André S. Labarthe, agitateur de talents, passeur de mémoire

Publié le lundi 12 mars 2018


Prix et bourses, Audiovisuel et cinéma, Communiqué, Agenda


La Scam joint sa voix à celles, nombreuses, qui rendent hommage à cette figure inclassable, aux passions éclectiques et contagieuses, Grand prix de la Scam pour l’ensemble de son oeuvre audiovisuelle en 1984.

Il a su partager son amour du cinéma et de ceux qui le font, sans créer de frontières entre les époques et les genres, laissant une empreinte indélébile dans la narration de l’histoire du 7e art et la transmission de notre mémoire collective.

Ses collections "Cinéastes de notre temps" puis "Cinéma, de notre temps", toutes deux dirigées avec Janine Bazin sont à ce titre exceptionnelles et constituent un patrimoine audiovisuel inestimable sur les grands réalisateurs du XXe siècle.

Solitaire, discret, curieux, drôle, élégant, André S. Labarthe se nourrissait indifféremment de cinéma, de psychanalyse, de surréalisme, d’art moderne, de danse et de littérature. Luis Buṅuel, Jean Renoir, Alain Resnais, Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, Claude Chabrol, John Ford, John Cassavetes, Shirley Clarke, Jerry Lewis, Vincent Van Gogh, Vassili Kandinsky, Antoni Tàpies, William Forsythe, Carolyn Carlson, Georges Bataille, Antonin Artaud, Jean Reverzy, Philippe Sollers… et tant d’autres artistes ont nourri son œuvre.


contact presse

Astrid Lockhart
01 56 69 64 05
06 73 84 98 27
astrid.lockhart@scam.fr

Télécharger le communiqué