Solidarité avec les journalistes turcs

Publié le jeudi 25 avril 2019


image

Action Professionnelle, Journalisme, Communiqué, Actu1


Le président Recep Tayyip Erdogan avait déjà tué le journalisme en Turquie, mais ça ne suffit pas aux autorités turques. La justice, qui frôle la parodie, vient de décider de remettre en prison plusieurs journalistes qui travaillaient pour Cumhuriyet du temps où celui-ci était encore un journal libre.
 

Si l’homme fort d’Ankara s'emploie à réduire au silence celles et ceux qui ne pensent pas comme lui dans son pays, il doit savoir que d’autres, à l’extérieur, restent vigilants sur leur sort et ne se tairont point.

Les journalistes du Prix Albert Londres s’étaient rendus à Istanbul, en octobre 2018, pour manifester leur profonde solidarité avec leurs confrères turcs menacés ou emprisonnés pour avoir simplement fait leur travail. Indignés aujourd'hui par l'acharnement du pouvoir contre la presse, le Prix Albert Londres et la Scam, renouvellent leur indéfectible soutien aux journalistes qui vont devoir retourner en prison : 

Önder Çelik, Mustafa Kemal Güngör, Kadri Gürsel, Emre Iper, Hakan Kara, Musa Kart, Güray Öz et Bülent Utku.

#LibérezLesTous


Contacts

Stéphane Joseph – stephane.joseph@scam.fr - + 33 6 82 90 01 93
Astrid Lockhart – astrid.lockhart@scam.fr - +33 6 73 84 98 27







Télécharger le communiqué