertrand Leclair et Pascal Ory, de l’Académie française.

Contact presse :

Astrid Lockhart – 06 73 84 98 27 – astrid.lockhart@scam.fr

Crédit photo : Hermance Triay