Covid-19 : Le fonds de solidarité national

Le lundi 17 mai 2021


image

Guide pratique des conditions d’accès pour les artistes-auteurs.

Les formulaires de demande d'aide au titre du mois de mars sont accessibles jusqu'au 31 mai 2021. 
Ceux pour le mois d'avril sont ouverts jusqu'au 30 juin 2021.
Attention : le mode de calcul retenu pour le mois de février est dorénavant le même pour les aides des mois suivants ; il n'est plus possible de choisir un mode de calcul différent d'un mois sur l'autre.

(article publié le 17 avril 2020, dernière mise à jour le 17 mai 2021)

Action Professionnelle, Communiqué, Covid19, Actu2, Agenda


En quoi consiste le fonds de solidarité ?

L’État a mis en place un fonds de solidarité pour aider les petites entreprises, les indépendants et les micro entrepreneurs les plus touchés par la crise. Les auteurs et autrices sont éligibles qu’ils déclarent leurs revenus fiscalement en traitements et salaires ou en BNC. Il n’est pas indispensable d’avoir un numéro Siret pour faire la demande.
Attention : Ce fonds n’est pas cumulable avec les fonds sectoriels mis en place pour les auteurs et autrices (Scam/CNC, CNL/SGDL, CNAP…).

Il permet l’attribution d’une aide d’urgence mensuelle dès lors que l’auteur établit une perte de chiffre d’affaires (droits d’auteur bruts hors TVA) égale ou supérieure à 50%.

Initialement de 1.500€, le plafond de l’aide a été porté à 10.000 euros  et au-delà dans certaines conditions (voir ci-après).

Les auteurs et autrices peuvent faire une demande sur le site impots.gouv.fr pour chaque mois au titre duquel ils ou elles sont éligibles.

Les conditions peuvent changer chaque mois et  sont relativement complexes. Il convient donc de les examiner avec attention.


Comment faire la demande ?

Attention : le mode de calcul retenu pour le mois de février 2021 est dorénavant le même pour les aides des mois suivants ; il n'est plus possible de choisir un revenu de référence différent d'un mois sur l’autre. Le chiffre d'affaires de référence 2019 à indiquer sur les formulaires des mois de mars et avril 2021 doit ainsi reconduire l'option choisie au titre de l'aide pour le mois de février 2021.

Les auteurs qui déclarent leurs revenus en traitements et salaires
peuvent déposer leur demande au titre de chaque mois via ce formulaire dédié.

Les demandes d’aides au titre du mois de mars peuvent être réalisées jusqu’au 31 mai et celles pour le mois d'avril sont ouvertes jusqu’au 30 juin.

Les auteurs qui déclarent leurs revenus en BNC (bénéfices non commerciaux) doivent toujours formuler leur demande via leur espace personnel sur impots.gouv.fr

en accédant au formulaire dédié sur leur messagerie privée (rubrique Ecrire > menu déroulant : je sollicite le fonds Covid-19 - exemple avec la demande de mars 2021).
Le formulaire de demandes au titre du mois de mars est ouvert jusqu'au 31 mai et celui pour le mois d'avril, jusqu'au 30 juin 2021..

Le formulaire n’a pas été adapté dans les intitulés à la situation des auteurs et autrices qui sont bien éligibles et ne doivent pas tenir compte des demandes qui ne les concernent pas (par exemple "combien avez-vous de salariés ?" il faut indiquer « 0 »). 

COMMENT EST CALCULÉE LA PERTE DE CHIFFRE D’AFFAIRES ?

Ce fonds s'adresse aux auteurs et autrices ayant subi une perte supérieure ou égale à 50 % pour chaque mois où l’aide est demandée (par exemple mai 2021) :
- Soit par rapport à la même période l’année 2019 (par exemple mai 2019) ;
- Soit par rapport au revenu d’auteur mensuel moyen de l'année 2019 (montant brut des droits d'auteur hors TVA encaissés en 2019 et divisé par 12 mois) ;

La perte est estimée au regard des droits d'auteurs hors TVA et avant le prélèvement des cotisations de sécurité sociale.

Sont en revanche exclues 

du dispositif les personnes par ailleurs titulaires d'un contrat de travail à temps complet. Par ailleurs, le montant de l’aide versée au titre du fonds de solidarité est réduit du montant des retraites et indemnités journalières perçues.



QUEL EST LE MONTANT DE L’AIDE ?

Les artistes-auteurs de tous départements peuvent obtenir : 
- Quand ils ont subi une perte de chiffre d’affaires comprise entre 50 et 70% : jusqu’à 10.000 € ou jusqu’à 15% du chiffre d’affaires (dans la limite de 200 000 €) selon l’option qui leur est la plus favorable ;
- Quand ils sont subi une perte de chiffre d’affaires supérieure à 70% : jusqu’à 10.000 € ou jusqu’à 20% du chiffre d’affaires (dans la limite de 200 000 € ), selon l’option qui leur est la plus favorable.
NB : Pour les mois de mars et avril, le mode de calcul le plus avantageux (15% ou 20% du chiffre d’affaires ou la différence de perte) est fait automatiquement lors du remplissage du formulaire.

Plus d’informations

 




Télécharger le communiqué