Cyril Laurier et Maya Mouawad
pour leur projet Rising en partenariat avec l’Université de la Rochelle

Rising est une installation immersive, lumineuse et sonore, inspirée de nos préoccupations concernant le changement climatique. Elle invite les spectateurs à un voyage onirique par des reflets lumineux hypnotiques évoquant l’eau et symbolisant, au-delà, l’élévation du niveau de la mer. Nous voulons sensibiliser et briser le tabou de l’avenir qui nous attend, en écartant la peur et en nous appuyant sur la beauté pour une plus grande résilience. Cyril Laurier et Maya Mouawad

Cyril Laurier, musicien, a étudié le son à l’IRCAM puis l’intelligence artificielle pendant un doctorat au Music Technology Group de Barcelone. Ses recherches ont porté sur l’analyse émotionnelle de la musique et ont été publiées dans des revues, des livres et des conférences. Il applique désormais ses connaissances de l’intelligence artificielle aux œuvres artistiques, avec un point de vue remettant en cause notre rapport à la technologie et à la nature.

Maya Mouawad est une artiste qui se concentre principalement sur les questions environnementales actuelles. Son travail vise à questionner le rôle des machines dans le monde moderne. Comment ces machines peuvent-elles affecter le comportement humain ? Comment peuvent-ils changer la façon dont nous nous percevons par rapport à la nature ? Ses installations impliquent généralement l’utilisation d’outils technologiques tels que l’intelligence artificielle, la lumière et le son génératif.

Créée en 2005 par la Scam, la bourse Brouillon d’un rêve Pierre Schaeffer est une aide financière destinée à réaliser un projet de recherche en création numérique au sein d’une institution (enseignement supérieur, laboratoire de recherche, entreprise…). Depuis cette année, la Scam en partenariat avec le Festival Eufònic (Catalogne, Espagne) donne un nouvel élan à cette bourse. À la dotation de 5000 euros versée par la Scam s’ajoute désormais une présentation du projet lauréat par les auteurices lors de l’édition estivale du festival.

Le jury était composé de Gilles Coudert, Pascal Goblot, Laëtitia Moreau et de Vicent Fibla, directeur artistique du Festival Eufònic.

À propos de la Scam

La Société civile des auteurs multimédia gère les droits de 49000 membres explorant différents domaines de la création : documentaire audiovisuel et sonore, photographie, dessin, journalisme, écrit, traduction, vidéo, écritures et formes émergentes. Avec les prix, les bourses d’aide à la création et les nombreux soutiens aux festivals, la Scam mène une action culturelle diverse et ambitieuse.

À propos d’Eufònic

Eufònic est un festival d’œuvres sonores, visuelles et numériques qui se déroule en Catalogne (Espagne) chaque année : performances audiovisuelles, installations, œuvres sonores en pleine nature, ateliers participatifs et activités pour les familles, mais aussi des journées professionnelles et des concerts.

Contacts

Information : fanny.viratelle@scam.fr

Presse : astrid.lockhart@scam.fr

Découvrez les trois films qui ont bénéficié du Bonus Scam-Vélasquez parmi les projets soutenus en 2021 par la bourse Brouillon d’un rêve documentaire.
Une belle mise en lumière du film d’art.

L’association Scam Vélasquez, pour la sixième année consécutive, a attribué trois Bonus de 1500 euros à des projets de films d’art (arts visuels, danse, musique, peinture etc.).

Toutes nos félicitions à

  • Samir Benchikh pour Papa Cinéma
  • Agnieszka Juszczak pour Je suis mon corps, sur les traces Alina Szapocznikow (première œuvre)
  • Alba Lombardía (première œuvre) et Pablo Gil Rituerto pour La marseillaise des ivrognes

Le jury était composé de Pénélope Bortoluzzi, Nora Philippe et Guy Seligmann

Dix-huit projets documentaires dont cinq premières œuvres ont été retenus par le jury.
Bravo aux lauréates et lauréats de cette seconde session !

Brouillon d’un rêve documentaire

  • Tombés du ciel de Nora Attia Wafa (première œuvre)
  • What she do de Georgia Azoulay (première oeuvre)
  • Le Bonheur est dans la lutte d’Olivier Besancenot (première œuvre)
  • Les Traversants de Jérôme Descamps
  • Chemin de terre de Simon Desjobert
  • Sur l’abîme d’Olivier Dury
  • Miki Zoo de Camille Holtz
  • Hori, l’enfance en reconstruction de Chris Huby
  • If the Shadow were human, it would think Light was a Myth de Ziad Kalthoum
  • Je ne crois pas aux monstres de Madeleine Leroyer
  • Château rouge d’Hélène Milano
  • Morgane de Charles Moreau-Boiteau (première œuvre)
  • De terre et d’eau de Mariana Otero
  • Jardin noir d’Alexis Pazoumian
  • Homos en exil de Marine Place
  • Ecouter la forêt qui pousse de Gaspard Renault (première œuvre)
  • Sous la terre de Polin (Poline) d’Ania Szczepanska
  • Yvon de Marie Tavernier

Le Jury et le lectorat

Ces projets ont pu bénéficier du soutien de la Scam grâce à l’engagement des membres du lectorat et du jury, composés exclusivement d’auteurices.

  • Jury : Anne Levy-Morelle, Stéphane Manchematin et Bernard Mangiante.
  • Lectorat : Bijan Anquetil, Marianne Bressy, Sylvaine Dampierre, Jérôme Laffont, Anca Hirte, Atisso Medessou, Nora Philippe et Lucia Sanchez.

Onze projets documentaires ont été retenus par le jury lors de cette première session de l’année.
Bravo aux lauréates et lauréats de la bourse Brouillon d’un rêve documentaire !

Brouillon d’un rêve documentaire

  • Hors champs de Clara Beaudoux
  • Maria de Felipe Casanova
  • Le Dernier KO de Timothée Catherine
  • Dix heures du soir en hiver de Marie Dumora
  • Womyn de Anaïs Dupuis et Cécile C. Simon (première œuvre)
  • De plumes et de montagnes de Enrico Gheller (première œuvre)
  • Pays Lointain de Pauline Larivière (première œuvre)
  • Portrait d’une restauration de Monise Nicodemos
  • Sous la cendre, le feu de Betty Raffaelli (première œuvre) et Maurice Ferlet
  • Under the dance floor de Sára Timár (première œuvre)
  • Les mines de Jerada Thomas Uzan (première œuvre)

Le Jury et le lectorat

Ces projets ont pu bénéficier du soutien de la Scam grâce à l’engagement des membres du lectorat et du jury, composés exclusivement d’auteurices.

  • Jury : Stéphane Manchematin, Bernard Mangiante et Anne Levy-Morelle
  • Lectorat : Bijan Anquetil, Marianne Bressy, Christophe Cognet, Sylvaine Dampiere, Jérôme Laffont, Atisso Medessou, Nora Philippe et Lucia Sanchez

Pour cette dernière plénière de l’année 2021, le jury a retenu seize projets documentaires et attribué deux tutorats.
Bravo aux lauréats et lauréates.

Bourses Brouillon d’un rêve documentaire

  • Gorbej de Iheb Abidi (première œuvre)
  • Papa Cinéma de Samir Benchikh
  • Saudades Eternas de Emma Boccanfuso (première œuvre)
  • Le cran de sûreté de Marie Bonnard
  • Liti Liti (l’attachement) de Mamadou Khouma Gueye (première œuvre)
  • Un pasteur de Louis Hanquet (première œuvre)
  • Jzira/Une île de Matthieu Kairouz (première œuvre)
  • Génération zéro de Maryam Koushyar (première œuvre) et François Lathuillière
  • Un robot dans la tête de Bérangère Lallemant (première œuvre)
  • Animus de Eliane de La Tour
  • J’affronterai la nuit de Maya Maximovitch (première œuvre)
  • L’engagement jusqu’à ce que je crève de Stéphane Mercurio
  • Ôtés marmailles de Perrine Michel
  • Les ondes solitaires de Jeanne Nouchi
  • Beneath Her Feet de Sophie Schrago (première œuvre)
  • Le voyage de ma mère de Saber Zammouri

Tutorats

  • Beehive School de Livia Ribeiro
  • Effacé du monde à Marianne Espasa et Luis Gonzales del Castillo

Lectorat et Jury

Ces projets ont pu bénéficier du soutien de la Scam grâce à l’engagement des membres du lectorat et du jury, composés exclusivement d’auteurices.

  • Lectorat : Marianne Bressy, Lucia Sanchez, Penelope Bortoluzzi, Bijan Anquetil, Christophe Cognet, Sylvaine Dampierre, Nora Philippe et Jérôme Laffont.
  • Jury : Laetitia Mikles, Stéphane Manchematin et Bernard Mangiante.

Projection du film documentaire de Basile Carré-Agostini, lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Basile Carré-Agostini,
ont le plaisir de vous inviter à la projection de

À demain mon amour
de Basile Carré-Agostini

2022 – 92’ – produit par Envie de Tempête Production et Les Films Grain de Sable, distribué par Jour2Fête

Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues de la grande bourgeoisie, passent beaucoup de temps dans leur pavillon fleuri de banlieue parisienne. Ils s’aiment depuis plus de 50 ans, ont une retraite confortable dont ils pourraient profiter paisiblement. Mais, comme ils sont un peu dingues et sensibles à l’injustice, ils ont décidé́ d’accélérer leur combat contre le système capitaliste planétaire.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Projection du film documentaire de Anne Morin, lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Anne Morin et Escalenta,
ont le plaisir de vous inviter à la projection de

Rififi dans le tiroir
de Anne Morin

2021 – 90’ – produit par Escalenta

C’est l’histoire d’un couple qui se prépare avec confiance à adopter un enfant du Mali lorsqu’un coup d’état militaire, une nouvelle loi inspirée par les partis islamistes puis la guerre entravent leur désir. D’attentiste, ce couple se transforme en activiste. Sans expérience du lobbying, il engage une campagne diplomatique avec une poignée d’autres candidats parents au Mali.
Le projet familial devient alors géopolitique.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Projection du film documentaire de Benoit Keller, lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam. Une soirée retransmise en direct sur notre page d’accueil.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Benoit Keller et Beppie films,
ont le plaisir de vous inviter à la projection de

Les enfants de passage
de Benoit Keller

2021 – 79’
produit par Beppie films et Lyon Capitale TV
avec le soutien du CNC, de la Région Bourgogne-Franche-Comté, de la Procirep Angoa et de la Sacem, lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam

Cloé, Mathilda, Ilias et Dgino vivent loin de leurs parents, dans une structure de la Protection de l’Enfance isolée en pleine campagne. Là, ils grandissent entourés d’autres enfants, d’éducateurs et d’animaux. Jamais, ils ne racontent leurs vies d’avant ou du moins, pas avec des mots. Un bout de bois, un caillou, un crayon et les voilà qui bricolent des histoires, s’inventent des complices et des ennemis. Seuls ou en petits groupes, c’est dans la fiction qu’ils s’emploient à réparer le monde.

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.

Projection du film documentaire de Thomas Olland, lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam, retransmis en simultané sur notre page d’accueil.

Rémi Lainé, président de la Scam,
Thomas Olland, auteur et réalisateur,
ont le plaisir de vous inviter à la projection de

Everywood – Ça tourne au Sénégal
de Thomas Olland

2020 – 30’ – produit par Beall Productions

D’un caméscope à un smartphone, les outils numériques sont accessibles à tous et rythment notre quotidien.
Cette démocratisation technologique permet aux nouvelles générations de faire des films en inventant leurs propres codes et références : de l’Afrique à l’Amérique Latine, en passant par l’Asie ou l’Europe. Everywood veut mettre en lumière ces nouvelles industries cinématographiques qui produisent à toute blinde des films de genre en commençant par sa première destination : le Sénégal.

Précédée de Ngelaw de Nino Le Chenadec (1’54)

Compte tenu du contexte sanitaire, la projection se tiendra dans le respect
des gestes barrières, avec présentation d’un pass sanitaire valide à l’entrée
et port du masque obligatoire.
Réservation indispensable à ollandthomas@gmail.com