Soirée Tendances 2021 des œuvres institutionnelles

Le jeudi 10 juin 2021 à 19:00


en ligne sur scam.fr


insérer dans Outlook


Découvrez les neuf films sélectionnés pour la finale du Prix Scam de l'Œuvre institutionnelle de l'année qui se tiendra en ligne le jeudi 10 juin à 19h.
L'occasion cette année de fêter les 30 ans du Prix !

Prix et bourses, Oeuvres institutionnelles, Projection, action culturelle, Rencontre, Live, Actu1, Agenda


Depuis 1991, la Scam récompense chaque année la meilleure œuvre institutionnelle.

Réalisation : Aymeric Colletta - 2021

Pour ce trentième anniversaire, le jury du Prix de L'Œuvre institutionnelle 2021, composé de Caroline Swysen, Jean-Michel Rodrigo, Laurent Roth, Anne-Sophie Emard (lauréate 2020 avec F comme Fleuve  et Anne Kunvari (mention 2020 pour Mon enfance au CADA) devra choisir parmi les neuf films finalistes suivants : 

* Des Nouvelles de Yonas
de Jérôme Tubiana, Aurélie Pollet et Gustavo Almenara

8'48 - extrait 3'01 - Quark Productions - Médecins Sans Frontières
Pour les migrants, posséder un smartphone est primordial pour maintenir les liens avec leur famille restée au pays et garder un contact avec le monde extérieur. Nombre de ces migrants sont en contact avec la communauté des helpers : humanitaires ou journalistes. Outre leurs confier leur situation et leur demander de l’aide, les migrants partagent des informations et commentent les politiques européennes visant à les empêcher d’entrer en Europe. Dans ces fils de discussion se mêlent messages écrits et vocaux, vidéos ou photos. Travaillant pour Médecins Sans Frontières, Jérôme Tubiana a rencontré Yonas en 2019 dans un centre de détention libyen. Yonas avait fui l’Érythrée et tentait de rejoindre l’Europe. Ce film met en scène leurs discussions et donne à voir la Libye de l’intérieur à travers le périlleux parcours d’un homme.

* Écoutez le battement de nos images
de Audrey et Maxime Jean-Baptiste

15'19 - extrait 1'33 - Autoproduction - L'Observatoire de l'Espace, le laboratoire culturel du CNES (Centre National d’Études Spatiales)
Écoutez le battement de nos images aborde la construction de la base spatiale de Kourou (Guyane française), à travers le regard d’une jeune guyanaise, qui observe la transformation de son territoire comme une spectatrice. Combinant l'enquête de terrain et un processus de montage d'images d'archives, ce film aborde la conquête spatiale française d’un point de vue inédit.

* Indigo blues
de Eric Bernaud et Marie-Jo Long

11'47 - extrait 2'49 - Cinemagraphic - Universcience
Mr Jean, personnage principal du film est le costume de travail du chercheur d’or : chapeau poussiéreux, chemise usée, bretelles et bien-sûr, blue jean. Cet homme sans âge est un narrateur qui connaît parfaitement l’histoire de ce vêtement bleu indigo et nous la raconte avec malice. Il a du recul sur les enjeux et les implications de la production de sa famille Blue Jean, depuis ses origines jusqu'à nos jours. Chiffres à l’appui, il nous ouvre les yeux sur cette industrie peu durable.

* Au cœur du management
de Stéphan Moszkowicz

84'09 - extrait 4'14 - Tulipes et Compagnie - SNCF
Sonia est agente commerciale SNCF à la gare Saint-Lazare. Comment va-t-elle vivre la réorganisation que subit son service ? Philippe, son manager, parviendra-t-il à trouver l'équilibre entre la performance économique et le bien-être au travail de ses collaborateurs ? Nous avons suivi pendant un an le déroulement de cette réorganisation...

* La Case
de Serena Porcher-Carli et Marion Auvin

4'41 - extrait 3'06 - La clairière production - Accenture
Quand travail rime avec discrimination. De l’homophobie au racisme anti-gros, la série Hors cadre met en scène grâce à l’animation et la photographie, la parole de ceux qui subissent le regard des autres, tout en finesse. Au fil des dix épisodes, la mécanique du préjugé se dévoile et des solutions apparaissent.

* Les Mains des femmes
de Coline Grando

26'59 - extrait 3'31 - Centre vidéo Bruxelles - Fédération laïque des plannings familiaux
L’accès à l’IVG fait actuellement face à de nombreux défis. 30 ans après la première loi qui a partiellement dépénalisé l’avortement, il reste nécessaire de sensibiliser les médecins et les étudiant-e-s du secteur psycho-médico-social à cet acte de santé publique, ainsi que d’améliorer la prévention et l’information relatives à la contraception et à l’IVG.

* C'est la vie ! Arminda
de Olivier Babinet

7'14 - extrait 3'06 - Henry - Havas Production
Arminda et Fatima parlent foot, judo et de la place des femmes dans le sport et de la place des femmes tout court. Arminda est ceinture noire de judo, elle se battait et avait le dessus sur les hommes. Sur le tatami... mais aussi dans la rue! Mais Arminda et Fatima parlent surtout de l’amour. Et donc des hommes. Et Arminda de leurs... Hum... Bref...

* B.R.I.N.
de Ombline Ley et Caroline Capelle

24'35 - extrait 3'13 - Embûches - Le Bal

La question du travail se réduit-elle au salariat et au productivisme ? Les adolescents du Centre social Henri Martel, avec les réalisatrices Ombline Ley et Caroline Capelle, ont créé de toutes pièces le B.R.I.N., institution absurde qui répond aux questions liées à l'avenir de chacun et de la collectivité. Au Bureau de Recherches Internes du Nord, à Waziers, les experts tentent de régler les problèmes de la commune : baisse de la natalité, usine à air liquide qui dérange les habitants, peur de l’eau, briques trop dures pour être jetées aux policiers… Pendant ce temps, un conseiller oriente les jeunes vers un emploi en phase avec leurs aspirations : dealer de drogue, star, paysagiste de rond point... Une immense chenille se prépare. Va-t-elle générer plus de lien social ? Les gens vont-ils se toucher les épaules, et enfin faire l’amour ?


* Le Manège de Yankel
de Christian Tran

60' - extrait 4'06 - Artis - Département de l'Ardèche

À l'aube de ses 100 ans, Jacques Kikoïne, dit Yankel, nous invite à partager son histoire d’artiste-peintre, de voyageur, d’amoureux de la vie et de l’art. Son humour et son rire en disent long sur la beauté et la liberté de son existence.


Une soirée diffusée en ligne exclusivement avec en bonus et pour le plaisir, la projection d'un extrait des films remarqués en 2020

* Mon enfance au CADA de Anne Kunvari (Mention 2020)

2019 - 63’57 - Candela production (durée extrait : 4’01)
Commanditaire : Association Philia

* F comme fleuve de Anne-Sophie Emard (Prix 2020)

2019 - 56’28 - Dersu & Uzala production (durée extrait : 4’03)
Commanditaire : Centre Hospitalier Sainte-Marie

Réservation via le formulaire en ligne


Le jury a décerné le Prix Scam de L'Œuvre institutionnelle 2021 à Stéphan Moszkowicz pour Au cœur du management ainsi qu'une mention spéciale à Christian Tran pour Le manège de Yankel.

Revoir la Soirée Tendances 2021




Télécharger le communiqué