Prix Mentor 2020 Coups de cœur #1

Le vendredi 18 octobre 2019


Salle Murdock – Centre des Arts et de la Culture, Saguenay (Canada)


insérer dans Outlook


image crédit photo : Freelens

La première session du Prix Mentor 2020 a consacré Hubert Hayaud Coup de cœur du jury, pour son projet "Les chauffeurs..." et Renaud Philippe Coup de cœur du public, pour son projet "Rohingya Refugees".

Prix et bourses, Festival, Photographie, Agenda


Les chauffeurs…  de Hubert Hayaud

Tous les jours des milliers de types d’Amérique Centrale vont chercher en toute légalité aux États-Unis des voitures accidentées considérées comme « pertes totales » par les assurances et les conduisent attachées les unes aux autres, à travers le Mexique, pour leur donner un deuxième souffle chez eux au Guatemala, au Nicaragua, au Salvador ou au Honduras. Toujours en transition, jamais complètement dans un seul pays, mais dans trois à la fois, et traversant ces endroits du monde où l'on rêve de tracer à tout jamais des lignes entre un « eux » et un « nous », ce business de la débrouille et du recyclage propose d'ouvrir un angle plus large sur les réalités migratoires et de décloisonner pour un instant le concept de frontière et d'appartenance.

Rohingya Refugees de Renaud Philippe

Depuis 15 ans j’investis tout, littéralement tout, dans la photographie documentaire. Je n’ai jamais attendu d’avoir une commande pour prendre les devants et autofinancer, autoproduire des histoires que je considère importantes, des histoires qui se racontent un peu en marge de l’actualité, tentant d’exposer au grand jour les conséquences au long terme, pour les populations civiles, des conflits armés et des désastres environnementaux. Le déséquilibre des richesses, la souffrance humaine, l’injustice sont les moteurs qui m’ont toujours poussé à m’engager dans cette voie, celle d’une photographie humaniste.
 

Hubert Hayaud, coup du cœur du jury              Renaud Philippe coup de cœur du public
crédit photo : Tom Core

Tel un incubateur, l'objectif du Prix Mentor est de fournir au lauréat de ce prix les meilleures conditions au développement d'un projet qui utilise la photographie comme médium source. Il se présente sous deux formes : un soutien financier et un accompagnement personnalisé par un groupe d’experts. Organisé par FreeLens, il est soutenu par la Scam et le CFPJ Médias. 

Six photographes présélectionnés ont eu 10 minutes pour présenter leur série :

*Alexis Aubinavec pour sa série "A Wounded Land"
*Adil Boukinf pour sa série "Kalaripayattu"
*Hubert Hayaud pour sa série « Les chauffeurs… »
*Andrej Ivanov pour sa série "DUCHENNE"
*Jean-François Lemire pour sa série "Rise Of Rojava"
*Renaud Philippe pour sa série "Rohingya Refugees"

Les membres du jury de cette session :

Jocelyne Fournel, directrice artistique indépendante
Michel Tremblay, zoom photo festival
Adrienne Surprenant, photographe Collectif Item
Xavier Soule, agence VU’
Valérie Racine, Photo Solution Magazine





Télécharger le communiqué