Onze films sortent sur les grands écrans en février. Parmi eux un lauréat Brouillon d’un rêve : La Nature de Artavazd Pelechian

Allez nombreux voir ces films dès les premiers jours pour leur donner une chance de rester à l’affiche la semaine suivante !

Jean Dupuy Ypudu
de Gilles Coudert

France – 2021 – 52′ – a.p.r.e.s Production, Vosges Télévision

Le film de Gilles Coudert raconte le destin singulier, humain, sensible, romanesque, extraordinaire de Jean Dupuy, artiste hors normes, charismatique et singulier. Portrait d’un personnage aux multiples vies : pionnier de l’art technologique, performeur et grand ordonnateur de soirées artistiques dans le New York effervescent des années 1970-1980, devenu ermite « graphologue », bricoleur et anagrammiste, retiré à Pierrefeu, nid d’aigle perché au sommet d’une montagne de l’arrière-pays niçois. Le film se tisse en croisant l’échange intime entre l’artiste et le réalisateur avec les témoignages de Patricia Brignone, Catherine Cattaneo, Augustin Dupuy, Alexandre Gérard, Arnaud Labelle-Rojoux, Éric Mangion, Jeffrey Perkins, Julia Robinson et Christian Xatrec. Des images d’archives, pour la plupart inédites, invitent les spectateurs à suivre l’itinéraire unique de Jean Dupuy en replaçant ses actions dans leur contexte historique et artistique.

Sortie en salles le 2 février 2022.
Distribution > Cinéma Saint-André des Arts, a.p.r.e.s Production

Cappadoce, sur un tapis de Turquie (Altaïr conférence)
de Olivier Berthelot

France – 2016 – 72′ – Cin’éole

En Cappadoce, au cœur la Turquie, voici la rencontre d’une terre, d’un peuple et d’une culture. Il y a ces paysages étonnants crées par l’érosion, cheminées de fées, vallons colorés et secrets. Un grand nombre de chapelles troglodytes y recèlent les peintures murales des premiers chrétiens. Autour de la bourgade d’Avanos, on découvre la région à travers ses habitants : Osman gère une pension semi- troglodyte, des femmes céramistes sont organisées en coopérative, Ali est poète, Murat, pilote de montgolfière, nous fait survoler ces superbes paysages comme emportés sur un tapis de Turquie. Dans le proche massif du Taurus les dernières tribus nomades de Turquie montent à l’estive. Les Karakoyunlus, les « moutons noirs » y tissent encore des kilims vendus en Cappadoce. Un film superbe, humain et sensible, comme une invitation au voyage.

Sortie en salles le 7 février 2022.
Distribution > Les Grands explorateurs

La Disparition ?
de Jean-Pierre Pozzi

France – 2021 – 85′ – Nolita , LCP – Assemblée nationale

Alors que Mathieu Sapin écrit quelques pages de BD à l’occasion du quarantième anniversaire de l’élection de François Mitterrand, il se tourne – pour connaître la petite histoire dans la grande – vers les figures de l’ombre du Parti Socialiste, au premier rang desquelles Julien Dray, le « Baron Noir ». Au travers d’anecdotes et témoignages inédits de visiteurs du soir qui côtoient les plus hautes sphères de l’Etat depuis le 10 mai 1981, Mathieu Sapin s’embarque alors dans une enquête qui va répondre à la question politique majeure du PS : « Qui a tué le plus grand parti de la gauche française ? »

Sortie en salles le 9 février 2022.
Distribution > Rezo Films

Golda Maria
de Patrick Sobelman, Hugo Sobelman

France – 2020 – 115′ – GoGoGo Films, Ex Nihilo

Golda Maria est une rescapée de l’holocauste – ainsi qu’une mère et une grand-mère aimée dont le passé est nimbé de mystère. En 1994, le producteur de cinéma Patrick Sobelman a enregistré l’histoire de sa grand-mère, le témoignage d’une femme juive née en 1910, sa traversée du siècle et de ses horreurs. En 2020, Patrick et son fils Hugo ont fait de ce témoignage intime un film.

Sortie en salles le 9 février 2022.

Distribution > MK2 Films, Ad Vitam

Ruptures
de Arthur Gosset, Hélène Cloitre

France – 2021 – 61′ – Spicee, Déclic Production

Leur destin était bien tracé : de brillantes études, la promesse d’un bon job et d’un gros salaire. Pourtant, rien ne s’est passé comme prévu. Aurélie, Maxime, Hélène, Emma, ou Romain sortent de Polytechnique, de Sciences Po, de Centrale ou d’écoles de commerce. Ils et elles ont fait un choix radical : renoncer à l’avenir qu’on leur promettait pour une vie qu’ils jugent plus compatible avec les enjeux environnementaux et sociétaux de notre époque. Ce film raconte leur histoire. Pendant un an, le jeune réalisateur Arthur Gosset, lui-même étudiant à Centrale Nantes, a suivi le parcours de six jeunes, leurs décisions parfois difficiles, leurs ruptures souvent douloureuses et leur courageux choix de vivre en adéquation avec leurs convictions, quoiqu’il en coûte. Ce documentaire raconte leur histoire.

Sortie en salles le 9 février 2022.
Distribution > Spicee, Déclic Production

Cézanne – Portraits d’une vie
de Phil Grabsky

Angleterre – 2018 – 85′ – Seventh Arts Production

En juin 2017, une grande exposition a ouvert à Paris au musée d’Orsay. Pour la première fois, cette exposition a réuni tous les portraits de Cézanne. Pour l’équipe de “Expositions sur grand écran” cela a été l’occasion d’analyser l’œuvre de Cézanne à l’aide d’experts internationaux et de parcourir les salles de la National Portrait Gallery de Londres et de la National Gallery of Art de Washington.

Sortie en salles le 15 février 2022.

Distribution > Seventh Arts Production

Nous
de Alice Diop

France – 2020 – 115′ – Athénaïse, ARTE France

J’ai suivi la ligne du RER B, extrêmement symbolique, qui traverse des lieux chargés d’histoire comme la Basilique de Saint-Denis où sont enterrés les rois de France ou le mémorial de la Shoah qui jouxte le camp de Drancy. Suivre cette ligne, animée par cette question, c’était donc traverser une histoire de France mais c’était aussi être attentive à des récits, des mémoires, des visages.
Le film tente de dire que ce « nous » est autant une question qu’un doute, une affirmation ou un projet en construction. La chasse à courre, l’écrivain Pierre Bergounioux, les gens qui votent Front National, la banlieue des pavillons, celle des grands ensembles, mon père, les rois de France, les mecs de cité, les enfants sont intégrés sans hiérarchie à ce « nous » que je cherche. S’il y a bien des mondes qui vivent à la lisière les uns des autres, le film veut tisser un lien et un chemin entre ces îlots. »
(Alice Diop)

Sortie en salles le 16 février 2022.
Distribution > Totem Films, New Story

Media Crash – qui a tué le débat public ?
de Valentine Oberti et Luc Hermann

France – 2022 – 85’ – Mediapart et Premières Lignes
Il y a ce que vous voyez, ce que certains souhaitent que vous voyiez, et ce que vous ne voyez pas. Jamais la France n’a connu une telle concentration des médias privés. Quelques industriels milliardaires, propriétaires de télévisions, radios, journaux utilisent leurs médias pour défendre leurs intérêts privés. Au détriment de l’information d’intérêt public. En cachant ce qui est essentiel, en grossissant ce qui est accessoire, ces médias façonnent, orientent, hystérisent pour certains le débat. Avec la complicité de certains responsables politiques, qui s’en accommodent volontiers. Mediapart et Premières Lignes vous racontent les coulisses des grands médias.

Sortie en salles le 16 février 2022.
Distribution > Jour2Fête


Un peuple
de Emmanuel Gras

France – 2020 – 93′ – Les Films Velvet

En octobre 2018, le gouvernement Macron décrète l’augmentation d’une taxe sur le prix du gasoil. Considérée comme discriminante et injuste, la mesure soulève une vague de protestations dans toute la France. Sur un rond-point, près de Chartres, en Eure-et-Loir, Emmanuel Gras filme alors un groupe d’hommes et de femmes qui, en dehors de toute organisation politique ou associative, manifeste contre le pouvoir. Benoît, Agnès, Allan enfilent un gilet jaune et, pour la première fois, expriment leur colère.

Sortie en salles le 23 février 2022.
Distribution > KMBO

La Nature
de Artavazd Pelechian

Brouillon d’un rêve documentaire 1998

France, Allemagne, Arménie – 2020 – 64′ – ZKM Center for Art and Media, Fondation Cartier pour l’Art contemporain

« Alors que l’on a longtemps cru sa filmographie achevée avec la réalisation du film Vie en 1993, Artavazd Pelechian revient aujourd’hui avec un nouveau film, sobrement intitulé La Nature, à travers lequel il observe une nouvelle fois la précaire cohabitation des communautés humaines avec leur environnement, un thème central dans son œuvre.
Glanées sur internet, la plupart des images qui constituent ce film sont des témoignages fragiles tournés avec des moyens amateurs au cœur de la nature et de ses secousses, qui régulièrement bouleversent ces communautés. Éruptions volcaniques, tremblements de terre, tsunamis constituent ainsi la trame visuelle du film et sont mis en regard d’images de paysages naturels grandioses. Véritable élégie visuelle, le film dresse le constat sans appel de la supériorité de la nature, force implacable capable de surpasser toute ambition humaine. Le cinéaste semble ainsi nous rappeler que l’espèce humaine ne sortira pas victorieuse du désordre écologique qu’elle a créé. »
(Fondation Cartier pour l’Art contemporain)

Sortie en salles le 23 février 2022.
Distribution > Fondation Cartier pour l’Art contemporain, Les Films du Camélia