Prix Anna Politkovskaïa 2021

Publié le lundi 12 avril 2021


image

Le Prix a été décerné à Eva Marie Rødbro pour son film I Love You I Miss You I Hope I See You Before I Die. « Une incursion audacieuse, sans filtre, sans jugement, dans l’intimité de trois générations de femmes qui oscillent entre force et fragilité dans une Amérique délaissée. »

Prix et bourses, Audiovisuel et cinéma, Actu2, Agenda


Le Prix Anna Politkovskaïa, créé en 2009 et doté depuis 2016 de 3 000 € par la Scam, récompense le meilleur long métrage de la compétition documentaire du Festival international de films de femmes à Créteil.

* I Love You I Miss You I Hope I See You Before I Die
de Eva Marie Rødbro

Danemark – 2019 – 76’ - DR - Danish Broadcasting Corporation
Betty, une jeune mère de deux enfants, vit sous le seuil de pauvreté et partage une maison avec 10 autres personnes dans la banlieue de Colorado Springs (USA). Résiliente et sensible, Betty est constamment mise à l’épreuve par les réalités de la vie : l’endettement croissant, les attentes de la maternité. La cinéaste observe avec douceur la camaraderie féminine et les instants de joie fugaces qui illuminent ces vies marginalisées par la précarité et la drogue.


La cinéaste danoise Eva Marie Rødbro (1980) vit et travaille à Copenhague. Diplômée de la National Danish Film School, elle a abordé dans plusieurs de ses courts métrages, le thème de la jeunesse sauvage au Groenland et aux États-Unis. Elle a également réalisé l’émission danoise Prinsesser fra Blokken, diffusée à la télévision nationale danoise en 2016. I Hope I See You Before I Die est son premier long métrage documentaire.


Le jury a attribué une mention pour le film Radiographie d’une famille de Firouzeh Khosrovani (Norvège, Iran, Suisse) 82’, 2020.

Les membres de jury 2021

Sylvie Balland, directrice de production
Liliane Charrier, journaliste pour Terriennes, le portail de TV5MONDE dédié à la condition des femmes dans le monde
Benoît Labourdette, cinéaste, pédagogue, expert en nouveaux médias et en innovation culturelle
Tania Rakhmanova, réalisatrice de documentaires représentait la Scam
Mina Saidi-Shahrouz, anthropologue et cinéaste.

  • Lien vers le palmarès complet


  • Télécharger le communiqué