"Samouni road" de Stefano Savona reçoit L'Œil d'or 2018

Le samedi 19 mai 2018


image photo Eric Bonté - 1000images

Le Jury de l’Œil d’Or, présidé par le réalisateur Emmanuel Finkiel avec, à ses côtés, la comédienne Lolita Chammah, la réalisatrice Kim Longinotto, la critique de cinéma Isabelle Danel et le directeur de festival Paul Sturtz, a décerné son prix, ce samedi 19 mai, à Samouni Road de Stefano Savona présenté à la Quinzaine des Réalisateurs.

Prix et bourses, Festival, Audiovisuel et cinéma, Communiqué, Agenda



Samouni Road
de Stefano Savona
Lauréat de L’Œil d’or - Le Prix du documentaire Cannes 2018

Ce film revient sur l’opération « Plomb durci » menée par l’armée israélienne à Gaza en 2009. Le réalisateur restitue le quotidien d’une famille pendant et après le deuil.
« Le jury a décidé de décerner L’Œil d’or – Le Prix du documentaire au film Samouni Road de Stefano Savona, pour l’intelligence de son dispositif, la juste distance du point de vue, la délicatesse de son regard, la brillante et subtile utilisation de l’animation et pour la force de sa proposition narrative. Autant d’éléments qui contribuent à nous plonger dans une proximité exceptionnelle avec des êtres pris dans la réalité insupportable du conflit israélo-palestinien ».

Stefano Savona, archéologue de formation est un documentariste qui fait la part belle à la mémoire. Carnets d'un combattant kurde (2006) reçoit le Prix international de la Scam au Cinéma du Réel et Piombo fuso, le Prix Spécial du Jury au Festival de Locarno en 2009. Depuis, il recueille des centaines de témoignages pour Il Pane di San Giuseppe, une archive historique visuelle dédiée à la mémoire vivante de cent ans de la civilisation rurale en Sicile. En 2011, Palazzo delle Aquile, sélectionné pour la sélection ACID de Cannes reçoit aussi le Grand Prix du Cinéma du réel.

Le jury a décerné également deux mentions ex-aequo à :

- Mark Cousins pour The Eyes of Orson Welles (Sélection Officielle - Cannes Classics).

« En explorant si singulièrement l’univers d’Orson Welles, ses images cinématographiques et ses dessins souvent inédits, ce film interroge avec ferveur la représentation des hommes et du monde et pose cette question essentielle : comment regarder aujourd’hui ? ».

- Michel Toesca pour Libre (Sélection Officielle - Séances Spéciales)

Un film dans lequel on suit Cédric Herrou, figure emblématique de la défense des réfugiés aux côtés des habitants de la Vallée de la Roya.
« Émus par sa ténacité, son honnêteté et son engagement auprès d’un héros ordinaire, le jury félicite Michel Toesca pour la manière avec laquelle il nous embarque au cœur d’un combat exemplaire auprès des réfugiés, nous bouscule et ouvre nos consciences ».

L’Œil d’or - Le Prix du documentaire a été créé en 2015 par la Scam avec la complicité du Festival de Cannes, en partenariat avec l’Ina et avec le soutien d’Audiens.

Le prix a déjà récompensé Agnès Varda et JR pour Visages, Villages (France, Sélection Officielle, 2017) ; Eryk Rocha pour Cinema Novo (Brésil, Cannes Classics, 2016) ; Marcia Allende Tambutti pour Allende mi abuelo Allende (Chili, Quinzaine des Réalisateurs, 2015).

Lien vers le site

Contacts presse : Florence Narozny / Clarisse André - florence.narozny@wanadoo.fr - T:+33(0)6 86 50 24 51


Télécharger le communiqué