Les prix du journalisme de la Scam

Prix Christophe de Ponfilly

Créé en 2014, ce prix doté de 8000 euros couronne un auteur pour l’ensemble de son œuvre. Il est attribué sur proposition de la commission des journalistes de la Scam. Il salue le courage, le sens moral et la ténacité des grands journalistes.
Daniel Grandclément, Denis Robert et Marie-Monique Robin en sont les premiers lauréats.


En partenariat avec la Scam

Prix Télévision Grand Format

Choisi parmi les œuvres en compétition au sein du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, dont la Scam est partenaire, ce prix récompense l’auteur d'un reportage d'une durée de 6 à 30 minutes, diffusé sur les chaînes de télévision ou sur un site internet de media, témoignant d'un conflit ou de ses conséquences pour les populations civiles, ou d'un fait d’actualité concernant la défense des libertés et de la démocratie. Il est doté d'un montant de 7.000 euros.
Le jury est composé de personnalités issues des associations et grands médias internationaux, dont deux représentants de la commission des journalistes de la Scam.

Prix de l'Investigation

Depuis 2015, la Scam parraine le Prix de l'investigation, remis à l'un des dix-huit films de + 40 mn présentés en compétition internationale au Festival international du grand reportage d'actualité (Figra).

Prix Albert-Londres

Depuis 1984, l’organisation et la gestion du Prix Albert Londres, sont confiées à la Scam par une convention de partenariat signée avec l'association éponyme. Le Prix Albert-Londres, créé par Florise Martinet-Londres à la mémoire de son père, disparu le 16 mai 1932 lors du naufrage du paquebot Georges Philippar dans la Mer Rouge, a été décerné pour la première fois en 1933. Il couronne chaque année à la date anniversaire de la mort d’Albert Londres, le meilleur grand reporter de la presse écrite. En 1985, à l’initiative d’Henri de Turenne, le jury a également créé un Prix Albert-Londres de l’audiovisuel pour récompenser les meilleurs journalistes de télévision.

Prix Pierre & Alexandra Boulat

Ce prix d'un montant de 8.000 euros est dotée par la Scam depuis 2015 et attribuée par l’Association Pierre & Alexandra Boulat afin d’encourager le travail des photojournalistes qui se heurtent aux difficultés économiques de leur métier. Elle est remise chaque année dans l'écrin du Festival Visa pour l'image à un photojournaliste pour lui permettre de réaliser un projet de reportage inédit.

Prix Philippe Caloni

Journaliste, réalisateur, critique, écrivain, producteur et animateur d’émissions radiophoniques et télévisées, Philippe Caloni (1940-2003) fait ses débuts à la radio en 1958 sur Europe 1 dans l’émission Pour ceux qui aiment le jazz. De 1974 à 1982, il incarne l’esprit de France Musique avec Quotidien musique et Kiosque. Les auditeurs se souviennent de ses interviews percutantes et pleines d’humour, un talent qu’il exerce sur France Inter de 1982 à 1987 en animant les matinales.
Le Prix Philippe Caloni couronne un(e) journaliste de télévision et/ou de radio pratiquant avec talent l’exercice de l’interview ou de l’entretien.
Géré par une association indépendante, le Prix Philippe Caloni est remis à l’automne à la Scam.

La culture avec la copie privée

logo CP
Conformément à la loi, 25 % des sommes perçues par la Scam au titre de la rémunération pour copie privée financent son action culturelle. La copie privée permet ainsi à la Scam de récompenser chaque année des auteurs pour leur talent en leur décernant des Prix.
Pour défendre ce dispositif menacé, plusieurs organisations se sont réunies pour créer l'association "La culture avec la copie privée".