Fidèle à sa liberté de ton, la Nuit de la Radio (10 ans déjà !) vous propose un voyage au coeur de la censure.



Des archives sonores de l’Ina s’élèvent des voix politiques, culturelles, artistiques…
Elles dessinent le portrait robot du Censeur, des années 1940 à nos jours. Une description forcément imparfaite, ce brave homme sachant montrer, selon les époques, un visage changeant…
Clair et net, il interrompt une retransmission.
Teigneux, il brouille les ondes.
Insidieux, il exile ou interdit une parution.
Soupçonneux, il incite à l’auto-censure.
Une heure et demie de pépites sonores à écouter sans modération.

Une soirée Scam / Ina avec le soutien de Radio France
> le 16 juin à la Scam (Paris)
> le 26 août à Saint-Laurent-sous-Coiron, dans le cadre des Etats généraux du film documentaire
> le 11 octobre, au Palais des Beaux Arts de Bruxelles (Bozar)
> le 3 décembre, à Brest, dans le cadre du festival Longueur d’ondes

Un programme proposé par
Janine Marc-Pezet, membre de la commission sonore de la Scam,
avec le concours de
Irène Omélianenko, productrice à France Culture et membre de la commission sonore de la Scam,
Gregor Beck, président de la commission sonore de la Scam Belgique
Catherine Louis, phonothèque Ina
Frédéric Fiard, montage et mixage 
 
La 10ème Nuit de la Radio Scam / Ina
« Il est interdit d’interdire ! » On connaît le slogan soixante-huitard.
Et si, en 2010, il était devenu son contraire ? « Il est interdit de ne pas interdire » ?
Ce n’est paradoxal qu’en apparence et je vais essayer d’expliquer comment et pourquoi peuvent s’affronter deux logiques : celle du « tout est permis » et celle du « politiquement correct ».
Certes, quand on voit d’où on vient, on ne peut que le constater : il y a du progrès ! Elle semble loin l’époque où Maurice Clavel pouvait « quitter le plateau » (déjà !) en lançant : « Messieurs les censeurs, bonsoir ! » ; la même époque où une speakerine (Noëlle Noblecourt) était licenciée pour avoir « montré ses genoux » à la télévision.
Et s’agissant de ce qui nous intéresse – la radio –, la sélection que nous vous proposons est assez significative. La liberté des ondes a été une longue conquête et, en 2010, on ne peut qu’être effaré de la pression s’exerçant sur les journalistes – mais pas seulement – les hommes et femmes de programme en général. Car, contrairement à une idée encore répandue, les problèmes inhérents à la liberté et à son contraire ne sont pas seulement politiques : ils relèvent des mœurs, du commerce, du sport…
Et c’est là qu’on en arrive au « politiquement correct » avec tout ce que cela implique d’hypocrisie, de démagogie, de « défense des minorités » et j’en passe…
Au fond, c’est Beaumarchais qui avait prévu, dès 1784, ce qui se passe sous nos yeux et sous nos oreilles dans sa fameuse tirade du Mariage de Figaro: « Pourvu que je ne parle en mes écrits ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place […] je puis tout imprimer librement sous l’inspection de deux ou trois censeurs. »
N’avait-il pas ainsi anticipé ce « politiquement correct »  qui amène à l’autocensure bon nombre de journalistes – radio, télé, presse écrite ?
En 2010, on peut parler de tout, en toute liberté, à condition de ne pas aborder le sujet des « communautés », comme celle des homos, des hétéros, des Auvergnats, des Bretons, des juifs, des catholiques, des protestants, des islamiques, des pauvres, des riches, des femmes, des hommes…
Certes on est plus grossier dans l’audiovisuel qu’il y a un demi-siècle, mais ce qu’on appelait, naguère, les « gros mots » servent d’alibi à cet asservissement au « politiquement correct », lequel, en radio, n’est rien d’autre qu’une sorte de « burqa phonique » empêchant de traiter de tous les tabous.
En définitive, une fois de plus, il faut le rappeler : « La liberté ne s’use que si l’on ne s’en sert pas ! »
Pierre Bouteiller, président de la commission des œuvres sonores de la Scam

Les Oreilles ont des murs : le programme
En introduction, un peu de gouaille et quelques notes de musique…  avec Aristide Bruant, en 1910.
(Document Phonothèque nationale INA)

* Jacques Prévert (0’58)
La voix grave, le débit très rapide, le poète donne sa définition de la censure.
Production : Georges Ribemont Dessaignes
Collection : Tête de ligne
Diffusé le 14 avril 1950, Chaîne nationale

* Le Cinéma pornographique (1’11)
A l’occasion de la sortie du film « Histoire d’O », prise de position de l’écrivain Jean Cau, contre la pornographie.
Collection : Inter-Actualités de 19 h
Diffusé le 24 septembre 1975, France Inter

* Professeur Choron
 (2’57)
« Bal tragique à Colombey, un mort ! »
Brigitte Vincent revient, en compagnie du Professeur Choron, sur la Une de Hara Kiri Hebdo, le 16 novembre 1970.
Journaliste : Brigitte Vincent
Collection : Salut l’artiste
Diffusé le 16 mai 1990, France Inter

* Ici Londres
(0’44)
Les fameux coups de tambour, les non moins fameux messages codés.

* La Liberté au bout des ondes : Radio Londres, 1940-1944
(2’42)
Lucie Aubrac et Jean-Louis Crémieux Brilhac témoignent des risques encourus à écouter la BBC, la délation, la milice, les arrestations, la répression…
Réalisation : C. Robert, V. Lamendour
Production : A. Luneau, E. Laurentin
Collection : La Fabrique de l’Histoire
Diffusé le 4 février 2002, France Culture

* La Disparition de la censure (1’10)
Jacques Soustelle, ministre de l’Information, vient d’annoncer la suppression de la censure.
Collection : Chronique de Jean Guignebert
Enregistrement : le 13 juin 1945,
pour la Radio Diffusion Française

* Emission pirate de Radio France : La voix de l’Algérie française
 (1’44)
Le titre parle de lui-même : la voix de l’OAS s’invite sur les antennes de Radio France.
Enregistrement : le 26 avril 1962

* Conférence de presse d’André Malraux (2’10)
Les saisies de journaux en France et en Algérie : lors d’une conférence de presse, André Malraux, ministre chargé de l’Information, s’en explique.
Enregistrement : le 2 juillet 1958
pour la RTF

* La situation à Alger après le coup d’Etat contre Ben Bella (1’49)
Un reportage de Rémy Champenois, correspondant de l’ORTF à Alger.
La liaison est rapidement interrompue. Les censeurs veillent au grain.
Journalistes : J.-P. Elkabbach, J.-C. Héberlé
Collection : Inter-Actualités de 13 h
Diffusé le 20 juin 1965, ORTF

* Les territoires de la censure (4’43)
Jean-Jacques Pauvert (éditeur), Jean-François Théry (président de la commission cinéma) et le Professeur Choron (Hara Kiri), dressent un bref historique de la légalisation de la censure.
Journalistes : Pierre Zimmer et Marion Mezel
Collection : Tabou
Diffusé le 6 octobre 1985, France Inter

* Pavillon Dauphine : Voyage de Khrouchtchev (2’52)
Lors d’une conférence de presse de Nikita Khrouchtchev, en traduction simultanée. Que s’est-il vraiment passé ? Un incident technique, une erreur de montage ? Ecoutez-bien…
Journaliste : Roger Massip, Le Figaro
Diffusé le 25 mars 1960

* Alexandre Soljenitsyne (14 février 1974) (1’03)
Le Prix Nobel de littérature 1970, Alexandre Soljenitsyne, tout juste expulsé d’URSS et déchu de ses droits de citoyen. A son arrivée chez son ami Heinrich Böll en Allemagne, il s’adresse à la presse.  
Collection : Inter-Actualités
Diffusé le 14 février 1974

* Jean-Jacques Pauvert (4’25)
Jean-Jacques Pauvert, avec son sens de l’analyse (et de la provocation), remet les pendules à l’heure et les hypocrisies à l’endroit. « L’autocensure est un alibi pour ne pas combattre la censure… »
Présentation, production : Jacques Chancel
Collection : Radioscopie
Diffusé le 9 juin 1971, France Inter

* Jean-Paul Sartre  (0’30)
La liberté, définie par Jean-Paul Sartre.
Présentation, production : Jacques Chancel Collection : Radioscopie
Diffusé le 7 février 1973, France Inter

* Les Caricatures de Mahomet (2’33)
L’affaire des « Caricatures de Mahomet ».
Philippe Val, directeur de Charlie Hebdo puis Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur et des cultes, s’expriment.
Présentation : Bruno Duvic
Collection : Inter soir 18 h et Inter Soir 19 h
Diffusé le 2 février 2006, France Inter

* Salman Rushdie, « Les Versets sataniques » (1’10)
Salman Rushdie et ses éditeurs, condamnés à mort par l’Ayatollah Khomeiny.
Collection : Inter Actualités
Diffusé le 14 février 1989, France Inter

* Le Canard enchaîné accusé de censure par l’un de ses collaborateurs (2’44)
Un article d’Hervé Terrace, « Portugal militaire », devait paraître dans le Canard Enchaîné. Le refus, par l’hebdomadaire satirique, de le publier déclenche l’épisode du « syphon vengeur »… Charlie Hebdo prendra la relève. Wolinski s’en explique.
Présentation, production : Jérôme d’Astier
Collection : Inter-Actualités de 13 h
Diffusé le 1er août 1975, France Inter

* Forum sur la liberté de la presse au Théâtre du Châtelet (1’19)
L’état de la presse et de la liberté d’information résumé par Edwy Plénel, en février 2009.
Présentation, production : Hervé Pauchon
Réalisation : Véronique Barnet
Collection : Un temps de Pauchon
Diffusé le 5 février 2009, France Inter

* Jacques Prévert (2ème extrait) (0’26)
« Quand la vérité n’est pas libre, liberté n’est pas vraie. » 

* Radio Riposte (0’56)
François Mitterrand, à la suite d’une intervention policière dans les locaux du Parti Socialiste pour empêcher l’émission de Radio Riposte.
Collection : Inter-Actualités de 22 h
Diffusé le 3 juillet 1979, France Inter

* Les Ecoutes téléphoniques (1’15)
Nous sommes en juin 1973, au cœur du débat sur les écoutes téléphoniques, Jacques Duclos prend la parole au Sénat.
Journaliste : Patrick Lecocq
Collection : Inter-Actualités de 13 h
Diffusé le 19 juin 1973, France Inter

* Les Ecoutes téléphoniques (suite) (1’16)
Trois ans plus tard. Michel Poniatowski, ministre de l’Intérieur, en détaille le cadre et les responsabilités.
Collection : Inter-Actualités de 13 h
Diffusé le 28 octobre 1976, France Inter

* Etat des lieux de la censure en 1968 (4’04)
A l’aide d’une lettre adressée par un instituteur à l’équipe du Masque et la Plume, état des lieux de la censure en 1968 en France… que ce soit au cinéma ou en littérature.
Présentation : Michel Polac
Avec Jean-Louis Bory
Collection : Le Masque et la Plume
Diffusé le 22 décembre 1968, France Inter

* La Religieuse, de Jacques Rivette (2’)
Avril 1966. Le film de Jacques Rivette, La Religieuse, vient d’être interdit. Jean-Louis Bory, brillant, expose avec un humour ravageur ce qu’il convient d’instaurer pour protéger la jeunesse !
Présentation, production : Michel Polac
Coproducteur : François-Régis Bastide
Collection : Le Masque et la Plume
Diffusé le 17 avril 1966, France Inter

* André Cayatte (1’32)
André Cayatte à propos de son film L’Affaire Seznec qu’il n’a jamais pu tourner. La censure n’est plus officielle, elle devient économique…
Présentation, production : Jacques Chancel
Collection : Radioscopie
Diffusé le 6 décembre 1968, France Inter

* Yves Boisset (1’58)
Le SAC vient de demander la saisie du film d’Yves Boisset : Le Juge Fayard dit Le Shériff.
Collection : Inter-Actualités
Diffusé le 12 janvier 1977, France Inter

* Jean-Luc Godard (1’16)
Interview de Jean-Luc Godard, le jour de la sortie de son nouveau film, Je vous salue Marie.
Présentation : Gérard Courchelle
Journaliste : Jean-Marc Stricker
Collection : Inter-Actualités de 7 h
Diffusé le 24 janvier 1985, France Inter

* Manifestation à Nantes contre Je vous salue Marie (1’56)
Quelques jours plus tard, à Nantes, devant les portes du cinéma « Le Cartosa »…
Reportage de Nicolas Godefroy, Radio France Pays de Loire
Collection : Inter-Actualités de 6 h 30
Diffusé le 5 février1985, France Inter

* « Rebut »  (4’44)
En octobre 1988, le district belge du mouvement créé par l’évêque intégriste Marcel Lefebvre organise une manifestation, place de la Monnaie à Bruxelles, contre la sortie de La Dernière tentation du Christ, un film de Martin Scorsese jugé blasphématoire par les traditionalistes. Cette manifestation prend la forme d’un chemin de croix auquel participent également des activistes néonazis du Parti des forces nouvelles (PFN).
Emission : Rebut
Production : Ateliers Glasnost
Diffusé en octobre 1988,
Radio Campus (Bruxelles)

* Louis Malle (1’42)
On entend Louis Malle, en 1978, dont le film, La Petite, a été censuré au Canada.
Présentation, production : Claire Jordan
Collection : Les Arts du spectacle
Diffusé le 26 mai 1978, France Culture

* Fernando Arrabal (1’56)
A l’occasion de la création mondiale de L’Aurore rouge et noire, par le théâtre de Poche de Bruxelles en 1968. Fernando Arrabal, dont l’œuvre est interdite en Espagne, parle de la « couleur de la terreur ».
Journaliste : Marcel Croes
Enregistrement : le 2 janvier 1968

* Eugène Ionesco (3’45)
Interviewé au moment de la parution de Notes et contre-notes, Eugène Ionesco distingue deux censures…
Journaliste : Moussa Abadi
Collection : Entretien avec
Enregistrement : janvier 1963

* Albert Camus (0’50)
Définition des mots « liberté » et « individualisme » par Albert Camus.
Production : René Wilmet
Enregistrement : janvier 1950

* Professeur Choron (1’01)
Après le scandale de la photo truquée de Dalida en Une de Charlie Hebdo, le Professeur Choron revient sur la saisie du journal. Réalisation : Thierry Pons
Présentation, production : Francesca Piolot
Collection : Le Bon plaisir
Diffusé le 3 février 1990, France Culture

* Juliette Gréco (3’39)
Juliette Gréco et Hélène Hazera fouillent dans le fichier des « chansons par interprète » de Radio France…
Présentation, production : Hélène Hazera
Collection : A voix nue
Diffusé en 2001, France Culture

* Je t’aime, moi non plus (1’20)
Serge Gainsbourg vient d’enregistrer Je t’aime moi non plus avec Brigitte Bardot. Scandale. Il choisit l’autocensure.
Collection : Inter-Actualités de 20 h
Diffusé le 25 décembre 1967, France Inter

* Magali Noël (1’47)
Magali Noël, interprète, entre autres, de Johnny fais-moi mal, reçoit quelques conseils avant d’entrer en scène…
Réalisation : Michel-Alain Barjou
Production : Alain Poulanges, Janine Marc-Pezet
Collection : Boris, Bobby, Dimey et les autres
Diffusé le 24 août 1982, France Inter

* Jean Ferrat (3’19)
Dialogue aigre-doux entre Jean Ferrat et Jacques Chancel sur la frontière ténue entre censure et auto-censure.
Présentation, production : Jacques Chancel
Collection : Radioscopie
Diffusé le 26 septembre 1972, France Inter

* L’affaire Franco (5’14)
1975. Franco se meurt. En Belgique, deux animateurs facétieux, Richard Kalisz et Michel Gheude lancent un concours d’épitaphes sur l’antenne et en direct. Censure immédiate.
Du jamais vu. 
Réalisation, production : Pascale Tison
Emission : Par ouie dire
Diffusé le 12 décembre 2005, La Première-RTBF

* Actualités de midi : Jean Rigaud (1’20)
Jean Rigaud, chansonnier, le clame haut et fort : au cabaret, point de censure !
Journaliste : Paul-Louis Mignon
Collection : Actualités de Midi
Diffusé le 8 septembre 1958

* Pierre Desproges (3’09)
Pierre Desproges annonce le lancement de ses Chroniques de la haine ordinaire : quelques coups de griffes bien placés. Le ton est  donné…
Collection : Inter-Actualités de 13 h
Diffusé le 3 février 1986, France Inter

* L’humeur de… Stéphane Guillon (4’41)
LA fameuse chronique qui a fait le tour du net…
Suivie de LA réponse de Dominique Strauss-Kahn.  
Journaliste : Stéphane Guillon
Présentation, production : Eric Delvaux
Collection : le 7/10
Diffusé le 17 février 2009, France Inter

* Salvador Dali (0’45)
Et, pour finir, cette phrase de Dali, à méditer : « Les papillons ne sont jamais libres. »
Devinez pourquoi…
Présentation, production : Jacques Chancel
Collection : Radioscopie
Diffusé le 4 janvier 1971, France Inter

Coordination, information > Véronique Blanchard, action culturelle de la Scam, 01 56 69 58 82