Face à la menace sur le statut de la création salariée, les créateurs salariés, journalistes, cinéastes, réalisateurs, auteurs radiophoniques, leurs organisations syndicales, professionnelles et leurs sociétés d’auteurs se mobilisent.

Devant la pression de groupes de presse et de communication pour obtenir une modification dangereuse du Code de la Propriété Intellectuelle, à l’occasion d’un prochain débat parlementaire, les créateurs salariés, journalistes, cinéastes, réalisateurs, auteurs radiophoniques, leurs organisations syndicales, professionnelles et leurs sociétés d’auteurs organisent les assises de la création salariée.
L’investissement artistique et intellectuel de l’auteur, l’originalité de son travail sont à la base de la création. Déposséder l’auteur salarié, de son œuvre, c’est affaiblir la création et la culture. La propriété littéraire et artistique, héritée de la Révolution française, est un droit de l’homme.
Elle garantit un lien entre l’auteur et son œuvre sur deux plans : le droit moral, c’est-à-dire le respect de l’œuvre dans son intégrité, et le droit patrimonial, notamment celui de la rémunération proportionnelle.
De nombreux auteurs présents exposeront ce jour-là, la spécificité de la création dans leur discipline particulière et cette nécessaire protection que doit leur garantir la loi. Cette assemblée, déterminante, devra se prononcer sur la prochaine étape de la mobilisation. Venez nombreux !
Ouverture de la séance par
Maître Henri Leclerc, avocat, président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme
Débat animé par
Lorenzo Virgili, photo-journaliste, Anjrpc-Freelens
avec :
Olivier Weber, grand-reporter, écrivain, auteur de documentaires
Daniel Karlin, auteur-réalisateur
Yann Arthus-Bertrand, photographe
Martine Kaufmann, auteur radiophonique
SNJ, USJ-CFDT, SNJ-CGT, SCJ-CFTC, CFE-CGC, SJ-FO, SGJ-FO, Anjrpc/FreeLens-UPC, SAIF, SCAM
Avec le soutien du SFR-CGT, de la Cie des Réals, du SNTPCT et de la FIJ

Information presse > Eve-Marie Cloquet (01 56 69 58 80) – Marie-Anne Ferry-Fall (01 56 69 58 51).
</p ></p >

Réservation impérative par téléphone : 01 56 69 58 17 ou sur www.creationsalariee