Qui exploite illégalement vos photos/dessins sur internet ou dans la presse papier ? Pour un euro par mois, PixTrakk trace l »utilisation de vos images. Un tarif ultra préférentiel réservé exclusivement aux auteurs et autrices de la Scam. (article publié le 18 septembre 2017, dernière mise à jour le 17 octobre 2020)

Repérer l’utilisation de vos images dans la presse papier ou sur le web – qui pourrait être facturée (en cas d’oubli de l’exploitant) – et bénéficier, si besoin et sans avance de fonds, d’un service de recouvrement, voilà ce que vous propose PixTrakk : un gain énorme de temps et d’énergie mais aussi un moyen à terme de décourager les usages délictueux.

Depuis 8 ans, PixTrakk permet aux agences, aux photographes et aux dessinateurs, un suivi d’utilisation de leurs images dans la presse papier – leur traçage se fait sur plus de 3000 publications françaises – mais aussi sur la toile. En plus de ce repérage, PixTrakk met à leur disposition un service pour le recouvrement de leurs photos/dessins illégalement utilisés. En 2019, ce sont plus de 380 000 euros qui ont ainsi été récupérés (en complément lire l’article publié dans Astérisque n°58, en avril 2017).

Le coût de l’abonnement pour accéder à l’ensemble de ces services s’élève généralement à 165 €HT/an
.
Consciente de la difficulté pour ses photographes et dessinateurs du coût que peut représenter une telle somme, la Scam a réussi à négocier en leur faveur un tarif très avantageux.
En effet, en votre qualité d’auteur membre de la Scam, vous bénéficiez de la faculté de vous abonner à ce service dans sa globalité (suivi papier + web + possibilité de recourir au service « légal », le réseau international d’avocatsen charge des litiges qui collabore avec Pixtrakk) pour 12 € HT seulement par an, à la condition de déposer sur cette plateforme d’images, vos photos/dessins dans une limite annuelle de 3000 images.

Parallèlement, la Scam pourra avoir accès sur cette plateforme, à l’ensemble des données concernant ses auteurs abonnés (liste des images déposées, litiges éventuels …), afin de pouvoir conforter au mieux les déclarations de leurs images et bénéficier ainsi d’un poids plus important dans le cadre du partage des droits en gestion collective qu’ils lui ont confiés.

Comment s’abonner ?

Il vous suffit d’adresser un courriel à abopixtrakk@scam.fr.
Après examen de votre demande, le service juridique de la Scam vous fournira votre code nominatif afin que vous puissiez vous inscrire en ligne en profitant de ce tarif tout à fait exceptionnel. N’hésitez pas à solliciter l’équipe de PixTrakk pour plus d’informations.