Une nouvelle édition strasbourgeoise organisée en partenariat avec la Safire et La Cinémathèque du documentaire, le temps d »un week-end. Au programme une sélection de cinq films primés par les Étoiles du documentaire 2020, et une table ronde autour d »un état des lieux de l »audiovisuel documentaire en région.



Vendredi 17 septembre

Overseas de Sung-A Yoon à 16h00

Belgique, France – vostf – 2019 – coul – 88'

Aux Philippines, on envoie les femmes en masse à l’étranger comme aides ménagères ou nounous. Elles laissent souvent derrière elles leurs enfants, avant de se jeter dans l’inconnu. Dans un centre de formation au travail domestique, des candidates au départ se préparent au mal du pays et aux maltraitances. Lors d’exercices de jeux de rôles, elles se mettent dans la peau de l’employée et des employeurs. Overseas traite de la servitude moderne, tout en révélant la détermination de ces femmes, leur complicité et leurs stratégies face aux épreuves à venir.

Manuel de libération de Aleksandr Kuznetsov à 18h15

France – vostf – 2016 – coul – 78'
Hôpital psychiatrique de Tinskaya. Yulia et Katia ont été internées injustement à 18 ans et privées de leur capacité civile : pas de liberté, pas de travail, pas de famille. Ensemble, elles entament un combat pour que l’État leur restitue leurs droits. Entre espoirs et déceptions, entre leur monde et celui de l’institution, un manuel de libération se déploie : récit de ce chemin vers la liberté, il décrit le parcours saisissant de ces jeunes femmes, pleines de rage et de courage.


Samedi 18 septembre

Belinda de Marie Dumora à 16h00

France – vf – 2016 – coul – 107'
Belinda a 9 ans. Elle aime la neige, la glace pour glisser, et plus encore sa sœur avec qui elle vit en foyer. On les sépare. Belinda a 15 ans. Pas du genre à vouloir travailler dans un magasin de chaussures, en mécanique à la rigueur. Belinda a 23 ans, elle aime de toutes ses forces Thierry, ses yeux bleus, son accent des Vosges. Elle veut se marier pour n’en être jamais séparée. Coûte que coûte.


Bourse Brouillon d’un rêve de la Scam

Vacancy d’Alexandra Kandy Longuet à 18h00

Belgique – vostf – 2018 – coul – 81'
Ultime refuge pour les oubliés de l’American Dream, le motel aux États-Unis abrite toute une population de laissés-pour-compte, d’humains à la dérive qui, de crise en crise – économiques et personnelles – se sont vu déposséder de tout. Il y a ceux qui ont tout perdu. Ceux qui ont tout quitté. Ceux qui ont tout oublié. Ceux qui rêvent encore. Aspiré par la survie quotidienne, chacun tente de se refaire dans ce nid précaire, à la marge du monde.


Dimanche 19 septembre

Goodbye Jérusalem de Mariette Auvray et Gabriel Laurent à 11h00

France – vostf – 2018 – coul – 62'
Brouillon d’un rêve de la Scam
Paz, Adam, Ido et Danielle, la vingtaine, ont pris leurs quartiers dans le bar underground Uganda de Jérusalem. Personnages hauts en couleurs, étudiants en littérature, artistes ou musiciens débridés, ils étouffent dans leur ville. Avec le conflit qui s’éternise, ils s’interrogent sur leur responsabilité face à l’Histoire et tentent d’envisager un avenir dans un pays qui ne leur en offre guère. Entre impuissance et révolte, ce film choral explore les fractures de la société israélienne à travers ceux qui en seront demain les héritiers.