Conseil permanent des Écrivains

Pour ce quatrième rendez-vous de Place des Auteurs, les membres du Conseil Permanent des Écrivains font le point sur la rémunération et donnent la parole aux auteurs et aux autrices, sur place et à distance.

Rémunération des auteurs et autrices
Le nerf de la guerre

Où en est-on aujourd’hui ?
Nos experts et nos témoins dressent un état des lieux.

Experts

Maïa Bensimon, Responsable juridique SGDL
Olivia Guillon, Maître de conférence en économie, université Sorbonne Paris Nord
Nathalie Orloff, Adjointe au directeur des affaires juridiques et internationales – responsable écrit et journalistes de la SCAM
Emmanuel de Rengervé, Délégué général du SNAC

Témoins

Dominique Brisson, autrice et éditrice jeunesse
Dominique Paquet, autrice théâtre jeunesse
Miyako Slocombe, traductrice du japonais

Modération

Paola Appelius, traductrice, présidente de l’ATLF, co-présidente du CPE
Christophe Hardy, auteur, président de la SGDL, co-président du CPE

Pour apporter vos témoignages, vos éclairages et poser vos questions :
• écrivez-nous dès maintenant placedesauteurs@conseilpermanentdesecrivains.org
• intervenez dans le chat
• ou demandez simplement le micro
La rencontre sera filmée pour rediffusion

Projection du film documentaire de Anne Morin, lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Anne Morin et Escalenta,
ont le plaisir de vous inviter à la projection de

Rififi dans le tiroir
de Anne Morin

2021 – 90’ – produit par Escalenta

C’est l’histoire d’un couple qui se prépare avec confiance à adopter un enfant du Mali lorsqu’un coup d’état militaire, une nouvelle loi inspirée par les partis islamistes puis la guerre entravent leur désir. D’attentiste, ce couple se transforme en activiste. Sans expérience du lobbying, il engage une campagne diplomatique avec une poignée d’autres candidats parents au Mali.
Le projet familial devient alors géopolitique.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Diffusion en simultané sur notre page d’accueil du documentaire sonore d’Anna Gigan, qui a reçu la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam.

L’Echo de mon cousin Djo
d’Anna Gigan

2019 – 58’
produit par France Culture – L’Expérience d’Aurélie Charon
lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam

Djo, mon cousin, est arrivé à 4 ans en France avec ses parents adoptifs, qui sont allés le chercher en Colombie. 20 ans plus tard, il est incarcéré pour vol à mains armées à la prison de Rennes : 11 ans ferme. Les enregistrements sonores que je lui envoie lors d’un voyage en Colombie provoquent le déclic. De sa cellule, il rembobine son histoire, du crime jusqu’aux premiers sons de son pays natal.
Comme lui, j’ai été adoptée. Sa voix n’est pas la mienne ; pour autant j’en ressens l’écho…

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Amalia Escriva, autrice et réalisatrice,
Farid Rezkallah – 24 Images, et le CFRT,
ont le plaisir de vous inviter à la projection de
deux films documentaires d’Amalia Escriva

Ecrire sa vie, Irène Josianne

2021 – 26 -’produit par Le CFRT et France 2
Une migration de six années, parcours d’une femme qui s’y lance seule.
Pièges et rencontres décisives. Irène Josianne écrit et raconte.

Le corps des femmes

2021 – 52’ – produit par 24 images et France 3 Pays de la Loire
Dans le cabinet de gynécologie de Céline, les patientes se saisissent du temps,
des mots de leur médecin, de l’écoute qui leurs sont donnés.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Eric Ellena et French Connection Films,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Merveilles de la nature
Caño Cristales, la rivière arc-en-ciel
de Eric Ellena

2021 – 52’ – produit par French Connection Films
en coproduction avec Cabala et Ushuaia TV

La Colombie recèle un paradis naturel resté longtemps isolé : le Caño Cristales. Sa plante aquatique, à la base d’un écosystème complet, se pare de couleurs vives incroyables pendant 6 mois de l’année, offrant un spectacle magique. Et ses forêts alentours abritent quantité d’animaux étonnants. Scientifiques et habitants se battent pour protéger ce lieu unique, privilégiant l’écotourisme et luttant contre la déforestation et l’exploitation pétrolière.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Fany Vidal, autrice et réalisatrice,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Sous le voile
de Fany Vidal

2021 – 52’
produit par Amda et France 3 Île-de-France

Être musulmane et vivre en France c’est aussi vivre avec une partie de l’histoire d’un pays d’origine, avec un héritage familial, culturel, politique et religieux.
Cette double culture ne se résume ni à une seule appartenance ni au port du voile.
Fatima, voilée est chauffeur VTC à Paris. Durant ses courses, elle aborde avec ses clients les questions liées au voile que sont : la laïcité, le rapport entre les hommes et les femmes, l’identité, la foi et la liberté.
Mounira, comédienne, riche de cette double culture ne porte pas le voile.
Au grè de leurs rencontres, chacune aborde la question du voile.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Projection du film documentaire de Benoit Keller, lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam. Une soirée retransmise en direct sur notre page d’accueil.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Benoit Keller et Beppie films,
ont le plaisir de vous inviter à la projection de

Les enfants de passage
de Benoit Keller

2021 – 79’
produit par Beppie films et Lyon Capitale TV
avec le soutien du CNC, de la Région Bourgogne-Franche-Comté, de la Procirep Angoa et de la Sacem, lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam

Cloé, Mathilda, Ilias et Dgino vivent loin de leurs parents, dans une structure de la Protection de l’Enfance isolée en pleine campagne. Là, ils grandissent entourés d’autres enfants, d’éducateurs et d’animaux. Jamais, ils ne racontent leurs vies d’avant ou du moins, pas avec des mots. Un bout de bois, un caillou, un crayon et les voilà qui bricolent des histoires, s’inventent des complices et des ennemis. Seuls ou en petits groupes, c’est dans la fiction qu’ils s’emploient à réparer le monde.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Projection du film documentaire de Jorge Amat, retransmis en simultané sur notre page d’accueil.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Jorge Amat, auteur et réalisateur,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Mai 68 au masculin
de Jorge Amat

2021 – 84’
produit par Utopiart films
Quatorze témoins de premier plan, très rarement mis en avant lors des commémorations convenues, témoignent de la façon dont ils ont vécu mai 68 : Jean Pierre Le Dantec, Jean Pierre Duteuil, Jean-Jacques Lebel, Edgar Morin,
Henri Weber, Gerard Fromanger, Guy Scarpetta, Alain Jaubert, Tomas Ibanez, Maurice Grimaud, Edouard Balladur, Hervé Hamon, Jacques Tarnero et Marc Levitt.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Les auteurs et autrices appellent le Gouvernement à réformer urgemment la gestion de la sécurité sociale des artistes-auteurs.
Une tribune publiée dans Livres Hebdo que vous pouvez signer.

L’idée de départ est plutôt engageante et constructive : réformer la gestion de la sécurité sociale des auteurs. La réforme fait disparaître la distinction entre « assujettis » et « affiliés » ; elle prévoit qu’à partir du 1er janvier 2019, nous cotisons tous dès le premier euro de nos droits d’auteur, notamment pour l’assurance vieillesse. Et l’Urssaf (précisément l’Urssaf Limousin), mieux armée que l’Agessa, se charge de recouvrer nos cotisations sociales. Equité, efficacité sont, sur le papier, les maîtres mots de ce changement, fruit d’une décision politique.

Mais, depuis qu’il a été mis en place au 1er janvier 2019, le transfert de la gestion de nos cotisations s’est révélé chaotique. La belle intention initiale a pris un tour désastreux. En octobre 2020 déjà, au vu des dysfonctionnements massifs de l’Urssaf, nous lancions une alerte. Le titre donnait la teneur du propos : « Stop à la maltraitance administrative ! ». Un an plus tard, malgré des ajustements, malgré l’audit réalisé par le ministère des Affaires sociales dans le cadre du plan Auteurs lancé en mars dernier, la gestion de nos cotisations n’est ni assainie ni stabilisée. Quand nous nous connectons sur le site artistes-auteurs.urssaf.fr, nous avons toujours autant de raisons de nous inquiéter, de nous exaspérer ou de désespérer : il nous est demandé de régler des avances conséquentes qui nous seront remboursées des mois plus tard ; on continue à ne pas tenir compte de la variabilité de nos revenus ; quand nous voulons prendre notre retraite, les délais de transmission d’informations à la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse sont tels que nous sommes mis en grande difficulté ; on ne nous rembourse pas des sommes trop perçues ; on nous propose un historique de nos paiements incompréhensible si bien que nous sommes infichus de savoir ce que nous avons payé, ce que nous devons encore payer, ce que nous devons payer en vrai… Et si nous nous avisons d’envoyer un courriel, nous n’obtenons pas de réponse ou faisons bugger le site de l’Urssaf.

Est-il besoin de rappeler ici la précarité d’une immense majorité d’entre nous, précarité largement documentée et connue des pouvoirs publics à travers enquêtes, missions et rapports officiels ? Est-il besoin de rappeler – celles-ci venant aggraver celle-là – les conséquences économiques de la crise sanitaire que nous subissons depuis mars 2020, même si les aides mises en place par l’État ont ponctuellement soutenu certains d’entre nous ? Pourquoi nous infliger une épreuve supplémentaire ?

Nos cotisations sociales garantissent les prestations dont chacun d’entre nous peut bénéficier à un moment ou à un autre de sa vie. La précision des premières détermine la qualité des secondes. Ce dispositif protecteur, dont jouit chaque citoyen depuis qu’il a été institué en 1945, porte un nom : sécurité sociale. La persistance du dysfonctionnement de l’Urssaf Limousin empêche que nous, auteurs, en profitions. Elle nous empêche d’être des assurés sociaux au plein sens du terme. C’est pourquoi nous voulons que des solutions pérennes soient trouvées qui nous sortent une bonne fois pour toutes de la situation d’insécurité sociale où nous sommes enfermés.

Premiers signataires

Laure Alcoba, autrice (commission de l’écrit de la Scam)
Paola Appelius, traductrice (présidente ATLF Association des traducteurs littéraires de France, co-présidente CPE Conseil permanent des écrivains)
Pierre André Athané, compositeur (président d’honneur SNAC Syndicat national des auteurs compositeurs)
Gérald Aubert, auteur (administrateur SGDL)
Ella Balaert, autrice (administratrice SGDL)
Mathieu Baudeau, photographe (président UPP Union des photographes professionnels)
Arno Bertina, auteur (commission de l’écrit Scam)
Bessora, autrice (présidente SNAC)
Ariane Bois, autrice (administratrice SGDL)
Paul de Brancion, poète (Union des poètes et Cie)
Cyril Brody, scénariste (co-président SCA, Scénaristes de cinéma associés)
Belinda Cannone, autrice (administratrice SGDL)
Greco Casadesus, compositeur (président d’honneur UCMF, Union des
compositeurs de musiques de films, commissaire SACEM)
Evelyne Châtelain, traductrice (administratrice SGDL)
Sylvestre Clancier, auteur (président de la Maison de Poésie)
Catherine Clément, autrice (commission de l’écrit Scam)
Anne Colin du Terrail, traductrice (ATLF)
Edith de Cornulier, autrice (administratrice SGDL)
Joshua Darche, compositeur (vice-président SNAC, commissaire SACEM)
Christophe Deleu, auteur (administrateur SGDL)
Vincent Dheygre, auteur (président EAT Ecrivains de théâtre associés)
Pierre Douillard, auteur (président Cose Calcre)
Emmanuelle Favier, autrice (administratrice SGDL)
Colette Fellous, autrice (administratrice de la Scam)
Irène Frain, autrice (administratrice SGDL)
Simonetta Greggio autrice, (commission de l’écrit Scam)
Nicolas Grenier, auteur (administrateur SGDL)
Christophe Hardy, auteur (président SGDL, co-président CPE)
Françoise Henry, autrice (administratrice SGDL)
Isabelle Jarry, autrice (administratrice de la Scam)
Pierre Jourde, auteur (administrateur SGDL)
Aram Kébabdjian, auteur (administrateur SGDL)
Mathias Lair, auteur (administrateur SGDL)
Gilles Laporte, auteur (administrateur SGDL)
Jean Le Boel, poète, auteur (secrétaire général Pen Club français)
Bertrand Leclair, auteur (commission de l’écrit de la Scam)
Pascal Ory, de l’Académie française (commission de l’écrit de la Scam)
Véronique Ovaldé, autrice (administratrice SGDL)
Julie Peyr, scénariste (co-présidente SCA)
Léonor de Recondo, autrice (administratrice SGDL)
Marianne Rubinstein, autrice (administratrice SGDL)
Marie Sellier, autrice (administratrice SGDL)
Antoine Spire, journaliste (président Pen Club français)
Sébastien Spitzer, auteur (administrateur SGDL)
François Thiéry, auteur (secrétaire général SGDL)
Benoît Turpin, auteur (président SAJ, Société des auteurs de jeux)

La Scam, Société civile des auteurs multimedia, et Sybel, plateforme de diffusion de contenus audio à la demande, se félicitent de la signature d’un accord inédit pour les droits d’auteur, le premier du genre entre une plateforme de diffusion de contenus audio (avec et sans abonnement) et la Scam.

Au moment où la production de podcasts natifs connaît une forte dynamique, portée par des usages en pleine croissance, l’accord entre Sybel et la Scam a pour objectif de renforcer et professionnaliser les droits des autrices et auteurs d’œuvres audio-digitales. Ceux-ci percevront, comme c’est déjà le cas pour la radio, des droits pour la diffusion de leurs œuvres sur Sybel.

L’accord couvre aussi bien les créations originales de Sybel que les podcasts natifs des studios indépendants et les programmes sonores des radios, en diffusion gratuite comme payante.

Il permet d’aménager les meilleures conditions pour l’exposition du répertoire de la Scam dans toute sa diversité – documentaires, reportages, enquêtes, investigations, chroniques, témoignages, débats, entretiens, etc.

« Ce nouvel accord que je salue consolide la protection du droit d’auteur pour les créateurs et créatrices d’œuvres sonores. Intervenant après la signature de nombreux accords dans ce secteur, l’accord avec Sybel confirme le rôle de la Scam et sa capacité d’adaptation aux formes innovantes de diffusion et de création radiophonique. »

Hervé Rony, directeur général de la Scam

« Nous nous réjouissons de ce partenariat avec la Scam qui participe à la mise en place d’un écosystème vertueux au sein d’un secteur important de l’industrie culturelle française et contribue au financement de la création audio. Il intervient dans la foulée de notre récent partenariat avec le PIA, syndicat des Producteurs Indépendants Audio, qui pour la première fois, prévoyait un partage de la valeur entre les créateurs et la plateforme. »

Virginie Maire, Présidente de Sybel

A propos de la Scam

La Scam rassemble 49 000 auteurs et autrices qui explorent différentes formes du genre documentaire : audiovisuel, radio, littérature, journalisme, traduction, photographie, dessin, écritures et formes émergentes. Elle les représente auprès des pouvoirs publics, des diffuseurs, des distributeurs, des plateformes (vidéo, podcast), des producteurs et des éditeurs. Elle discute, collecte et répartit leurs droits d’auteur, défend leurs intérêts et mène une action culturelle ambitieuse.

A propos de Sybel

Fondée par Virginie Maire et Matthieu Viala, Sybel est la plateforme de streaming audio qui propose des heures de podcasts, créations originales exclusives, documentaires inédits, livres audio. Élue “Meilleure application de l’année toutes catégories confondues” par Google seulement six mois après son lancement, et sélectionnée dans le Top 50 des start-ups Européennes (TechCrunch). Cette alternative aux écrans offre un catalogue riche et diversifié axé sur la culture, l’éducation et le divertissement. Entreprise de la French Tech et acteur du rayonnement de la culture française à l’international, Sybel est aujourd’hui disponible en français, en espagnol et en anglais.

Contacts presse

Scam – astrid.lockhart@scam.fr – 06 73 84 98 27
Sybel – Laurence Gallot – laurence@mondayconseil.com – 06 24 11 00 80
Sybel – Antoine Banet-Rivet – antoine@mondayconseil.com – 06 21 72 35 27