À découvrir une sélection d’œuvres primées durant la saison 2020-2021 par la commission des Écritures et formes émergentes et ses différents jurys. La soirée se déroulera exclusivement en ligne sur la page d »accueil du site de la Scam. Revoir le Live : https://fb.watch/6lPUWwzWkC/



Voir la bande annonce réalisée par Ludovic Bassal.

Les films seront accessibles à l’issue du direct pendant 24 heures du vendredi 25 juin à 19h30 au samedi 26 juin 20h. Réservation indispensable via le formulaire en ligne. Un lien privé vous sera adressé par courriel.


Prix Nouvelles écritures 2020

*Chef·fe
de Camille Ducellier

7’31 (épisode 1) production UPIAN, France. Web-série verticale pour mobile 5 x 8’. 2019

Cette série documentaire (5 épisodes de 8’) 100 % verticale décode l’univers de la direction d’orchestre en suivant le parcours de Lucie Leguay, jeune cheffe montante.

Diplômée de l'HEAR Strasbourg et du Fresnoy, Camille Ducellier se passionne pour la variété des corps, des genres et des cultures minoritaires. Si les formes artistiques peuvent varier ― documentaire, art interactif, création sonore ―, les sorts sont bien toujours les mêmes : rêver l’obscur, dévoiler les corps, relier le politique au spirituel.
Sorcières, mes sœurs (2010), Reboot me (Prix « web art » 2015), Sorcières Queer et Sorcière Wicca, La lune Noire et Le guide du voyageur astral (2016), Gender Derby (2018).


Prix de L’Œuvre expérimentale 2020

*Bab Sebta
de Randa Maroufi

19’ – Barney Production – Mont Fleuri Production – 2019 – France, Maroc.


Bab Sebta
est une suite de reconstitutions de situations observées à Ceuta, enclave espagnole sur le sol marocain. Ce lieu est le théâtre d'un trafic de biens manufacturés et vendus au rabais. Des milliers de personnes y travaillent chaque jour.

Née en 1987, Randa Maroufi vit et travaille à Paris. Diplômée de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan (Maroc), de l’École Supérieure des Beaux-Arts d’Angers (France) ainsi que du Fresnoy (France), elle s’intéresse à la mise en scène des corps dans l’espace public ou intime. Une démarche souvent politique, qui revendique l’ambiguïté pour questionner le statut des images et les limites de la représentation. Elle a réalisé La Grande Safae (2014), Le Park (2015), Stand-by Office (2017).


Prix de la Vulgarisation 2020

*Un chef d’œuvre oublié de Scorsese ? – Video Tape
de Nicolas Delage

18’38


After Hours
(1985) est un film trop méconnu de Scorsese. Revenons sur sa conception et parlons un peu de toutes les qualités de ce petit chef-d'œuvre.


Nicolas Delage
est un jeune vidéaste de 21 ans passionné de cinéma. Il officie sur YouTube depuis maintenant un an et aime mettre un coup de projecteur sur les œuvres du 7eme art qui n’ont pas eu la reconnaissance qu’elles méritaient du grand public. A travers les différentes vidéos de sa chaîne, il aborde détails techniques, concepts de mise en scène et quantité d’aspects cinématographiques qui font la richesse de ces œuvres. Monteur de profession, Nicolas Delage aime éveiller les curiosités autour de films internationaux et se passionne à vulgariser le cinéma différent des blockbusters récents. Son contenu est à la portée de tous, néophytes et cinéphiles, et souffle un vent de fraîcheur sur les « pépites » cinématographique les plus discrètes.


Prix Émergences 2020

*Clean with me (After dark)
de Gabrielle Stemmer

21’- La Fémis
Avec l’aimable autorisation de CANAL +

Sur Youtube, des centaines de femmes se filment en train de faire le ménage chez elles. Un desktop documentaire qui interroge les images et l'envers du décor d'un étrange phénomène de mode.

Après des études de littérature, Gabrielle Stemmer intègre la Fémis dans le département montage, d'où elle sort diplômée en 2019 avec son film de fin d'études Clean With Me (After Dark). En parallèle de son activité de monteuse, Gabrielle concentre ses projets personnels sur les archives internet, le thème des images trompeuses et la question du modèle féminin.


Prix de L’Œuvre expérimentale 2021

*$ 75.000
de Moïse Togo

14’- Le Fresnoy


$75.000
accentue l’aspect biologique de l’albinisme qui est une anomalie génétique et héréditaire qui affecte non seulement la pigmentation, mais aussi et surtout les conditions physiques et morales des personnes atteintes d’albinisme. Ces personnes sont victimes de discrimination, de mutilations et de crimes rituels en Afrique.

Diplômé du conservatoire de Bamako (Mali) et du Fresnoy-Studio national des arts contemporains (France), passionné par l’art, Moïse Togo a commencé ses études universitaires en sciences juridiques et politiques en 2010. Ensuite, ses ambitions artistiques l’amènent au conservatoire de Bamako puis au Fresnoy à travers le prix Bakary Diallo. Son travail questionne l’évolution de la croyance africaine dans un monde moderne, la nouvelle technologie et les conditions sociales de l’être. En 2020, il remporte le grand prix du jury de Dakar-court avec son film « GWACOULOU ». La plasticité de son travail varie d’une réalisation à une autre, sa démarche passant par l’expérimentation afin de créer d’autres écritures cinématographiques. Actuellement, il vit et travaille entre la France et le Mali.


Prix Nouvelles écritures 2021

*Motto
de Vincent Morisset, Sean Michaels, Édouard Lanctôt-Benoit, Caroline Robert

6 x 15 min – Canada – 2020 – ONF (Office national du film du Canada)


Motto
est une aventure extraordinaire et unique en son genre. Ce livre interactif, composé de milliers de petites vidéos, raconte le parcours millénaire d’un sympathique esprit nommé Septembre. À mi-chemin entre une histoire de fantôme et une chasse au trésor, Motto oscille entre le documentaire et la fiction, tissant les images créées par chaque participant dans la trame émotive de son récit. L’œuvre agit comme un prisme qui, par les multiples réfractions de l’imaginaire de tous les utilisateurs, transforme continuellement leur perception du monde. Découvrez les six chapitres de Motto à votre rythme, à la maison ou à l’extérieur, votre téléphone à la main.


Vincent Morisset
est le fondateur du studio montréalais AATOAA. Créateur de projets interactifs primés dont BLA BLA, Jusqu'ici et Vast Body.

Sean Michaels
est un romancier et critique musical basé à Montréal. Son premier livre, Us Conductors (Corps conducteurs), a reçu le Giller Prize en 2014; The Wagers (Les coups de dés) a suivi en 2019.

Édouard Lanctôt-Benoit
développeur créatif, se frayant un chemin sur des territoires inexplorés, élève les technologies du web à des niveaux de sophistication rarement égalés.

Caroline Robert
, artiste multidisciplinaire, jette un pont entre le travail artisanal et les technologies. Elle se distingue par sa polyvalence : illustration, animation, caméra, décors et montage vidéo.


  • Réserver pour visionner les films pendant 24h du vendredi 25 juin 19h30 au samedi 26 juin 20h. Vous recevrez à l'issue de la retransmission en direct, le lien par courriel.