Le 12 septembre sauvons l’Europe de la création !

Publié le jeudi 30 août 2018


image

#europeforcreators

English version

Action Professionnelle, Evénement, Actu1, Agenda


Dans l’Europe d’aujourd’hui, la culture est essentielle. Elle nous informe, nous inspire, nous questionne. Nul ne peut imaginer l’Europe sans la culture…ou peut-être que si ?

Le 12 septembre prochain nos représentants au Parlement européen voteront une directive essentielle portant sur le droit d’auteur.

A cette occasion, ils ne doivent pas pérenniser une situation qui profite aux seuls géants de l’Internet au détriment des créateurs, qui tirent des contenus culturels des revenus colossaux sans partager la valeur. Ils ne doivent pas davantage céder aux sirènes de tous ceux qui brandissent la menace grotesque de la fin de la liberté d’expression, mais prendre en compte que, dans cette loi de la jungle, ces géants ont constitué des quasi-monopoles régulés a minima et qui tentent toujours d’échapper à leurs obligations.
Ils doivent au contraire saisir l’occasion d’affirmer les valeurs d’une Europe forte, capable de s’imposer face à des intérêts financiers mondialisés, soucieuse de protéger ses créateurs et garante d’un internet libre et démocratique. La directive du droit d’auteur prépare l’avenir en répondant à ces enjeux culturels et sociétaux. A défaut, nous laisserons se développer cette emprise des géants du net sur la création européenne et en capter les revenus. Et nous n’empêcherons pas que les créateurs, interprètes, journalistes européens soient laissés pour compte alors que leur travail fait la richesse de l’Internet et de ses réseaux sociaux.

La Scam et ses auteurs appellent à soutenir le projet européen de directive sur le droit d’auteur tel que proposé par la commission des affaires juridiques du Parlement européen.

On 12 September save the creative Europe!

In today’s Europe, culture is paramount. It informs, inspires, questions us. No one can imagine Europe without culture…or maybe yes?

Next 12 September our representatives at the Parliament will vote on an essential directive on copyright.

On this occasion, they must not perpetuate a situation which benefits only to internet giants at the expense of creators, as they get huge revenues from cultural content without sharing the value. They must not give in the siren calls of all those who use the ridiculous threat of the end of freedom of expression, but take into account that, in this law of the jungle, these giant players have built near monopolies with almost no regulation and keep trying to dodge their obligations.

They must, on the contrary, seize the occasion to state the values of a strong Europe, able to stand up to global financial interests, caring about its creators and securing a free and democratic internet.

The copyright directive is preparing the future as it addresses these cultural and societal challenges. Without it, we will let the domination of the giant internet players grow and the revenues remain in their hands. And we will not let European creators, interpreters, journalists be left out whilst their activity is the richness of the Internet and its social networks.

LaScam and its authors are calling for a massive support to the copyright directive as proposed by the Committee on Legal Affairs of the European Parliament.

 


 

Suivez www.europeforcreators.eu - @EUForCreators (Twitter)


Quels sont les enjeux de la Directive ?

1- La créativité. Alors que le débat actuel s'est cristallisé sur les "mèmes" et les "Gifs", ces formes d'expression créatives sont déjà protégées par la législation existante et ne seront pas affectées par la nouvelle directive.
2- La transparence. Les accords de rémunération que les plateformes numériques ont conclus avec les créateurs de contenu sont opaques. Ces plateformes ne publient pas de chiffres sur cet aspect de leur activité et les accords conclus avec les titulaires de droits d'auteur sont scellés par des accords de confidentialité. La directive permettra de rétablir la transparence.
3- L’équité. Les plateformes en ligne gratuites ont profité d'un manque de cohérence de la loi. D’autres services en ligne similaires n'ont pas les mêmes obligations. Le résultat est clair : les plateformes de streaming gratuites paient les créateurs de contenu 10 fois moins cher que les plateformes payantes.

EUROPE FOR CREATORS est un mouvement engagé dans la lutte en faveur de la directive sur le droit d'auteur qui rassemble des citoyens, des créateurs (auteurs, compositeurs, musiciens, chanteurs, peintres, sculpteurs, réalisateurs, producteurs, journalistes, écrivains, scientifiques et universitaires…) et des organisations, soit plus de 12 millions d'emplois associés à l'industrie créative.
Nous nous mobilisons jusqu’au 12 septembre pour convaincre les parlementaires européens indécis et engager les citoyens à faire pression sur leurs eurodéputés des citoyens.

Aidez-nous à porter la voix des créateurs

1- Découvrez la campagne Europe for creators en anglais pour assurer une diffusion européenne
2- Partagez sur les réseaux sociaux #EuropeForCreators @EUForCreators
3- Signez la pétition : www.makeinternetfair.eu
4- Contribuez activement à la Campagne avec un dessin, un texte, une vidéo, une photo…
Toutes les idées sont bonnes à partager pour convaincre les eurodéputés !

En savoir plus

- 5 juillet 2018 : "Le Parlement européen tourne le dos à la création" - 28 juin 2018 : "Deux YouTubeurs défendent le droit d’auteur à Bruxelles"
- 20 juin 2018 : "Projet de directive proposé par la commission des affaires juridiques du Parlement européen: une avancée encourageante"


Télécharger le communiqué