Prix de la traduction de documentaires télévisés 2019 décerné à Malkiel Itzhaky et Caroline Barzilaï

Publié le vendredi 18 octobre 2019


à la Scam


image

Pleins feux sur le palmarès de cette troisième édition du Prix créé par l’ATAA avec le soutien de la Scam, pour valoriser les métiers de la traduction !

Prix et bourses, Audiovisuel et cinéma, Communiqué, action culturelle, Agenda


Prix de la traduction de documentaires télévisés 2019 décerné à Malkiel ITZHAKY et Caroline BARZILAÏ 

Golda Meir, Premier ministre (titre original : Golda Meir, Ministerpräsidentin)
réalisé par Shani Rozanes, Sagi Bornstein & Udi Nir
produit par gebrueder beetz filmproduktion
diffusé sur ARTE, version française : Eclair Media Strasbourg
Figure politique controversée, Golda Meir est devenue Premier ministre d'Israël en mars 1969, à l'âge de 71 ans, au terme d'une longue carrière politique. Elle passe cinq années à la tête du pays jusqu'à la guerre du Kippour, qui entraîne un séisme politique et la pousse à la démission. Sa politique influencera durablement le conflit proche-oriental. La dame de fer israélienne est aujourd'hui perçue à l'étranger comme une grande figure sioniste et une femme pionnière en politique. Pourtant, ses détracteurs la considèrent comme une extrémiste étroite d'esprit et pleine de préjugés. Elle incarne aux yeux de nombreux Israéliens l'échec des efforts de paix.
 
  

et une mention spéciale à Delphine PIQUET 

pour Mécanos Express 
réalisé par Thomas Schäfer
produit par spin tv
diffusé sur RMC Découvertes, version française : Cinékita
Les "Steel Buddies" se réjouissent d'une aventure audacieuse : Michael Manousakis et son équipe veulent conquérir le Rhin avec un amphibien de 50 ans. Mais avant que les tournevis électriques ne permettent la mise à l’eau de la vieille carcasse, beaucoup de travail doit être fait dans l'atelier à Westerwald - de la coque en aluminium aux flotteurs latéraux. Car le vieux colosse est dans un état désolant. En parallèle dans cet épisode, les garçons de "Morlock Motors" remettent en état une caravane américaine vintage.



LE JURY était COMPOSÉ DE

Eva Bacelar, directrice de postproduction cinéma 
Claire Breton, traductrice de l’audiovisuel 
Frédéric Dussoubs, traducteur de l’audiovisuel 
Dominique Kugler, traductrice de l’audiovisuel 
Fabienne Pothion, directrice artistique chez Hiventy

Le jury en présence des lauréats :

 

La production étrangère de documentaires est très bien représentée sur les chaînes françaises et sur les plateformes de VOD, qu’il s’agisse d’enquêtes, de reportages, de documentaires de création, de docu-fictions, etc. Les métiers de la traduction qui contribuent à leur diffusion méritent d’être mis en avant. Si de nombreux traducteurs de l’audiovisuel sont venus à la traduction par amour du cinéma, beaucoup vous diront combien ils sont attachés aussi aux films documentaires. 
Car le documentaire, c’est une ouverture au monde, un accès à des univers insoupçonnés, une clé pour comprendre le passé, mais aussi le présent dans toute sa complexité, les cultures étrangères, les sciences… Et pour celles et ceux qui en traduisent, c’est un moyen de pénétrer, le temps de l’écriture d’une VF, au cœur d’un sujet. Bref, c’est un enrichissement permanent. 
Dans le sillage de ses autres prix, l’ATAA a créé en 2017, en partenariat avec la Scam, le Prix de la traduction de films documentaires télévisés. 
Ce prix a pour vocation de promouvoir l’exigence de qualité et de respect des œuvres que partage l’ensemble de la profession, et de mieux faire connaître ces métiers de l’ombre qui rendent possible la réception des documentaires en langue étrangère. Il contribue également à mettre en avant les choix éditoriaux audacieux de certains diffuseurs et le soin apporté par les laboratoires de postproduction à la fabrication de la version française d’un documentaire. 
Enfin, la version française d’un documentaire à la télévision est bien souvent une traduction en voice-over, technique qui n’était pas encore mise à l’honneur par les autres prix de l’ATAA alors qu’elle concerne de nombreux traducteurs.


Le comité d’organisation du Prix

Contact :

prix-documentaire@ataa.fr





Télécharger le communiqué