Exposition : Prix du récit dessiné 2018

Du mardi 5 mars
au vendredi 17 mai 2019


à la Scam


insérer dans Outlook


image crédits : Des bâtisseurs © Yannis La Macchia
Ma très grande mélancolie arabe © Lamia Ziadé

Le récit dessiné s'expose pour la première fois à la Scam ! À l'honneur, le travail remarqué de Yannis La Macchia, lauréat du Prix du récit dessiné 2018 et celui de Lamia Ziadé, mention spéciale.

Prix et bourses, Photographie, Littérature, Evénement, action culturelle, Communiqué, Exposition, Actu2, Agenda


« Faire l’histoire et le dessin » … Mettre à l’honneur un livre exclusivement écrit et illustré par une même plume, c’est ici la vocation du Prix du Récit dessiné.

Pour la deuxième édition du prix, la Scam expose les ouvrages lauréats de Yannis La Macchia et Lamia Ziadé, dont l’exigence graphique et la recherche d’écriture, assorties d’une fine observation, permettent un éclairage original sur la société et ses tensions. La mémoire, le réel ou l’anticipation construisent là des récits à portée philosophique et universelle.

Exposition du 6 mars au 17 mai 2019 à la Galerie de la Scam 
du lundi au vendredi, de 9h30 à 17h30 
Entrée libre sur présentation à l’accueil
Vernissage mardi 5 mars à 19h30 (sur invitation) - réservation obligatoire via le formulaire en ligne


Des bâtisseurs de Yannis La Macchia 

Quelque part, dans un monde qui pourrait être le nôtre, des hommes et des femmes s’affairent autour d’étranges constructions. À travers les visions de ces bâtisseurs, se dessine le portrait d’une société, qui, sans doute, a connu le béton, la pollution, l’électronique, avant un changement que l’on devine radical. Mais entre l’homme d’hier et celui d’aujourd’hui semble survivre une même envie, une même nécessité, celle de construire. C’est cette étrange envie, celle de bâtir, de créer, que questionne le livre de Yannis La Macchia. Des bâtisseurs est un livre profondément singulier, qui bouscule le lectorat et la notion de récit, qui s’attache à questionner l’idée de création, sa place et son importance dans notre monde. C’est aussi un livre dont l’amour du dessin et la passion de conter transparaissent à chaque page.
Des bâtisseurs - dessin Yannis La Macchia
Né en 1985 à Genève, Yannis la Macchia est membre fondateur du collectif Hécatombe, où il a publié la plus grande partie de son œuvre. Il est éditeur de la revue Un fanzine Carré, récompensée par un Fauve au festival d’Angoulême en 2013. Des bâtisseurs est son premier livre chez Atrabile, sélectionné en janvier 2018 au festival d’Angoulême.

Ma très grande mélancolie arabe de Lamia Ziadé 

Il y a la plume, le verbe, l’éloquence et la flamme. Il y a l’idéal, le discours, l’étendard et le combat.
Il y a des ruines et des martyrs, des vestiges, des temples, des sanctuaires, des portiques. Il y a des tombes, des cercueils, des mausolées, des cimetières, des épitaphes. Il y a une infirmière kamikaze, une miss univers et un prince rouge, des émirs, des sultans, des pachas, des patriarches et des poètes. Il y a Septembre Noir et la bataille de Karbala, la corniche de Beyrouth et le discours d'Alexandrie, la fiancée de Naplouse et la dactylo d'Alger, les Boeing de la Pan Am et l'automobile du Roi d'Irak, le minaret de Jésus et le rocher de Mahomet. Il y a des keffiehs, des treillis, des turbans, des sahariennes. Il y a des jacarandas, des palmiers et des lauriers en fleurs. Il y a du sang, des soupirs, des processions, des funérailles et des larmes. Il y a des couronnes, des rubans, des youyous. C'est une danse macabre. Il y a un siècle au Proche-Orient.
Ma très grande mélancolie arabe - dessin Lamia Ziadé

Lamia Ziadé est artiste et autrice de récits illustrés publiés aux éditions P.O.L et Denoël (Ô nuit ô mes yeux et Bye bye Babylone)

Le jury du Prix du récit dessiné était composé d’Aurélie Blard-Quintard, Nadia Benchallal, Pascal Boille, Alain Frappier, Élise Griffon, Isabelle Jarry, Thierry Murat et Damien Roudeau



Information, photos libres de droit : Caroline Chatriot -  01 56 69 58 44 - caroline.chatriot@scam.fr
Contact presse : Astrid Lockhart - 01 56 69 64 05 - astrid.lockhart@scam.fr


Créé en 2017 et doté de 5 000 euros par la Scam, ce prix récompense un récit dessiné, édité sous la forme d’un livre, appartenant à l’univers de la fiction ou de la non-fiction, en langue française, écrit et illustré par un même auteur ou une même autrice. 



Télécharger le communiqué