Le Nobel de la Paix pour toute une profession

Publié le vendredi 8 octobre 2021


image

« J’espère que chaque reporter recevra une dose d’adrénaline et que ça aidera les journalistes du monde entier », ainsi Maria Ressa a-t-elle accueilli le Prix Nobel de la Paix qu’elle partage avec Dmitri Mouratov.

Action Professionnelle, Communiqué, Journalisme, Actu1


Maria Ressa, journaliste américano-philippine, fondatrice de Rappler, un média d’investigation et Dmitri Mouratov, journaliste russe, rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, partagent aussi le courage de lutter pour la liberté d’informer, envers et contre toutes les pressions et les menaces.

Pour la première fois de son histoire le Prix Nobel de la Paix honore la liberté d’informer à travers deux journalistes qui se battent inlassablement et courageusement pour « sauvegarder la liberté d’expression, une condition préalable à la démocratie et à une paix durable ».


Les 49 000 membres de la Scam, qui comptent 15 000 journalistes, saluent le comité Nobel pour avoir honoré Maria Ressa et Dmitri Mouratov et, à travers eux, attiré l’attention du monde entier sur les menaces qui pèsent sur la liberté d’informer et la démocratie.

Télécharger le communiqué