Les auteurs et autrices de documentaires de la Scam adressent leurs plus chaleureuses félicitations à leur consœur Mati Diop, sacrée du trophée de l’Ours d’or à la 74e Berlinale. Son Dahomey, coproduit par Les Films du Bal, Fanta Sy et ARTE France Cinéma, rappelle que plusieurs décennies après la fin du colonialisme, certaines blessures restent ouvertes et il reste des comptes à solder.

Après Nicolas Philibert distingué de l’Ours d’or pour Sur l’Adamant il y a un an, c’est la deuxième année consécutive qu’un documentaire brille au firmament du cinéma et témoigne de la force du réel.

Contacts presse

Cristina Campodonico et Stéphane Joseph  – communication@scam.fr

« Je vous ai parlé de mon projet de reportage au Bagne. À ce sujet je vous apporte une idée, il y eut des romans cinématographiques, il n’y eut pas encore de reportage cinématographique. Je crois que l’occasion serait bonne pour cette innovation… »
C’était en 1922, en s’adressant à son rédacteur en chef, Albert Londres se voulait ouvert à toutes les techniques capables de contribuer à la pratique du reportage. Un siècle plus tard, le prix qui porte le nom du célèbre journaliste souhaite faire de même avec le
web et la radio.

Hervé Brusini, Président du Jury

L’association du Prix Albert Londres crée des bourses pour soutenir des projets de reportage et d’enquête à la radio et sur le web, en particulier pour les réseaux sociaux. Avec l’indispensable rigueur journalistique, ces projets sont à destination de tous publics, jeunes ou intergénérationnels.

Podcast ou reportage audio en ligne pour la radio d’une part, formats vidéos courts et sériels pour TikTok ou Instagram ou formats plus longs pour YouTube d’autre part, ces projets journalistiques utiliseront pour le numérique, les codes narratifs des plateformes. 

Ces aides financières sont destinées à permettre l’approfondissement des recherches des journalistes et à les aider à mener à bien, des projets ambitieux et singuliers, en réflexion ou en cours, de thème libre vers tous les nouveaux supports d’expression de l’image et du son (plateformes web, réseaux sociaux, podcasts…).

Seront distinguées la singularité et l’ambition de la démarche, la prise de risque dans le parcours des journalistes ainsi leur capacité à mener à bien leur projet.

Ces bourses s’adressent aux journalistes francophones de 40 ans au plus, non permanents d’une entreprise de presse. Elles se déclinent de la façon suivante : deux bourses dotées de 8.000 euros chacune seront décernées (1 bourse web vidéo + 1 bourse podcast ou reportage radio en ligne).

En fonction de la nature du projet, la ou le journaliste pourra bénéficier de conseils de membres du jury Albert Londres et des professionnels de France Info pour mener à bien son projet.

Les inscriptions s’effectuent en ligne jusqu’au 15 mars avant minuit via le site du Prix Albert Londres

 

Information : Stéphane Joseph/ Ariane Conrath albert.londres@scam.fr  – 0682900193

Les partenaires du Prix Albert Londres

Rémi Lainé, président de la Scam et
Léa Lecouple, autrice et réalisatrice,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Gagner sa vie
de Léa Lecouple

2023 – 52 minutes – produit par Point du Jour – Les Films du Balibari – ZED

On a grandi dans des villes que les gens des villes appellent des patelins. Gagner sa vie, quand on était enfants, c’était avoir un travail, une situation. Faire comme tout le monde. Que reste-t-il de tout cela ? Et surtout, à quoi rêvent aujourd’hui les enfants de la France périphérique ?

Rémi Lainé, président de la Scam,
Emmanuel Barnault et l’Institut National de l’Audiovisuel,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Stéphane Audran, la complice de Chabrol
de Emmanuel Barnault et Carla Barnault

2023 – 53 minutes – produit par l’INA – Stéphane Gabet, avec la participation de Ciné +

Tout commence en 1958 par une partie de flipper que Claude Chabrol n’interrompt même pas pour regarder la belle jeune femme qui lui adresse la parole. Elle a 26 ans, s’appelle Stéphane Audran. L’actrice incarne à la fois un type féminin fait de force, de lucidité, de refus des illusions, et un type de comédienne qu’affectionne le réalisateur. Le couple qu’elle forme avec Claude Chabrol est l’un des plus prolifiques de l’histoire du cinéma. Ils tournent ensemble 22 films. La forte personnalité d’Audran, cette complice gaie, intelligente et spirituelle, au caractère farouchement indépendant, faire valoir son influence sur l’œuvre de son cher Chabrol.

Conseil permanent des Écrivains
Logo CPE

L’étude sur le partage de la valeur entre éditeurs et auteurs, publiée le 1er février 2024 par le Syndicat national de l’édition (SNE), était attendue et le Conseil permanent des écrivains (CPE) remercie les éditeurs de lever enfin un peu le voile sur leur fonctionnement économique.

Cependant, étant donné que cette étude, entièrement pilotée par le SNE sans que les autres acteurs de la chaîne du livre soient associés à son élaboration, entend installer l’idée que les éditeurs perçoivent en net moins de revenus de la publication des livres que leurs auteurs, le CPE ne peut accepter sans réagir une présentation qui fausse la lecture de la réalité et laisser croire que l’ensemble des auteurs bénéficient de rémunérations satisfaisantes.

On ne peut que s’interroger sur la sélection des données communiquées par les sondés : elle est focalisée sur les grands groupes et exclue les ouvrages scolaires et universitaires, ainsi que les mangas. De plus, le chiffre d’affaires retenu pour déterminer le partage de la valeur dans la chaîne du livre exclut le chiffre d’affaires des diffuseurs-distributeurs, ce qui crée un biais considérable. Car les grands groupes éditoriaux qui ont fourni les données pour l’étude SNE n’existent pas indépendamment de leurs outils de diffusion-distribution.

Sur le montant des droits d’auteurs, il convient évidemment de remarquer que la part auteur est répartie entre tous les auteurs (celui qui lit distraitement l’étude pourrait se dire qu’un auteur est mieux payé que l’éditeur), alors que la part éditeur revient intégralement à la maison. Autrement dit, s’il y a 200 auteurs qui gagnent la même chose au sein d’une maison, la part leur revenant individuellement n’est plus que de 0,12 % du CA net éditeur.

La précarisation croissante des auteurs est déjà largement documentée, quand l’économie du livre est stable et en relative bonne santé, en particulier le secteur jeunesse. Rappelons qu’une étude jeunesse interprofessionnelle, payée par les fonds publics, n’a jamais vu le jour, les éditeurs n’ayant pas rempli leur part du questionnaire. L’approche macro-économique qui nous a été proposée le 1er février a certes le mérite d’exister et de relancer le débat sur le partage de la valeur. Mais au-delà des biais qu’elle présente, elle ne reflète en rien la réalité individuelle vécue par les auteurs.

L’étude économique que vient de proposer le SNE ne saurait servir à écarter toute discussion sur le partage de la valeur. Le CPE entend poursuivre ses échanges avec le SNE sur la question cruciale de la rémunération des auteurs. Il persiste à demander l’adoption d’un dispositif encadrant les pratiques en ce domaine. Et en appelle à la ministre de la Culture pour rapprocher les parties.

 

Contact presse 

Secrétariat CPE : 06 73 69 04 38  contact@conseilpermanentdesecrivains.org

Les membres du  Conseil Permanent des Écrivains : Adagp, ATLF, Cose-Calcre, EAT, La Maison de Poésie, PEN club, Sacem, la SAIF, SAJ, Scam , S.E.L.F., SGDL, SNAC, UPP, Union des Poètes & Cie

Rémi Lainé, président de la Scam,
Rima Samman, Filigranes Films et Patrick Le Bescont,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Dans le coeur d’une hirondelle
de Rima Samman

2023 – 89 minutes – produit par Filigranes Films

Lauréat de la bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam

Une jeune femme entreprend d’interroger sa mère sur l’histoire de ses origines libanaises. Les récits de la mère dressent une sorte de fresque, une saga familiale composée d’une mosaïque colorée de souvenirs réels et imaginaires, mêlant vrai et faux, petites et grandes histoires, enjeux individuels et collectifs, à travers des vidéos de voyage, des archives personnelles, des extraits de films et d’actualités internationales.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Sylvine Salvagniac de Saint-Cyr, autrice et réalisatrice,
Chjachjarella Produzione et Allindi,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Napoléon, ma famille & moi
de Sylvine Salvagniac de Saint-Cyr

2021 – 56 minutes – produit par Chjachjarella Produzione et Allindi

Comment se construire quand son aïeul n’est autre que Napoléon Bonaparte ? Sylvine est en quête d’identité ; sa mère qui a rompu avec la noblesse déteste Napoléon. À la rencontre des plus grands spécialistes de l’Empereur, Sylvine retrace avec humour et autodérision le parcours d’une famille dans l’histoire de France, à travers l’évolution du tournage de son film.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Christophe Pétraud, auteur et réalisateur et Luc Reder, producteur à Chuck Productions,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Corps Noirs
de Christophe Pétraud

2023 – 53 minutes – produit par Chuck Productions, co-produit par vià Occitanie, en partenariat avec TV5 Monde, avec le soutien du CNC et de la Métropole de Montpellier

Jusqu’à présent, ils avaient lutté seuls face au racisme. Aujourd’hui, autour du chorégraphe franco- burkinabé Salia Sanou, ils se lancent dans une aventure artistique qui les unit, et les rend plus forts.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Anne-Cécile Monnier, Guillaume Vincent, Anthony Binst et Les Films en vrac,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Au fil de l’eau, La face cachée du fleuve Loire
de Anne-Cécile Monnier, Guillaume Vincent et Anthony Binst

2024 – 52 minutes – produit par Les Films en vrac et Ushuaïa TV

Au fil de l’eau, Anne-Cécile Monnier nous emmène à la découverte des rivières, à la rencontre des personnes qui en vivent, qui habitent ses rives, qui luttent pour leur préservation.
Dans ce nouvel épisode, cette hydrobiologiste et photographe subaquatique, part à la découverte de la Loire, le plus long cours d’eau de France. La Loire est souvent qualifiée de dernier fleuve sauvage d’Europe mais l’est-elle réellement autant qu’on le dit ? Anne-Cécile va explorer le fleuve, y plonger et aller à la rencontre de ceux qui préservent son patrimoine naturel et veillent à son bon équilibre écologique. Castors, brochets ou silures seront au rendez-vous de son aventure.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Patrice Laidin, France 3 Bretagne et Kraken Films,
ont le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire

Revoir nos petites vaches
de Patrice Laidin

2023 – 52 minutes – produit par Kraken Films et France 3 Bretagne

Petit, je passais du temps avec mon père à la ferme, à caresser les veaux, à monter dans les tracteurs… Quand j’ai refusé de reprendre la ferme de mon père j’avais 15 ans. Je ne voulais pas subir ce métier éreintant. Un lien s’est brisé. Depuis, j’ai découvert des éleveurs qui s’efforcent de préserver des vaches moins productives que celles des élevages classiques. Une agriculture de proximité et un nouveau modèle qui a remis en question ma décision vieille de 25 ans. Ces vaches oubliées, de retour dans les élevages, m’ont redonné le goût de la campagne et des élevages.

Diffusion le 7 mars sur France 3 Bretagne