Vingt documentaires sortent en salles en janvier. Parmi eux trois lauréats Brouillon d’un rêve : Guanzhou, une nouvelle ère de Boris Svartzman, Traverser de Joël Akafou et Little Palestine, journal d’un siège de Abdallah Al-Khatib. Et un Prix Charles Brabant pour l’ensemble de l’œuvre audiovisuelle à Rithy Panh.

Allez nombreux voir ces films dès les premiers jours pour leur donner une chance de rester à l’affiche la semaine suivante !

Rosy
de Marine Barnerias

France – 2021 – 99′ – My Box Productions

Marine Barnerias n’a que 21 ans quand elle apprend en 2015 qu’elle est atteinte d’une sclérose en plaques. Au lieu de s’appesantir, elle en accepte l’augure et va jusqu’à la personnaliser la prénommant « Rose ». Après un trip sac à dos en solitaire de la Nouvelle-Zélande à la Birmanie, Marine Barnerias connaît une petite notoriété qui l’amène à raconter son histoire dans un livre, ou à la télévision face à Frédéric Lopez, avant de poursuivre sa carrière sur les chaînes locales de France 3 en tant qu’animatrice-productrice de formats tournés vers la nature et le littoral.

Sortie en salles le 5 janvier 2022.

Distribution > Gaumont


Guanzhou, une nouvelle ère
de Boris Svartzman

Brouillon d’un rêve documentaire 2013

France, Argentine – 2019 – 72′ – Macalube Films, Prima Luce, Vosges Télévision, Vosges Télévision

Les deux mille villageois de Guanzhou, une île fluviale à proximité de Canton, sont chassés en 2008 par les autorités locales pour un projet d’urbanisation, subissant ainsi le même sort que cinq millions de paysans expropriés chaque année en Chine. Malgré la destruction de leurs maisons et la pression policière, une poignée d’habitants retourne vivre sur l’île. Pendant sept ans, je filme leur lutte pour sauver leurs terres ancestrales, entre les ruines du village où la nature reprend progressivement ses droits, et les chantiers de la mégapole qui avance vers eux, inexorablement.

Sortie en salles le 5 janvier 2022.

Distribution > Prima Luce, Macalube Films

Traverser
de Joël Akafou

Brouillon d’un rêve documentaire 2019

France, Burkina Faso, Belgique – 2020 – 76′ – Faissol Gnonlonfin, VraiVrai Films, Les Films du Djabadjah, Dancing Dog Productions, RTBF – Radio Télévision Belge Francophone, TV5 Monde.

« Touré Inza Junior, que tous ses amis appellent Bourgeois, est un jeune homme originaire de Côte d’Ivoire. Depuis la très périlleuse traversée vers l’Europe, il vit en Italie, mais, se sentant vite coincé dans un lieu, il désire déjà repartir. Installé dans un camp de réfugiés géré par une ONG, il attend impatiemment son visa temporaire afin d’organiser sa nouvelle vie lui paraît interminable et il rêve de rejoindre une de ses fiancées en France. Habitué à se débrouiller au quotidien, Touré Inza Junior décide une nouvelle fois de prendre son destin en main, comme on le voyait déjà faire dans le précédent documentaire de Joël Akafou, Vivre riche, qui l’avait déjà suivi ainsi que ses amis en Côte d’Ivoire. Ce précédent film a obtenu, entre autres, le Sesterce d’Or du meilleur court-métrage à Visions du Réel en 2017, en plus de nombreuses récompenses à l’international. Traverser forme un nouveau chapitre dans les récits des rêves d’avenir de certains jeunes Africains en Europe. Un film audacieux et accompli où l’on retrouve les influences du néoréalisme italien. »
(Giona A. Nazzaro – Visions du Réel)

Sortie en salles le 5 janvier 2022.

Distribution > VraiVrai Films

Mai 68 au masculin
de Jorge Amat

France – 2021 – 97′ – Utopiart Films

« L’envie de faire ce film est aussi en relation avec l’actualité où les structures des partis traditionnels sont en train de s’effriter, phénomène commencé justement en 1968. On pourrait dire que c’est maintenant que les idées de Mai 68 sont de plus en plus nécessaires. Car en 1968 ce ne sont pas les partis qui ont enflammé la rue mais des citoyens qui déjà ne croyaient plus dans le système de vie que la société leur offrait. Le contre-pouvoir d’alors est parti de la rue, de groupuscules et d’individualités qui se sont agglomérés selon les affinités politiques.
Il s’agit de mettre face à face, lors d’interviews, des personnages, totalement opposés, qui n’ont pas l’air d’avoir vécu la même histoire, dans le même pays, et non un film nostalgique, où des ex gauchistes racontent leurs heures de gloires. Avec plus de 50 ans de recul cela nous permet de voir, ce qui positif, faux, ou tient de la propagande sinon de la forfanterie ou même de la légende. »
(Jorge Amat)

Sortie en salles le 5 janvier 2022.

Distribution > Utopiart Films

Make Me a Man
de Jerry Hyde, Mai Hua

France – 2021 – 70′ – Superbytimai, Fédération Entertainment

« Porter un masque est la première leçon de masculinité patriarcale qu’un garçon apprenne » disait bell hooks. Voici ce qu’il y a derrière le masque. Depuis 25 ans, le thérapeute londonien Jerry Hyde propose des groupes de parole pour les hommes désireux d’explorer le plus grand interdit de la culture viriliste : leur vulnérabilité. Dans une ère post #metoo, il décide avec sa compagne, la réalisatrice Mai Hua, de réaliser un essai documentaire pour contribuer à changer la culture masculine. […]

Sortie en salles le 5 janvier 2022.

Distribution > Superbytimai

HK, la plume et l’espoir
de Clémentine Basty, Thomas Basty

France – 2021 – 80′ – Force de l’Image Production

En 2021, HK parcourt la France des villes et des campagnes, pour continuer de « danser encore » face à l’urgence culturelle et sociale. HK, la plume et l’espoir retrace cette lutte joyeuse et engagée aux côtés de celles et ceux qui se battent pour un monde plus juste, solidaire et fraternel.

Sortie en salles le 5 janvier 2022.

Distribution > Force de l’Image Production

Innocence sans protection
de Dušan Makavejev

Yougoslavie – 1975 – 77′ – Malavida

« Une réédition d’un bon vieux film, arrangé, embelli et commenté par Dušan Makavejev » dixit le générique. Les images du premier film parlant yougoslave – film autobiographique réalisé en 1942 sous l’occupation – se télescopent, 36 ans plus tard, avec les propos de Dragoljub Aleksić, personnage truculent, serrurier, acrobate et réalisateur de ce film longtemps perdu, d’une partie de son équipe et des images d’actualité.

Sortie en salles le 5 janvier 2022.

Distribution > Malavida

Jane par Charlotte
de Charlotte Gainsbourg

France – 2021 – 90′ – Canal+, TV5 Monde

Charlotte Gainsbourg a commencé à filmer sa mère, Jane Birkin, pour la regarder comme elle ne l’avait jamais fait. La pudeur de l’une face à l’autre n’avait jamais permis un tel rapprochement. Mais par l’entremise de la caméra, la glace se brise pour faire émerger un échange inédit, sur plusieurs années, qui efface peu à peu les deux artistes et les met à nu dans une conversation intime inédite et universelle pour laisser apparaître une mère face à une fille. Jane par Charlotte.

Sortie en salles le 12 janvier 2022.

Distribution > Jour2Fête, The Party Films Sales

Little Palestine, journal d’un siège
de Abdallah Al-Khatib

Brouillon d’un rêve documentaire 2020

Liban, France, Qatar – 2021 – 89′ – Films de Force Majeure, Bidayyat for Audiovisual Arts, Doha Film Institute

Suite à la révolution syrienne, le régime de Bachar Al-Assad assiège le quartier de Yarmouk (Damas), plus grand camp de réfugiés palestiniens au monde. Yarmouk se retrouve alors isolé et le réalisateur témoigne des privations quotidiennes, tout en rendant hommage au courage des enfants et des habitants du quartier.

Sortie en salles le 12 janvier 2022.

Distribution > Dulac Distribution, Films de Force Majeure

Paragraphe 175
de Rob Epstein et Jeffrey Friedman

États-Unis – 1999 – 71′ – Telling Pictures Production, FilmFour Ltd, Zero Film GmbH, HBO Cinemax

Les homosexuels ont été comme tant d’autres les victimes du régime hitlérien. Ils étaient persécutés en vertu du paragraphe 175 du code pénal allemand. Ce paragraphe, datant de 1871, condamnait à la prison « les actes contre nature » entre hommes.
Paragraphe 175 donne la parole à des survivants qui nous racontent leur expérience personnelle et les conséquences durables de ce chapitre caché de l’histoire du IIIe Reich.

Sortie en salles le 12 janvier 2022.

Distribution > ASC Distribution

Lynx
de Laurent Geslin

Suisse, France – 2021 – 82′ – JMH & FILO Films, MC4 Production, RTS – Radio Télévision Suisse

Au cœur des montagnes jurassiennes, alors que les brumes hivernales se dissipent, un appel étrange résonne à travers la forêt. La superbe silhouette d’un lynx boréal se faufile parmi les hêtres et les sapins. Il appelle sa femelle. Un couple éphémère se forme.
C’est le début de l’histoire d’une famille de lynx. Leur vie s’écoule au rythme des saisons avec la naissance des petits, l’apprentissage des techniques de chasse, la conquête d’un territoire, mais aussi les dangers qui les guettent.
En suivant le mâle, la femelle et ses chatons, nous découvrons un univers qui nous est proche et pourtant méconnu… Une histoire authentique où chamois, faucons pélerins, renards et hermines sont les témoins de la vie secrète du plus grand félin d’Europe. Prédateur indispensable à l’équilibre de la forêt, sa présence demeure néanmoins fragile dans un milieu largement accaparé par les humains.
S’il est rarissime de croiser ce discret félin il est exceptionnel de découvrir son quotidien en milieu naturel.

Sortie en salles le 19 janvier 2022.

Distribution > Gebeka Films, France Télévisions Distribution

Michael Cimino, un mirage américain
de Jean-Baptiste Thoret

France – 2019 – 52′ – Acqua Alta, Alta Rocca Films, Lost Films, ARTE France

Figure légendaire et énigmatique du cinéma, Michael Cimino a connu le firmament hollywoodien à 38 ans avec Voyage au bout de l’enfer, avant d’être relégué au purgatoire deux ans plus tard avec le déchirant La Porte du paradis. Le budget pharaonique et l’échec public comme critique de cette évocation d’une Amérique coupable d’un crime originel collectif affecteront profondément sa carrière. Tour à tour taxé d’homophobe, de fasciste, de marxiste et enfin de raciste pour L’Année du dragon, Cimino appartenait-il vraiment à son époque, les années 1970-1980 ? Accompagné par la voix du cinéaste, ce documentaire, nourri des extraits de ses films et d’éclairages passionnés, explore la complexité du cinéma épique de Michael Cimino, disparu en 2016.

Sortie en salles le 19 janvier 2022.

Distribution > ARTE France Distribution, Lost Films

Ladakh – Songs of the water spirits
de Nicolò Bongiorno

Italie – 2021 – 101′ – Nicolò Bongiorno, Allegria Films

Le Ladakh est un désert de haute altitude situé tout au nord de l’Inde, entre les chaînes de montagnes de l’Himalaya et du Karakorum. Le changement climatique ainsi que les atteintes à l’environnement représentent de véritables défis pour la population locale : les glaciers fondent rapidement causant des inondations catastrophiques. Mais le Ladakh est aussi un pays où cohabitent harmonieusement de nombreuses cultures constituant une leçon pour l’humanité. Nicolas Tournadre, linguiste polyglotte et tibétologue, part à la découverte d’un pays fascinant, une exploration qui le mènera jusqu’à de mystérieux « Stupas de glace » érigés en plein désert…

Sortie en salles le 19 janvier 2022.

Distribution > Filigranowa

Sunless Shadows
de Mehrdad Oskouei

Iran, Norvège – 2019 – 74′ – Oskouei Films, Indie Film, NRK – Norwegian Broadcasting Corporation

Dans un centre de détention pour mineures en Iran, des adolescentes purgent une peine pour le meurtre de leur père, de leur mari ou d’un autre homme de leur famille. Nous entrons dans leur monde au gré des scènes de leur vie quotidienne, de leurs jeux, de leur douleur et de leurs rires, mais aussi à travers les moments où, seules face à la caméra, elles s’adressent à leurs victimes dans l’au-delà ainsi qu’à leurs complices, souvent leur mère. La prison se découvre à la fois prison et refuge pour ces jeunes filles.

Sortie en salles le 26 janvier 2022.

Distribution > DreamLab Films, Les Films du Whippet

Irradiés
de Rithy Panh

Prix Charles Brabant 2006 pour l’ensemble de l’œuvre

France, Cambodge – 2020 – 88′ – Production (CDP), Anupheap Production, France 3

La vie d’un survivant est quelque chose d’indicible. Mais il faut vivre et aborder cette irradiation dont on ne trouvera peut-être jamais la cause ni les propriétés, et dont on ne pourra peut-être pas se protéger. Mais pour le bien de l’humanité, il est nécessaire de faire l’expérience de toutes les formes de mal et de les comprendre – des tranchées aux atolls, des camps au silence. Le mal irradie. Il blesse – jusqu’aux générations suivantes. Mais au-delà, il y a l’innocence.

Sortie en salles le 26 janvier 2022.

Distribution > Playtime

Jusqu’à la mer
de Marco Gastine

Grèce, France – 108′ – Les Films des Deux rives

Dans un grand hôpital public d’Athènes, de graves accidentés sont accueillis au sein d’un service spécialisé par une équipe soignante exceptionnelle. Épaulés par leurs familles et leurs voisins de chambrée, ils mènent un combat quotidien pour retrouver une vie fonctionnelle, une existence autonome. Durant plusieurs mois ils luttent pour réapprendre des gestes élémentaires à la vie en société, tout ce qui fait un homme…

Sortie en salles le 26 janvier 2022.

Distribution > Les Films des Deux Rives

The Lost Leonardo
de Andreas Koefoed

Danemark, France, Suède – 2021 – 101′ – Elk Film, Pumpernickel Films, Mantaray Film, TDog Productions

En 2008, quelques experts en art les plus en vue du monde se réunissent à la National Gallery de Londres pour évaluer un tableau insignifiant, représentant le Christ comme sauveur du monde. Ils confirment alors que le « Salvator mundi » est un authentique Léonard de Vinci, signant le début d’une histoire surprenante: considéré d’abord comme une réplique bon marché, le tableau devient le chef-d’œuvre disparu signé de Vinci et se vend aux enchères pour 450 millions chez Christie’s. Il s’agit dès lors de l’œuvre la plus chère de tous les temps. Sous des airs de thriller, le documentaire dévoile les dessous de l’affaire et montre comment un tableau se transforme en arme dans une lutte de pouvoir géopolitique. Le « Salvator mundi » est-il un authentique de Vinci ou est-ce seulement le rêve des riches et des puissants de ce monde ?

Sortie en salles le 26 janvier 2022.

Distribution > Dogwoof, Piece of Magic Entertainment

Graines d’espoir
de Pierre Beccu

France – 2020 – 91′ – Bas Canal Productions, 6Labs

À travers la France, l’Espagne, Madagascar et le Burkina Faso, 332 enfants et adolescents s’emparent de la caméra pour nous livrer leurs attentes et construire un nouvel avenir. Entre enjeux climatiques et justice sociale, ils nous interpellent sur les urgences d’aujourd’hui. Accompagnés par le réalisateur Pierre Beccu, mais également par Roukiata Ouedraogo, Pierre Rabhi, et la musique de Matthieu Chedid, ils racontent et mettent en pratique ce qu’ils veulent changer pour notre futur.

Sortie en salles le 26 janvier 2022.

Distribution > Bas Canal Productions

Paysan Paysage
de Tiphaine Lisa Honoré

France – 2021 – 52′ – La Boîte à Songes, France 3 Normandie

Un homme qui plante des arbres. L’idée semble aujourd’hui évidente. Elle l’est moins dans le monde paysan. Après le remembrement des années 70, la tendance à l’arrachage est restée ancrée chez les agriculteurs. Pas pour mon père. L’ombre des branches, l’humidité et le retour de la biodiversité sont une force pour ses champs. Depuis plus de 30 ans il met dans cet acte une part de rêve, d’irrationnel. Une trace végétale qui restera après lui, alors que l’avenir de sa ferme est aujourd’hui à un tournant.

Sortie en salles le 26 janvier 2022.

Distribution > La Boîte à Songes


Les Blanches Terres
de Amélie Cabocel

France – 2019 – 93′ – Milana Christitch, Ana Films, Alsace 20, Vosges Télévision, Mosaïk TV

Les Blanches Terres est un lieu-dit isolé de Lorraine dont le charme échappe à celui ou celle qui ne fait que passer. Michelle, la grand-mère de la réalisatrice, y vit depuis toujours, comme « enracinée ». Veuve depuis vingt ans, elle combat l’isolement par des rapports quasi quotidiens avec ses cousin·e·s, ami·e·s et rares voisin·e·s. La réalisatrice, qui est également photographe, propose à Michelle et « aux cousin·e·s » d’être au cœur de son nouveau travail photographique. Quelle image laisser de soi à plus de 80 ans ? Que peut-on garder comme trace de ce qui s’efface ? À travers leur portrait, le film raconte un monde devenu presque invisible à nos yeux.

Sortie en salles le 26 janvier 2022.

Distribution > Ana Films