Les prix de la Scam

Avec plus de 25 prix, la Scam consacre chaque année les plus belles écritures de son répertoire et récompense le talent des auteurs à nous raconter le monde. Cette mise en lumière encourage les jeunes auteurs et rend hommage aux plus confirmés.


Certains prix sont attribués directement par les auteurs qui repèrent puis distinguent les œuvres les plus remarquables dans chaque répertoire de la Scam. D'autres le sont par des jurys indépendants, comme c'est le cas pour le prix Charles-Brabant, le prix Roger Pic, le prix Joseph Kessel…
Les prix sont décernés en juin à la Scam au cours de la grande fête des auteurs, ainsi que tout au long de l’année, dans le cadre de festivals prestigieux à Paris et en région (Festival de Cannes, Cinéma du Réel, Figra, Étonnants Voyageurs, Festival international de films de femmes, Visa pour l’image…).


Prix des auteurs

Prix des auteurs de la Scam

Créé pour résister à dévalorisation sournoise de la Culture, le prix des auteurs de la Scam honore une personnalité culturelle, politique ou médiatique, qui, par ses engagements, défend le partage culturel, le service public et les droits des auteurs.
Jack Ralite, Yves Jaigu, Maître Henri Leclerc, Catherine Tasca, Danièle Ohayon, Bernard Pingaud, Thierry Garrel et Pierre Wiehn en sont les premiers lauréats.

Prix Audiovisuels

Prix remis à la Scam

Prix Charles-Brabant pour l'ensemble de l'œuvre

Le Prix Charles Brabant consacre un parcours singulier, un talent et une exigence créatrice ayant su imposer durablement son empreinte sur la création documentaire. Ce prix est doté de 8.000 euros.

Prix du meilleur documentaire de l'année

A partir de l’ensemble des œuvres diffusées et déclarées au répertoire de la Scam l’année précédente, le prix du meilleur documentaire de l’année est attribué à une œuvre puissante tant par son écriture que par sa forme cinématographique. Le montant de la dotation est de 5.000 euros.

Prix découverte

Proposé par le comité de présélection des prix audiovisuels de l’année, ce prix, d'un montant de 3.000 euros, est décerné à un auteur prometteur n’ayant pas réalisé plus de trois œuvres documentaires déclarées au répertoire de la Scam.

Prix de l’œuvre institutionnelle

Ce prix, doté de 3.000 euros est attribué par les auteurs d’œuvres institutionnelles et de films d’entreprise de la commission audiovisuelle au meilleur film de l'année. Il est décerné au cours de la soirée Tendances parmi une présélection de films institutionnels et muséographiques déclarés à la Scam et exploités au cours de l’année précédente qui illustrent les différents courants de la création (diversité des approches, des budgets, des styles).

Prix remis lors de festivals

L’Œil d’Or

De plus en plus présent sur le grand écran, de plus en plus reconnu par la critique, de plus en plus aimé du public, de plus en plus visible dans les festivals, le regard singulier du documentaire sur le monde méritait une reconnaissance dans l'écrin de Cannes.
L'Œil d’or, Le Prix du Documentaire, a été créé en 2015 à l’initiative de la Scam, avec la complicité active du Festival de Cannes et de son délégué général, Thierry Frémaux et en partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel. Doté de 5.000 euros, il récompense désormais un documentaire présenté dans les sélections cannoises (Sélection officielle, Un Certain Regard, Cannes Classics, Quinzaine des Réalisateurs, Semaine de la Critique, Séances spéciales et hors compétition, courts et longs-métrages).

Prix International de la Scam

Ce prix d'un montant de 5.000 euros est attribué à l’auteur d’un film programmé dans la compétition internationale du Festival du Cinéma du Réel, dont la Scam est partenaire. Il est décerné par un jury international au sein duquel siège un auteur nommé par le conseil d’administration de la Scam.

Prix La Croix du documentaire

Créé en partenariat avec la Scam en 2013, ce prix a pour ambition de mettre en lumière les documentaires diffusés en salles, et plus particulièrement les œuvres produites en France ou chez nos voisins francophones, signées par des auteurs encore méconnus. Doté de 4.000 euros, il est remis au Cinéma Balzac (Paris) à l’automne. Le jury est composé de professionnels du documentaire, dont un représentant de la Scam désigné par son conseil d’administration.

Prix Anna Politkovskaïa

Le Prix Anna Politovskaïa est décerné dans le cadre du Festival international de films de femmes. Il récompense une œuvre inscrite dans la compétition Long métrage documentaire. Parrainé par la Scam depuis 2016, il est doté de 4.000 euros.
Le Festival international de films de femmes a pour objectif de découvrir et valoriser des films réalisés par des femmes sur des sujets de leur choix, afin de mieux comprendre l’évolution de la situation des réalisatrices et de leur cinéma dans chaque pays représenté.
Le jury est composé de professionnels du documentaire, dont un représentant de la Scam désigné par le conseil d’administration.


Prix Radio

Prix pour l'ensemble de l'œuvre

Sur proposition de la commission sonore de la Scam, ce prix récompense une carrière radiophonique exemplaire, le parcours d'un journaliste, d'un documentariste ou d'un producteur radio hors du commun. Il est doté de 8.000 euros.

Prix du meilleur documentaire de l'année

Doté de 5.000 euros, ce prix récompense l’œuvre de l'année la plus remarquable, parmi toutes les oeuvres diffusées l'année civile précédente. Sont ainsi plébiscités les écritures novatrices, les travaux au longs cours, les récits hors formats...

Prix découverte radio

Ce prix d'un montant de 3.000 euros distingue une œuvre à l’écriture singulière, créée par un auteur en début de carrière.

Prix Journalisme

Prix Christophe-de-Ponfilly pour l'ensemble de l'œuvre

Créé en 2014, ce prix doté de 8000 euros est attribué sur proposition de la commission des journalistes de la Scam. Il salue le courage, le sens moral et la ténacité des grands journalistes.
Daniel Grandclément, Denis Robert et Marie-Monique Robin en sont les premiers lauréats.

Prix Scam Télévision Grand Format

Choisi parmi les œuvres en compétition au sein du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, dont la Scam est partenaire, ce prix récompense l’auteur d'un reportage d'une durée de 6 à 30 minutes, diffusé sur les chaînes de télévision ou sur un site internet de media, témoignant d'un conflit ou de ses conséquences pour les populations civiles, ou d'un fait d’actualité concernant la défense des libertés et de la démocratie. Il est doté d'un montant de 7.000 euros.

Le jury est composé de personnalités issues des associations et grands médias internationaux, dont deux représentants de la commission des journalistes de la Scam.

Prix écritures et formes émergentes

Peu programmées sur les antennes de télévision, les œuvres d’art numérique, linéaires ou interactives, abondent dans les circuits parallèles, les festivals, Internet, les espaces permettant l’expression de ce type de créations. Afin de décerner ses prix, la commission des œuvres d'art numérique s’appuie sur le travail de recherche de correspondants professionnels et sur la programmation de plusieurs festivals.

Prix de l'œuvre d'art numérique

Un jury composé d’auteurs de la commission des œuvres d'art numérique de la Scam décerne ce prix d'un montant de 4.800 euros à l’auteur d’un film issu notamment d’une sélection d'œuvres présentées au sein des festivals du court-métrage de Clermont-Ferrand et de Vidéoformes.

Prix Jeune Talent Art Numérique Scam - Centquatre-Paris - Arte Creative

En association avec le Centquatre-Paris et Arte Creative, un jury composé d’auteurs de la commission des œuvres d'art numérique de la Scam décerne ce prix doté de 2.300 euros, d'une diffusion et d'une résidence de création, à l'auteur d'une œuvre de fin d’études (bachelor, master, post-diplôme, etc.) et/ou réalisées par de très jeunes artistes.

Prix des nouvelles écritures

À partir d'une prospection des œuvres de l’année, un jury, composé d’auteurs de la commission des œuvres d'art numérique de la Scam, décerne ce prix d'un montant de 2.500 euros.

Prix Photographiques

Prix Roger-Pic

Depuis 1993, la Scam remet son prix photographique, le Prix Roger Pic, en mémoire de ce grand photographe et militant du droit d’auteur. Ce prix récompense l’auteur d’un portfolio photographique.
Le regard humaniste et généreux de Roger Pic est à l'origine de ce prix. Si le jury souhaite affirmer, dans son choix, la référence à la sensibilité de ce grand photojournaliste, les portfolios candidats peuvent pour autant s'exprimer sur des sujets très divers avec toute la singularité propre à leurs auteurs. Le jury du Prix Roger Pic ne retiendra que les portfolios présentant des travaux photographiques aboutis. Aucun projet en cours ne peut être accepté.
Le Prix Roger Pic est doté de 4500€. Une exposition du portfolio du lauréat, et de deux remarqués par le jury, est également organisée à la Scam. Le jury, renouvelé chaque année, est composé du président de la commission des Images fixes de la Scam et de personnalités du monde de la photographie. Avant d’être soumis aux jurés, l’ensemble des dossiers des candidats fait l’objet d’une présélection effectuée par des auteurs membres de la commission des Images fixes de la Scam. Avec ce prix, la Scam cherche à soutenir des photographes professionnels dont le talent attend une juste reconnaissance.

Bourse Pierre et Alexandra Boulat

Anciennement nommée "Prix Pierre et Alexandra Boulat", cette bourse d'un montant de 8.000 euros est dotée par la Scam depuis 2015 et attribuée par l’Association Pierre & Alexandra Boulat afin d’encourager le travail des photojournalistes qui se heurtent aux difficultés économiques de leur métier. Elle est remise chaque année dans l'écrin du Festival Visa pour l'image à un photojournaliste pour lui permettre de réaliser un projet de reportage inédit.

Prix Littéraires

Prix Marguerite Yourcenar

« On connaît très mal un écrivain par un seul de ses livres : les harmoniques de l'œuvre nous échappent. » Marguerite Yourcenar, En pèlerin et en étranger.
C’est donc pour mieux approcher un auteur, appréhender son univers, (re)découvrir son talent que, chaque année, en décembre, le Prix Marguerite Yourcenar est décerné. Doté de 8.000 euros, il couronne un auteur pour l’ensemble de son œuvre. En 2015, pour sa première édition, le Prix Marguerite Yourcenar a été attribué à Pierre Michon et en 2016 à Hélène Cixous.

Prix Joseph-Kessel

Ce prix d'un montant de 5.000 euros est attribué à l’auteur d’une œuvre de haute qualité littéraire écrite en langue française : voyage, biographie, récit ou essai, publiée entre le 1er mars de l’année précédente et le 15 mars de l’année en cours. Des appels à candidature sont publiés dans la presse et envoyés aux éditeurs. Le jury est composé de Tahar Ben Jelloun, Annick Cojean, Colette Fellous, Pierre Haski, Michèle Kahn, Gilles Lapouge, Michel Le Bris, Pascal Ory, Patrick Rambaud, Guy Seligmann et présidé par Olivier Weber. Ce prix est remis à l’auteur, au mois de juin, dans le cadre d’une journée organisée par la Scam au Festival Étonnants Voyageurs à Saint-Malo.

Prix François Billetdoux

Ce prix de 5.000 euros est attribué à l’auteur d’un texte littéraire de haute qualité écrit en langue française, consacré à la télévision, la radio, la photographie, le cinéma ou la littérature. Des appels à candidature sont envoyés à la presse et aux éditeurs entre le 1er mars de l’année précédente et le 15 mars de l’année en cours. Le jury est composé des membres de la commission de l’écrit de la Scam. Ce prix est remis à l’auteur dans le cadre d’une soirée littéraire organisée à la Scam.


Autres Prix

Prix Albert-Londres

Depuis 1984, l’organisation et la gestion du Prix Albert Londres, sont confiées à la Scam par une convention de partenariat signée avec l'association éponyme. Le Prix Albert-Londres, créé par Florise Martinet-Londres à la mémoire de son père, disparu le 16 mai 1932 lors du naufrage du paquebot Georges Philippar dans la Mer Rouge, a été décerné pour la première fois en 1933. Il couronne chaque année à la date anniversaire de la mort d’Albert Londres, le meilleur grand reporter de la presse écrite. En 1985, à l’initiative d’Henri de Turenne, le jury a également créé un Prix Albert-Londres de l’audiovisuel pour récompenser les meilleurs journalistes de télévision.


Prix Philippe-Caloni

Journaliste, réalisateur, critique, écrivain, producteur et animateur d’émissions radiophoniques et télévisées, Philippe Caloni (1940-2003) fait ses débuts à la radio en 1958 sur Europe 1 dans l’émission Pour ceux qui aiment le jazz. De 1974 à 1982, il incarne l’esprit de France Musique avec Quotidien musique et Kiosque. Les auditeurs se souviennent de ses interviews percutantes et pleines d’humour, un talent qu’il exerce sur France Inter de 1982 à 1987 en animant les matinales.
Le Prix Philippe Caloni couronne un(e) journaliste de télévision et/ou de radio pratiquant avec talent l’exercice de l’interview ou de l’entretien.
Géré par une association indépendante, le Prix Philippe Caloni est remis à l’automne à la Scam.

Prix Mentor

Initié en 2015 par FreeLens, en partenariat avec la Scam et le CFPJ Médias, le Prix Mentor est dédié à la réalisation d’un projet photographique (séries photographiques, diaporamas, vidéographies, œuvres interactives, petites œuvres multimédias…).


La culture avec la copie privée

logo CP
Conformément à la loi, 25 % des sommes perçues par la Scam au titre de la rémunération pour copie privée financent son action culturelle. La copie privée permet ainsi à la Scam de récompenser chaque année des auteurs pour leur talent en leur décernant des Prix.
Pour défendre ce dispositif menacé, plusieurs organisations se sont réunies pour créer l'association "La culture avec la copie privée".