À Trieste, l’hôpital psychiatrique a fermé ses portes en 1978. Une troupe de comédiens très attachants monte une pièce de théâtre. Œuvre sensible qui nous plonge dans un univers fellinien, un défilé de personnages pittoresques et bruyants, dont on suit avec tendresse leur quotidien plein d'humour.


crédit photo : Point du Jour