Prix Mentor 2017 remis à Cyril Abad pour « In God We Trust »

Le mardi 5 décembre 2017


photo : Drive Inn Church - Cyril Abad / Hans Lucas

Véritable voyage au cœur du business de la foi, le reportage de Cyril Abad explore la société américaine au travers du prisme religieux.

Prix et bourses, action culturelle, Actu2, Agenda


Dans un environnement social particulièrement morose couronné par l’élection de Donald Trump (qui a recueilli plus de 80 % du vote blanc chrétien), la religion est plus que jamais un marqueur pertinent pour mieux appréhender l’évolution de la société américaine.

Dans ce reportage je m'intéresse à la manière dont l’offre religieuse (exclusivement d’obédience protestante : plus de 52 % de la population américaine) se réinvente en suivant les évolutions du libéralisme. Et comment elle cible avec acuité les différents segments de la société américaine par l’usage de techniques de conquête de marché propres aux multinationales en vue d’optimiser le processus d’évangélisation.
En balayant l’ensemble des grands chantiers (entertainment, nouvelles technologies, athéisme, immigration, LGBTQ, contrôle des armes, santé, avortement, éducation, tribus et autres groupes d’affinités sociales et ethniques, etc.) j’ai pu identifier un certain nombre de groupes ou niches aux spécificités originales parfois insolites et ciblés par les églises. Ces groupes sont de véritables indicateurs de l’évolution sociale, restant persuadé que c’est à la marge qu’on trouve les ébauches des grandes évolutions.
Cyril Abad



La finale 2017 a également été l’occasion pour Sandra Mehl, lauréate du Prix Mentor 2016 de nous présenter son projet primé « Fading into the blue ».


Après cinq sessions de pitch, les dix photographes finalistes ont défendu leur nouveau projet devant le jury composé de :
– Lionel Antoni, photographe et directeur artistique / Festival « l’Œil Urbain »
– Emanuela Ascoli, iconographe / National Geographic France
– Claudine Doury, photographe / Agence VU’
– Anthony Drapier, responsable média / Getty Images
– Jacques Graf, photographe, commission des images fixes / Scam
– Thierry Guibert, directeur média / CFPJ
– Samuel Hense, photographe, trésorier / FreeLens
– Sophie Knittel, photographe et administratrice / FreeLens
– Léonor Matet, iconographe / Polka
– Christine Ollier, commissaire d’expositions / Indépendante
– Béatrice Tupin, iconographe & directrice / Festival «Les femmes s’exposent»

Tel un incubateur, l’objectif de Mentor est de fournir au lauréat les meilleures conditions au développement d’un projet qui utilise la photographie comme médium source. Il récompense le ou la photographe sous plusieurs formes : une dotation de 5000 euros, une formation d’une valeur de 2500 euros au sein du CFPJ Media de Paris et un accompagnement personnalisé pour la conduite du projet par la Scam et Freelens.



Télécharger le communiqué