Vingt documentaires sortent sur les grands écrans en novembre. Allez nombreux voir ces films dès les premiers jours pour leur donner une chance de rester à l »affiche la semaine suivante !



*Leonard de Vinci : l'histoire complète

de Phil Grabsky
Angleterre – 2019 – 85’ – Seventh Art Productions
Léonard de Vinci est l’un des artistes les plus adulés au monde. De nombreux films et séries documentaires se sont intéressés à son génie hors du commun, sans pour autant prêter attention à ce qu’il y a de plus parlant : son art. Les tableaux et dessins incomparables de Léonard de Vinci seront au centre de notre film et expositions sur grand écran présentera la totalité des tableaux qui lui sont attribués en qualité Ultra HD, du jamais vu au cinéma. Marquant les 500 ans de la mort de ce génie, ce film est une référence sur Léonard de Vinci, le premier à raconter son histoire dans sa globalité.


Sortie en salles le 5 novembre 2019

Distribution > Seventh Art Productions


*Pavarotti

de Ron Howard

Angleterre – États-Unis – 2019 – 104’ – CGR EVENTS

Ron Howard ( A Beautiful Mind – Oscar du Meilleur film et réalisateur 2002, Apollo 13, Backdraft ) retrace, en son Dolby Atmos, l’incroyable vie et la carrière de Luciano Pavarotti, le «Tenor du peuple », en s’appuyant sur des archives rares et inédites ainsi que de nombreux témoignages. Artiste hors-normes, bouleversant et hors-catégorie, Luciano Pavarotti aura aussi été une personnalité à la générosité exceptionnelle, se battant autant pour faire découvrir l’Opéra au monde entier, que pour soutenir des causes chères à son cœur. Son charisme irradie ce film-hommage exceptionnel.


Sortie en salles le 6 novembre 2019.

Distribution > CGR EVENTS



*Vitis Prohibita

de Stephan Balay

France – 2018 – 91’ – Lumière du Jour

Cela pourrait-être une légende, mais c’est l’histoire bien réelle d’une tentative d’assassinat réglementaire, la mise au ban d’une poignée de cépages déclassés, des vins interdits, accusés de tous les maux, rendus coupables d’avoir mauvais goût et incriminés de rendre fou. Leur crime ? Résister aux maladies, être naturellement adaptés aux changements climatiques et s’affranchir des pesticides et autres produits qui inondent la viticulture moderne. Bravant une législation extrêmement hostile et en dépit de la très mauvaise réputation de ces cépages, des paysans rebelles, convaincus de leurs vraies valeurs, n’ont cessé de cultiver les interdits. Les cépages résistants n’ont pas dit leur dernier mot. Le film propose un voyage œnologique en France, Italie, Autriche et Roumanie et États-Unis afin de mieux comprendre l'histoire et les enjeux des cépages résistants.


Sortie en salles le 6 novembre 2019

Distribution > Les Films des deux rives


*Princes et Vagabonds

de Fabienne Le Houérou

France – 2019 – 73’ – Cinéma Saint-André des Arts

Fabienne Houérou, Directrice de Recherche au CNRS, suit l'évolution musicale de trois musiciens du Rajasthan (Inde) dans le désert du Thar. Ils nous emmènent dans leur univers mystique musical. Leur musique est une identité et une géographie. Les mélodies permettent une géolocalisation. Ils appartiennent aux basses castes au Rajasthan : on les appelle manganiar, ce qui signifie « mendiant » en hindi. Ils sont statutairement des mendiants dans la société du Rajasthan mais de véritables sultans en musique. Paradoxe sublime qui sera exploré par nos enregistrements justifiant le titre de cette œuvre : Princes et Vagabonds.


Sortie en salles le 6 novembre 2019

Distribution > Cinéma Saint-André des Arts



*Poison fatal

de Andy Anison

France – 2019 – 90’ – UGC Distribution

L'humain de passage dans le cycle de la vie universel, doit cesser de se prendre pour Dieu et préserver ce qui est originellement et naturellement sacrément beau : Poison fatal est un film sur le thème de la drogue, alerte d'un monde nocif, les jeunes rêvant d'un monde meilleur plus solidaire et proche de la nature. Ouvrons la voie de leurs voix ! Écoutons-les pour bâtir un avenir qui les fassent rêver et surtout retrouvons conscience du miracle de la vie, Vraiment Sacrément Belle, pour préserver l'univers, plutôt que de le détruire, n'étant que de passage sur cette belle terre nourricière, faisant partie d'un écosystème naturellement équilibré et  » parfait « .


Sortie en salles le 6 novembre 2019

Distribution > UGC Distribution


*Rendre la justice

de Robert Salis

France – 2019 – 120’ – Eden Films, Ladybirds Films

 » Un portrait de la Justice par celles et ceux qui ont la lourde responsabilité d'avoir à juger leurs semblables.  »
L'appareil juridique français apparaît souvent, pour les non-initiés, comme une sorte de trou noir mystérieux et fascinant, dont il vaut mieux ne pas trop s'approcher, ou alors comme une machine infernale, impitoyable et impersonnelle, dont on ressort broyé…
Rendre la justice lève le voile sur les individus qui le composent au quotidien avec cette complexité et ces paradoxes. Malgré la lourdeur, la fatigue et la distance imposée par la procédure, l'humain est toujours là, et même plus présent que jamais, mis à nu et à vif derrière la robe et l'hermine. A travers des témoignages dépouillés de tout apparat, la justice s'incarne et se dévoile…


Sortie en salles le 13 novembre 2019

Distribution > jour2Fete


*J’aimerai qu’il reste quelque chose

de Ludovic Cantais

France – 2018 – 79’ – La Luna Productions et Maje Productions

Chaque semaine, une équipe de bénévoles du Mémorial de la Shoah à Paris recueille des témoignages et collecte les archives personnelles des déportés et de leurs familles.
J’aimerais qu’il reste quelque chose va à la rencontre de ceux qui racontent et donnent, ainsi que de ceux qui écoutent et reçoivent.
Au fil des entretiens, au détour d’une histoire, s’affirme l’indélébile présence des absents.


Sortie en salles le 13 novembre 2019

Distribution > Vendredi Distribution


*Océan

de Océan

France – 2019 – 111’ – High Sea Production

Autoportrait intime, sur toute une année, d’un homme transgenre que les gens connaissaient jusque-là sous le nom d’Océanerosemarie. Enfin prêt à affronter le regard social, Océan décide de faire son coming out, de changer de genre et de s’affirmer tel qu’il est : un homme trans. Drôles, sincères, bouleversants, comment Océan et son entourage vont-ils traverser chacune des étapes physiques, psychologiques et sentimentales de cette transition  » Femme vers Homme  » ?


Sortie en salles le 13 novembre 2019

Distribution > Arizona Distribution


*L'Âme du vin

de Marie-Ange Gorbanevsky

France – 2018 – 101’ – Schuch Productions

Les vins naissent de la rencontre de la terre, du ciel, et de l’homme… Chaque année en Bourgogne, la réussite de leur millésime est une véritable épopée. Le travail de la vigne et de la cave au fil des saisons aboutit à la création de vins exceptionnels, vivants, recherchés et adulés dans le monde entier : Romanée-Conti, Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny, Meursault, Volnay… Ces vins portent en eux la parcelle de terre dont ils sont issus et l'âme des hommes qui leur ont donné vie.


Sortie en salles le 13 novembre 2019

Distribution > Nour Films


*Prendre soin

de Bertrand Hagenmüller

France – 2018 – 80’ – Loir Productions


Prendre soin
est un documentaire d’immersion dans le quotidien de quatre soignants au cœur des unités Alzheimer de maisons de retraite. Aux côtés de Claire, Luca, Antoinette et Lika on découvre ce qui rend le soin possible, les gestes d’un métier méconnu, fait de patience, d’habileté, d’intelligence, de tendresse et souvent d’amour.
Malgré la raison qui s’échappe et la mort qui approche, malgré le temps qui manque pour faire son travail, on est traversé par la beauté des échanges avec les résidents, la force des regards partagés et l’authenticité des liens qui se tissent. Loin des représentations habituelles, Prendre soin nous offre un regard poétique sur la relation qui se noue, jour après jour, entre soignants et résidents.


Sortie en salles les 13 novembre 2019

Distribution > Zelig Films Distribution


*Graines de ronds-points

de Jean-Paul Julliand

France – 2019 – 75’ – Electron Libre Compagnie

Ce documentaire raconte les trois « camps » des gilets jaunes de Vienne, en Isère, entre novembre 2018 et juin 2019. Cette chronologie croise les grandes questions que (se) pose cet OVNI politique. Importance de la croissance du pouvoir d’achat pour les citoyens et pour la relance économique. Exigence de plus d’égalités et de plus de justice fiscale. Quels contrôles de l’activité des élus, une fois ceux-ci… élus ? Quel fonctionnement démocratique ? Voire quelles organisations politiques ne confisquant pas le pouvoir des mains des citoyens ? Quels rapports entretenir avec les associations citoyennes, les syndicats et les partis politiques ? Autre préoccupation très présente sur les ronds-points viennois : lier « lutte pour la fin du mois et lutte contre la fin du Monde ». Sans oublier, les aventures humaines qui ont, six mois durant, bousculé les vies de ces hommes et de ces femmes.


Sortie en salles le 13 novembre 2019

Distribution > Electron Libre Compagnie


* Nouvelle Cordée

de Marie-Monique Robin

France – 2019 – 113’ – M2R Films
C’est l’histoire de l’expérimentation « Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée », qui a été lancée dans l’agglomération de Mauléon (Deux-Sèvres) en 2015. À l’époque, Pierrick, Anne, Sébastien et les autres vivent dans une grande précarité. « On nous appelait les cassos », dit Philippe. Quatre ans plus tard, ils sont salariés dans la première « entreprise à but d’emploi » de France. Et leur vie a changé. « Une vraie résurrection », dit Sylvie. À leurs côtés depuis le début de cette incroyable aventure humaine et collective, la caméra capte la transformation physique et morale – les corps qui se redressent, les sourires retrouvés, la parole qui se libère – des anciens laissés-pour-compte de l’économie dominante, qui revendiquent aujourd’hui une nouvelle manière de travailler et de vivre ensemble. À l’heure des « gilets jaunes », un film pour montrer qu’il est possible de concilier solutions de fins de mois et de fin du monde.


Sortie en salles le 20 novembre 2019

Distribution > M2R films


*La Passion de Marie Madeleine

de Marc Bielli

France, Espagne – 2019 – 95’ – Les Artistes d’Alice Stem

Marie Madeleine, icône féminine de l'entourage du Christ est l'un des personnages les plus fascinants de la Chrétienté. Pécheresse, prostituée repentie, Apôtre des apôtres, compagne du Christ voire mère de ses enfants, la femme au pot d'albâtre est l'objet de multiples fantasmes depuis près de 2000 ans. Des évangiles, dont les apocryphes rejetés par l’Église, jusqu'aux récits les plus récents comme le best-seller de Dan Brown The Da Vinci Code, la littérature témoigne de l'importance de Marie Madeleine dans l'imaginaire des hommes. Un imaginaire qui semble répondre à un besoin jamais rassasié, éternellement insatisfait. L’Église primitive et ses pères ont jadis occulté celle qui fut le premier messager, le premier témoin de la résurrection du Christ. Ce n'est que très récemment que l’Église lui attribuera le titre d'Apôtre des apôtres. Néanmoins, il persiste cette impression que tout n'a pas été révélé et avoué sur l'extraordinaire destinée de cette femme. L'Art, comme pressentiment de la vérité, peut nous apporter un éclairage nouveau sur Marie Madeleine ainsi que la place qu'elle tenait auprès de Jésus. L'étude des tableaux représentants la sainte et leur décodage vont en effet s'avérer être stupéfiants.


Sortie en salles le 20 novembre 2019

Distribution > Les Artistes d’Alice Stem


*Anthropocène – L’Epoque Humaine

de Jennifer Baichwal, Nicholas De Pencier, Edward Burtynsky

Canada – 2018 – 87’ – Anthropocene Films, INC

Les activités humaines laissent une empreinte profonde et quasi-irréversible dans l'histoire géologique et climatique de notre planète. Les réalisateurs du film ont parcouru le monde pour récolter les preuves de cette domination. En s’appuyant sur des techniques photographiques de très haute définition, Anthropocène : L’Epoque Humaine, témoigne de ce moment critique de l’humanité. Au croisement brillant de l’art et de la science, ce film est une expérience fascinante et provocatrice de l’impact de notre espèce détruisant la Terre.


Sortie en salles le 20 novembre 2019

Distribution > L’Atelier Distribution


*Quand les filles flirtaient avec les Dieux

de Damien Faure

France – 2018 – 51’ – Cinéma Saint André des Arts

Deux récits s’entremêlent entre la vision de l’artiste peintre Florence Reymond et celui de son enfance. Il s’agit de peindre un monde d’innocence et de cruauté par un conte onirique. De cette façon, la mise en scène oscille entre poésie et barbarie.


Sortie en salles le 20 novembre 2019

Distribution > Cinéma Saint-André des Arts


*Wonder Boy, Olivier Rousteing, Né Sous X

de Anissa Bonnefont

France – 2018 – 99’ – Stella Maris Pictures

Il y a huit ans, à l'âge de 25 ans, Olivier Rousteing est devenu le directeur artistique de la maison de couture française Balmain et en a fait l’une des plus influentes du moment après des années difficiles. Lors du défilé Printemps/été 2018, il est la star, au cœur de toutes les attentions et force l’admiration de ses pairs. Toute sa vie, il s’est battu pour « briser son karma » et avoir du succès, afin de combler le vide douloureux qui gît au fond de lui… Ce succès n’aura finalement fait que renforcer cette terrible solitude.
Olivier, petit garçon noir, né sous X, adopté par une famille bordelaise blanche à l’âge de 1 mois, ne connaît pas ses parents biologiques. Aujourd'hui, il ne peut plus vivre sans savoir d’où il vient et décide de partir sur les traces de son histoire.
Wonder Boy raconte ce voyage, pavé de douloureux moments et de découvertes salvatrices, un film puissant et inspirant.


Sortie en salles le 27 novembre 2019

Distribution > Alba Films


*Tenzo

de Katsuya Tomita

Japon – 2019 – 63’ – Kuzoku

Chiken et Ryûgyô sont deux bonzes de l'école bouddhiste Sôtô. Ils se sont connus pendant leur apprentissage spirituel. Chiken, qui vit avec sa femme et son fils à Yamanashi, s’investit dans la prévention du suicide et dispense les préceptes d'une alimentation végétale et zen. A Fukushima, Ryûgyô, seul, fait face aux ravages du tsunami. Son temple détruit, il travaille au déblaiement de la région et accompagne les victimes relogées en préfabriqués.


Sortie en salles le 27 novembre 2019

Distribution > Survivance


*Cocaine Prison

de Violeta Ayala

États-Unis, France – 2017 – 75’ – Juste Doc

Perdu dans le chaos d’une dantesque prison de Bolivie, le jeune Hernán purge une peine pour trafic de cocaïne. Jusqu’où sa sœur cadette ira-t-elle pour le libérer ?


Sortie en salles le 27 novembre 2019

Distribution > Juste Doc


*Indianara

de Aude Chevalier-Beaumel, Marcelo Barbosa

Brésil – 2019 – 84’ – Santaluz

Dans un Rio en ébullition, la colère gronde. Indianara, révolutionnaire hors norme, mène avec sa bande un combat pour la défense des minorités et la survie des personnes transgenres au Brésil. Face à la menace totalitaire qui plane sur le pays, une seule injonction : résister !


Sortie en salles le 27 novembre 2019

Distribution > New Story


*Transition verticale

de Paul Diffley, Chris Prescott

Angleterre – 2015 – 55’ – Mountain Equipment

Natalie Berry est une jeune championne habituée aux compétitions internationales de haut niveau sur les parois artificielles des murs d'escalade. Après avoir cumulé les trophées, elle décide un jour de se mesurer à l'escalade en milieu naturel et choisit de s'entourer de deux des meilleurs grimpeurs du monde : Dave MacLeod et Lucy Creamer. Accompagnée par ces experts de l'escalade traditionnelle, Natalie va gravir des parois rocheuses spectaculaires et affronter des chutes vertigineuses dans des lieux à couper le souffle. Mais pour achever cette transition verticale, elle doit relever un ultime défi : l'escalade en montagne et en hivernale…


Sortie en salles le 27 novembre 2019

Distribution > Filigranowa