Budget Culture 2021 : un défi

Publié le mardi 29 septembre 2020


Audiovisuel et cinéma, Photographie, Art numérique, Journalisme, Littérature, Radio, Oeuvres institutionnelles, Communiqué, action culturelle, Actu1, Agenda


La Scam a pris connaissance avec la plus grande attention du budget consacré à la culture dans le projet de loi de finances 2021 et des annonces de Mme Bachelot-Narquin.

Force est de constater que ce budget est effectivement « exceptionnel » à plusieurs égards et que la rue de Valois montre son soutien à tous les maillons de la filière des industries culturelles et créatives, aujourd’hui durement frappée par la crise sanitaire.

La mise en œuvre de lignes budgétaires directement consacrées à la compensation des droits non perçus par nombre d’auteurs en raison de la crise sanitaire (fermeture des salles et dettes de droit d’auteurs) est un bon signal, même si elle ne règle pas la question de la précarité à laquelle fait face aujourd’hui toute une population d’artistes-auteurs. Sur ce point la Scam milite pour que l’accès au fonds de solidarité nationale pour les artistes-auteurs soit prolongé sur l’année 2021, alors que son extinction est pour le moment prévue à la fin de cette année.

Par ailleurs, le lancement par le ministère d’une concertation pour aboutir à des mesures concrètes, dès le premier semestre 2021, pour un meilleur accès aux droits sociaux des artistes-auteurs vont dans le sens d’un courrier à l’initiative de la Scam, transmis par une vingtaine d’organisations à la ministre. La Scam y participera avec intérêt et vigilance et souhaite que ce chantier puisse aboutir à la création d’un statut de l’artiste-auteur.

Enfin, concernant les moyens de l’audiovisuel public, la Scam regrette le maintien d’une redevance à un faible niveau (138 €), et la poursuite d’un plan d’économies malthusien qui le fragilise gravement face aux plateformes SVOD notamment.
La Scam conserve cependant l’espoir de moyens accrus pour l’audiovisuel public dans le « travail de réflexion » mené rue de Valois sur la transformation de la contribution à l’audiovisuel public (CAP), et la remise d’un rapport aux parlementaires sur son évolution, attendu de longue date.
La Scam est à la disposition des ministères de la Culture et du Budget pour faire aboutir un projet concret sans attendre que la taxe d’habitation ne disparaisse complètement… en 2023.

Contact presse

Astrid Lockhart - 01 56 69 64 05 - 06 73 84 98 27 - astrid.lockhart@scam.fr

Télécharger le communiqué