Onze films documentaires sortent sur les grands écrans en décembre. Parmi eux des Bourses Brouillon d »un rêve : Cassandro the exotico ! de Marie Losier, Good de Patrick-Mario Bernard et Rêver sous le capitalisme de Sophie Bruneau. Allez nombreux voir ces films dès les premiers jours pour leur donner une chance de rester à l »affiche la semaine suivante !



*Cassandro the excotico !

de Marie Losier

Brouillon d’un rêve

Dans le monde bariolé et flamboyant de la Lucha Libre (lutte libre), Cassandro est une star aussi incontournable que singulière. Premier Exotico champion du monde, il est le roi de ces catcheurs mexicains travestis qui dynamitent les préjugés dans un sport resté fortement machiste. Malgré ses mises en plis, son mascara et ses paupières surmaquillées, Cassandro est un homme de combat extrême, qui pousse son corps aux limites du possible. 
Pourtant, après vingt-six ans de vols planés et d’empoignades sur le ring, Cassandro est en miettes, le corps pulvérisé et le moral laminé. Tête brûlée, il ne veut pas s’arrêter ni s’éloigner du feu des projecteurs… Un voyage émouvant au cœur de l’intimité d’un homme au crépuscule d’une carrière ayant donné un sens à sa vie. 

Sortie en salles le 5 décembre 2018.


Distribution > Urban Distribution



*Monsieur

de Laurent Delahousse

France – 2017 – 95’ – La Bambola, Magneto Prod
L’existence de Jean d’Ormesson ressemble à un roman. Un roman solaire. Au soir de sa vie, l’écrivain se demande pourtant s’il a écrit le chef-d’œuvre qu’il portait en lui. Pour combler ce doute, il écrit sans répit. La dernière ligne posée, le livre achevé, son esprit vagabonde déjà à l’idée d’une nouvelle source d’inspiration. Un livre, encore un. Peut-être, le dernier. L’écriture n’est plus une fin, c’est un moyen. Une fuite en avant contre le temps. Monsieur est le récit d’un crépuscule, celui d’un homme, d’un monde. Une quête d’éternité.

Sortie en salles le 5 décembre 2018.

Distribution > Mars Films



*What you gonna do when the world's on fire?

de Roberto Minervini
États-unis / Italie / France – 2018 – 123’ –  Shellac, Okta Film, Rai Cinema, Pulpa Film
Un an après la mort d’Alton Sterling, une chronique de la communauté Afro-américaine de Baton Rouge en Louisiane, durant l’été 2017, quand une série de meurtres violents agite le pays.
Une réflexion sur la question raciale, un portait intime de celles et ceux qui luttent pour la justice, la dignité et la survie dans un pays qui les maintient à la marge.

Sortie en salles le 5 décembre 2018.

Distribution > Shellac


*Le sous-bois des insensés, une traversée avec Jean Oury

de Martine Deyres
France – 2015 – 89’ – Les Films du Tambour de Soie, TV Tours Val de Loire
Depuis son bureau de la clinique de La Borde, Jean Oury raconte une vie passée à accueillir la folie. Témoignage précieux d’un des acteurs majeurs de la psychiatrie du XXe siècle, ce film nous invite à partager la qualité d’une rencontre dont les enjeux excèdent de toute part le champ clinique. En nous entraînant au plus proche d’une connaissance subtile de la psychose, Il renvoie chacun à une essentielle reconquête d’humanité.

Sortie en salles le 5 décembre 2018.

Distribution > Esperanza Productions


*Nuit de la Glisse: Magnetic

de Thierry Donard
Suisse – 2018 – 115’ – CGR events
Après le succès critique de la trilogie « Don’t Crack Under Pressure », le réalisateur Thierry Donard a dû redoubler d’efforts pour revenir avec un nouveau projet encore plus ambitieux. L’équipe du film a sillonné le globe vers les destinations les plus reculées, de la Nouvelle Zélande au Pakistan en passant par les Îles de Tahiti, accompagnée des dernières technologies de prise de vue et des meilleurs athlètes au monde dans leurs disciplines pour capturer cette aventure des temps modernes.
Voir la page officielle : https://nuitdelaglisse.com/fr/

Sortie en salles le 6 décembre 2018.

Distribution > CGR events


*Demain toujours

de Fan jian
France / Chine – 2016 – 88’ – Youku Tudou Inc., Heyi Film
En 2015, une villageoise est devenue la poétesse le plus célèbre de Chine: sa publication est devenu le livre de poésie le plus largement vendu en Chine depuis 20 ans. Cette poétesse est YU Xiuhua, une femme de 39 ans vivant dans un village reculé du centre de la Chine. Bien qu'elle ait un esprit brillant, elle marche sans discernement et articule avec difficulté en raison d’une paralysie cérébrale partiel. Elle se demande si elle a fait quelque chose de mal dans une vie antérieure pour mériter la souffrance qu'elle subit dans sa vie actuelle. La fréquentation scolaire était si difficile qu'elle a abandonné ses études secondaires. À l'âge de 18 ans, sa mère l'a mariée à un vieil homme avec qui elle n'a jamais eu de relations. Ce mariage est devenue la plus grande source de regret dans sa vie. A travers ses poèmes, elle contemple son destin: elle écrit à propos du corps humain, de la vie, de relations sexuelles et de son désir sincère d’amour.

Sortie en salles le 6 décembre 2018.

Distribution > ICTV


*Rêver sous le capitalisme

de Sophie Bruneau
France – 2017 – 63’ – Alter Ego Films
Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un rêve de travail. Ces âmes que l’on malmène décrivent, de façon poétique et politique, leur souffrance subjective au travail. Petit à petit, les rêveurs et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral.

Sortie en salles le 12 décembre 2018.

Distribution > Alter Ego Films


*L’Exilé

de Marcelo Novais Teles

France / Brésil / Portugal / Irlande / Royaume-Uni – 2017 – 90’ – FILM(S) 

Marcelo est à Paris depuis un an lorsqu’il reçoit une lettre du Brésil annonçant qu’il est peut-être père d’une petite fille. Vu les circonstances, il n’est pas question de faire un test de paternité. Vingt ans plus tard, Marcelo est toujours en France. Sa vie, il la construit au jour le jour, s'engageant dans celle des autres plutôt que dans la sienne. En attendant, la solitude guette. 
Sortie en salles le 12 décembre 2018.


Distribution > Cinéma Saint André des arts


*L’œil du tigre

de Raphaël Pfeiffer

France – 2018 – 78’ – Gogogo Films 

Laurence vit au cœur de la Mayenne avec son mari agriculteur et ses deux garçons. Son rêve, devenir championne de Viet Vo Dao, un art martial vietnamien.
Mais ce n’est pas une mince affaire, surtout quand on n’a jamais fait de sport, qu’on aime faire la fête et qu’on a perdu la vue il y a plus de quinze ans.

Sortie en salles le 19 décembre 2018.

Distribution > Rezo Films


*Basquiat

de Sara Driver

États-Unis – 2018 – 78’ – Hells Kitten

Basquiat éclaire la courte vie du peintre culte Jean-Michel Basquiat au sein de la ville de New York de 1978 à 1981 et explore tout ce qui, dans cette métropole, à travers ses rencontres et les mouvements politiques, sociaux et culturels, l’a nourri et inspiré.

Sortie en salles le 19 décembre 2018.

Distribution > Le Pacte


*Good

de Patrick-Mario Bernard

France – 2018 – 74’ – La compagnie des Taxi-brousse

Brouillon d’un rêve

Rodolphe Burger est un musicien libre, complexe mais accessible, sans tabous, il se mélange aux autres sans jamais se perdre en route. C’est un homme qui partage tout, y compris la scène. Y compris ses amis et ils sont nombreux, poètes, écrivains, rockers, peintres et philosophes… Rodolphe Burger a un grand pouvoir, il peut vous transformer en musicien ou en artiste même quand vous ne l’êtes pas, et vous rejoignez ainsi sa famille. Son talent est unique, essentiel. Le film le montre au travail, aussi un peu dans sa vie, celle qu’il a accepté de partager avec la même générosité.

Sortie en salles les 26 décembre 2018.


Distribution > Dissidenz Films